À Propos

Eric Deschavanne est professeur de philosophie.

A 48 ans, il anime depuis quinze ans à la Sorbonne, avec Pierre-Henri Tavoillot, le Collège de philosophie. Il a été, après un passage comme chargé de mission auprès du Ministre de l’Education nationale Luc Ferry, l’un des rapporteurs de la Commission présidé par Claude Thélot qui organisa le grand débat national sur l’avenir de l’Ecole en 2003-2004.

Il est actuellement membre du Conseil d’analyse de la société et chargé de cours à l’université Paris IV et a récemment publié Le deuxième
humanisme – Introduction à la pensée de Luc Ferry
(Germina, 2010). Il est également l’auteur, avec Pierre-Henri Tavoillot, de Philosophie des âges de la vie (Grasset, 2007).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Prévisions 2020

Prospective politique : l'avenir du populisme en France

A l'occasion de ce début d'année 2020, Atlantico a demandé à ses contributeurs les plus fidèles de s'interroger sur l'année à venir. A quoi pourrait bien ressembler 2020 ? Eric Deschavanne nous dresse le portrait de l'avenir du populisme en France.
06/01/2020 - 14h59
1 3
Affaire Matzneff

Ce que le moment Matzneff signifie vraiment dans l’histoire des idées. Hier… puis aujourd’hui

Le livre "Le consentement" dans lequel Vanessa Springora raconte l'emprise et la séduction que l'écrivain, Gabriel Matzneff, a exercé sur elle lorsqu'elle n'avait que 14 ans.
03/01/2020 - 10h09
2 28
Société

Solidarité, bonne foi & retraites : décembre 2019 ou la France du tous contre tous

Alors que les grèves continuent dans le pays et que les revendications se multiplient, il semble que les manifestants ont de plus en plus de mal à soutenir une action commune, chacun prêchant pour sa paroisse. Quitte à ne plus s'entendre...
17/12/2019 - 08h34
5 7
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

Francis Fukuyama avait soutenu la thèse selon laquelle la démocratie libérale ne serait plus l'horizon indépassable de la politique depuis la fin de la guerre froide. La démission d'Evo Morales en Bolivie tend pourtant à démontrer que la démocratisation du monde est en marche.
14/11/2019 - 09h49
3 0
Sacrifices

Quand la Toussaint célébrait les martyrs chrétiens : mais au fait, pour quoi sommes-nous capables de mourir aujourd’hui ?

Reste-t-il une place pour l'héroïsme et pour le sacrifice pour une cause supérieure dans notre société marquée par le culte de l'individualisme ?
01/11/2019 - 09h12
17 4
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours