À Propos

À 46 ans, Benoît Legrand dirige en France la banque ING, pionnière et leader mondial de la banque en ligne depuis près de 20 ans. D’origine belge, il a vécu dans plusieurs pays d’Europe et d’Asie. Fort de ses expériences successives dans la banque d’investissement, la banque de détail, la banque privée et la banque en ligne, il décrypte les évolutions technologiques et sociétales qui transforment aujourd’hui radicalement le rôle des banques.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bonnes feuilles

Pourquoi les banques feraient bien de s'inspirer du crowdfunding avant que ces nouvelles pratiques de financement partagé ne les cannibalise

Alors que les Français délaissent leur agence et gèrent directement un nombre croissant d'opérations, les frais bancaires ne cessent d'augmenter malgré la pression des pouvoirs publics et des associations de consommateurs. Ce paradoxe est, en réalité, le symptôme d'un secteur bancaire qui peine à se transformer. Extrait de "Changeons la banque !", de Benoît Legrand, publié aux Editions Cherche-midi (1/2).
09/05/2015 - 10h05
01
Bonnes feuilles

Pourquoi les banques n'ont aucun avenir sans recours au "Big Data" (et comment faire accepter cette collecte de données personnelles à leurs clients)

Alors que les Français délaissent leur agence et gèrent directement un nombre croissant d'opérations, les frais bancaires ne cessent d'augmenter malgré la pression des pouvoirs publics et des associations de consommateurs. Ce paradoxe est, en réalité, le symptôme d'un secteur bancaire qui peine à se transformer. Extrait de "Changeons la banque !", de Benoît Legrand, publié aux Editions Cherche-midi (1/2).
08/05/2015 - 09h55
00
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours