À Propos

Alain Madelin a été député d'Ille-et-Villaine, Ministre de l'Economie et des Finances d'Alain Juppé et président du Parti Républicain, devenu Démocratie Libérale.

Après sa candidature à l'élection présidentielle de 2002, il intègre le courant des "réformateurs" de l'UMP.

Il est l'auteur de Quand les autruches prendront leur retraite (avec Jacques Bichot, Seuil, 2003) et Faut-il supprimer la carte scolaire ? (avec Gérard Aschieri, Magnard, 2009).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Entretien politique
Alain Madelin : "Moi qui passe pour être libéral, j’aurais engagé toute action gouvernementale en traitant d’abord l’urgence sociale"
L'ancien ministre Alain Madelin regrette le manque de pédagogie de l'exécutif dans la crise des Gilets jaunes. Libéral, il souligne que la première urgence est sociale et que les mesures annoncées par le président de la République ne sont pas suffisantes pour y répondre.
16/12/2018 - 10h21
371
Copie à revoir
Alain Madelin : "Plutôt adroit dans les réformes jusqu’à présent, le gouvernement est particulièrement maladroit en ce qui concerne la SNCF"
L’ancien ministre de l'Economie déplore la gestion de l'exécutif sur la très médiatique réforme de la SNCF, affirmant notamment que le gouvernement a décidé de jouer la montre dans le dossier de l'ouverture à la concurrence.
09/04/2018 - 07h47
07
Restons calme
Alain Madelin : "Le retour de l'Etat régalien sur la sécurité ne devrait pas empêcher la droite de combattre l'Etat envahissant"
Le tournant sécuritaire du gouvernement laisse la droite désemparée sur ces questions là qui lui étaient jusque là historiquement favorables.
27/12/2015 - 09h51
07
Demi mesure
La nouvelle prime d'activité ne résout en rien l'empilement des aides sociales françaises, alors que la création d'un impôt négatif permettrait de le faire
Le premier ministre a annoncé mardi 3 mars la création d'une "prime d’activité", à destination des bas salaires et qui a pour intention de remplacer le revenu de solidarité active et la prime pour l’emploi. Ouverte aux jeunes, contrairement au RSA, elle a pour vocation à compléter les salaires modeste et à inciter les chômeurs à retrouver du travail.
04/03/2015 - 07h25
00
Bilan (peu flatteur)
Accusée austérité, levez-vous : qui est vraiment responsable de quoi dans l’énorme gâchis européen après la crise de 2008 ?
Sept ans après le début de la crise, et notamment du désastre grec, les solutions apportées par l'Europe apparaissent comme nuisibles auprès des opinions, et sont loin d'avoir réglé les problèmes structurels.
27/01/2015 - 10h15
013
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours