À Propos

Esteban Pratviel est chef de groupe pour la société de sondages Ifop.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Politico Scanner
Macron et les sondages : en baisse mais voilà pourquoi il n’y rien d’inquiétant pour le Président en l’état
Emmanuel Macron subit une baisse de sa popularité depuis le mois de décembre 2017, venant contrer son rebond de fin d'année.
28 février 2018
0 7
Politico Scanner
Ceux qui partent et ceux qui y viennent… : focus sur le chassé croisé paradoxal qui se cache derrière la baisse de popularité d’Emmanuel Macron
La côte de popularité d'Emmanuel Macron est en légère baisse entre le mois de décembre 2017 et janvier 2018. Etrangement, le président gagne des points chez les catégories lui étant défavorables jusqu'alors et en perd dans celles qui lui étaient favorables.
24/01/2018 - 11h37
Le Mercredi 24 janvier 2018
0 0
Vu de chez Mélenchon, vu de chez Macron
Le pari ou... le péril jeune ? Ces explosions politiques que la « génération radicalité » pourrait nous réserver
Depuis toujours, le vote des "jeunes" s’est manifesté à travers l’adoption de comportements électoraux moins modérés, davantage portés vers les offres politiques "alternatives".
17/11/2017 - 07h05
02
Politico Scanner
Le et-droite-et-gauche est au pouvoir. Et pendant ce temps là, la proportion de Français qui se disent de droite augmente. Mais qui sont-ils ?
Une étude IFOP menée pour le journal l'humanité en septembre 2017 qui s'intitule "Etre de gauche aujourd'hui" met en lumière le fait que de plus en plus de gens se revendiquent comme étant "de droite" (56%). Une hausse qui s'accompagne mécaniquement d'une baisse des gens se déclarant "de gauche" (44%).
20/09/2017 - 07h46
0 1
En même temps, c'est maintenant... ou pas
Premier trou d'air sur les popularités de Macron et Philippe : cet étroit chemin politique que leur dessinent les attentes croisées des Français de droite ou de gauche dans les sondages
S'ils ont toujours une majorité de bonnes opinions, le président de la République et son premier ministre ont perdu trois points de popularité au mois de juillet selon le baromètre de l'IFOP.
20/07/2017 - 09h25
09
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours