À Propos

Christophe Guilluy est géographe. Il est l'auteur, avec Christophe Noyé, de "L'Atlas des nouvelles fractures sociales en France" (Autrement, 2004) et d'un essai remarqué, "Fractures françaises" (Champs-Flammarion, 2013). Il a publié en 2014 "La France périphérique" aux éditions Flammarion et en 2018 "No Society. La fin de la classe moyenne occidentale" chez Flammarion.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Bonnes Feuilles

Comment l'Etat, et donc les hommes politiques, sont devenus dépendants des marchés financiers

«There is no society» : la société, ça n’existe pas. C’est en octobre 1987 que Margaret Thatcher prononce ces mots. Depuis, son message a été entendu par l’ensemble des classes dominantes occidentales. Voyage dans l'histoire du scandale de la destruction des classes moyennes, avec "No Society", le dernier livre de Christophe Guilluy, publié chez Flammarion.
07/10/2018 - 10h16
0 0
Bonnes Feuilles

Face au Brexit, à Trump, aux populismes, le Front des bourgeoisies sort les crocs

«There is no society» : la société, ça n’existe pas. C’est en octobre 1987 que Margaret Thatcher prononce ces mots. Depuis, son message a été entendu par l’ensemble des classes dominantes occidentales. Voyage dans l'histoire du scandale de la destruction des classes moyennes, avec "No Society", le dernier livre de Christophe Guilluy, publié chez Flammarion.
06/10/2018 - 11h20
0 0
No Society

Christophe Guilluy : "Seuls 20 à 30% de gens d’en haut peuvent encore espérer une amélioration de leurs conditions de vie dans les pays occidentaux. Et les autres l’ont bien compris"

Le géographe français auteur de la France périphérique publie un nouveau livre « No society. La fin de la classe moyenne occidentale » (Flammarion) dans lequel il détaille les conséquences politiques explosives de cette disparition alors même que les « gens d’en bas et du milieu » ont accepté de bonne grâce de jouer le jeu de la mondialisation pendant plusieurs décennies. Mais plus maintenant. .
03/10/2018 - 13h25
1 0
Best of Atlantico 2017

Christophe Guilluy : "La posture antifasciste et antiraciste de la France d’en haut est devenue une arme pour protéger son modèle face aux gens d’en bas dont on délégitime les diagnostics en les assimilant à du populisme"

A l'occasion des fêtes, Atlantico republie les articles marquants de l'année qui s'achève. En avril, le géographe Christophe Guilluy revenait sur le surprenant vote Macron...
29/12/2017 - 10h32
1 3
Bonnes feuilles

Pourquoi l'objectif de "mixité ethnique" est dépassé par la dure réalité des milieux populaires précarisés

La bourgeoisie triomphante du XIXe siècle a disparu. Ses petits-enfants se fondent désormais dans le décor d'anciens quartiers populaires, célèbrent la mixité sociale et le respect de l'Autre. Fini les Rougon-Macquart, bienvenue chez les hipsters... Pendant ce temps, dans la France périphérique, les classes populaires coupent les ponts avec la classe politique, les syndicats et les médias. Extrait du livre "Le crépuscule de la France d'en haut" de Christophe Guilluy, aux Editions Flammarion (2/2).
24/09/2017 - 10h16
0 2
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours