En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

ça vient d'être publié
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 13 heures 50 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 14 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 18 heures 43 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 19 heures 36 min
pépite vidéo > Politique
Voeux
Nicolas Sarkozy dénonce le climat de "violence" qui règne en France
il y a 20 heures 11 min
décryptage > Politique
Interview

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 22 heures 10 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 22 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 1 jour 12 heures
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 1 jour 13 heures
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen opposée d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 14 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 19 heures 8 min
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 19 heures 55 min
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 20 heures 35 min
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 21 heures 33 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 22 heures 24 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 23 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 1 jour 13 heures
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 1 jour 14 heures
© Reuters
les pays où les inégalités de revenus sont fortes souffrent d'un taux d'homicides quatre fois plus élevé que les sociétés les plus égalitaires.
© Reuters
les pays où les inégalités de revenus sont fortes souffrent d'un taux d'homicides quatre fois plus élevé que les sociétés les plus égalitaires.
La Haine

X factor : ce que les pays les plus violents au monde ont tous en commun

Publié le 25 mars 2014
L'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime mettait en avant dans une étude mondiale sur l'homicide que le taux d'homicides était quatre fois plus élevé dans les pays à forte inégalités de revenus que dans les sociétés les plus égalitaires. La violence pourrait ainsi naître de l'accroissement des inégalités dans les sociétés.
Pierre Salama est professeur émérite des universités, professeur et chercheur au Centre d'Economie de Paris-Nord où il est spécialiste des économies sud-américaines. Il a publié de très nombreux livres traduit en espagnol et en portugais dont Les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Salama
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Salama est professeur émérite des universités, professeur et chercheur au Centre d'Economie de Paris-Nord où il est spécialiste des économies sud-américaines. Il a publié de très nombreux livres traduit en espagnol et en portugais dont Les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime mettait en avant dans une étude mondiale sur l'homicide que le taux d'homicides était quatre fois plus élevé dans les pays à forte inégalités de revenus que dans les sociétés les plus égalitaires. La violence pourrait ainsi naître de l'accroissement des inégalités dans les sociétés.

Atlantico : D'après une étude mondiale sur l'homicide de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, les pays où les inégalités de revenus sont fortes souffrent d'un taux d'homicides quatre fois plus élevé que les sociétés les plus égalitaires, comment l'expliquer ?

Pierre Salama : Le crime dépend en grande partie non pas tant des inégalités mais de l'évolution de ces inégalités. Parfois, des inégalités très importantes peuvent paraître aux yeux de la population comme justifiées ou légitimes. Par contre, l'accroissement des inégalités suite par exemple à la corruption, ou à l'enrichissement abusif de certaines catégories de personnes, peut susciter des frustrations très importantes et créer des sociétés qui au lieu d'être inclusives, créant de la cohésion sociale, deviennent des sociétés exclusives, dans lesquelles la confiance vis-à-vis de l'état perd de son importance. Cela peut conduire certaines personnes à utiliser des voies violentes.

Dès lors que vous avez notamment de la drogue qui circule dans les sociétés dans lesquelles les inégalités sont très fortes, comme par exemple en Amérique Latine, des enrichissements et des possibilités de sortir de sa propre pauvreté par des voies faciles apparaissent. Par conséquent, à la base même, la circulation de la drogue et l'argent qu'on se fait avec peut faciliter un développement de la violence.

Cela étant, l'on rencontre très fréquemment des sociétés où il y a un très fort développement du trafic de drogue mais dans lesquelles le crime n'est pas très élevé au sens où les cartels tiennent à la paix sociale. Si les bandes organisées entrent en concurrence les unes avec les autres pour acquérir des routes de passage comme au Mexique, c'est à partir de ce moment-là que la violence liée à la drogue se développe de façon très forte. 

On retrouve donc une corrélation entre l'accroissement des inégalités et la violence. Les pays les plus violents ne seraient pas forcément les plus pauvres ?

Ce ne sont pas les sociétés pauvres qui sont nécessairement violentes. De nombreux exemples tendent à montrer que s'il y a des facteurs de cohésion sociale comme par exemple la religion ou la stabilité politique, les membres d'une société ne se transformeront pas en des criminels. Le Mexique est devenu un pays très violent surtout dans le nord du pays, alors que le revenu par tête est à l'heure actuelle d'un peu plus de 10 000 dollars, c'est beaucoup plus que ce que l'on retrouve en Afrique ou dans certains pays asiatiques, et pour autant, le Mexique est devenu très violent. Dans un pays comme l'Argentine, ou le revenu par habitant est légèrement supérieur, la violence est beaucoup moins présente, d'un niveau qui avoisine celui de l'Europe.

Est-ce que les inégalités notamment hommes-femmes, mais aussi le machisme dans certaines sociétés pourraient expliquer l'accroissement des violences ?

Il y a des inégalités très importantes entre les hommes et les femmes. En général, les homicides concernent surtout des hommes à 95% mais cela évolue dans certains pays comme au Mexique avec les féminicides, le fait de tuer des femmes. Nombres d'entres elles ont été tuées notamment dans le nord du pays, elles étaient des ouvrières que l'on abusait sexuellement et qui étaient ensuite massacrées. Les femmes pratiquent beaucoup moins la violence que les hommes de manière générale. Le fait qu'il y ait des différenciations importantes entre les hommes et les femmes, ainsi qu'un machisme de la société, cela a des répercussions sur les femmes. Des enquêtes ont été menées dans le nord du Mexique où les jeunes adolescents ne trouvaient pas d'emplois car c'étaient les femmes qu'on employait dans les usines d'assemblage. Le côté machiste rendant cette situation insupportable, les femmes sont ainsi violées, battues, et malheureusement assez souvent assassinées.

A contrario, il y 'a des sociétés très machistes, notamment au Moyen-Orient et qui ne sont pas particulièrement violentes, sauf en période d'instabilité politique ou religieuse. Mais l'Egypte, où le machisme est très fort, fut pendant très longtemps - avant que ne se pose les problèmes du fondamentalisme religieux qui se traduit en violence - une société dans laquelle le taux d'homicide était très faible. Par contre, la violence physique peut être extrêmement forte et ne se traduit malheureusement pas devant les tribunaux, car les femmes ne se plaignent pas de peur d'être violées par les policiers. Ainsi, dans les sociétés machistes, on retrouve plus de violences physiques, même si cela ne mène pas forcement à des homicides. Dans un pays pourtant avancé comme le Japon, la société machiste est extrêmement violente et ce n'est que depuis peu que les femmes battues sont reconnues lorsqu'elles déposent plainte.

Y'a-t-il d'autres facteurs que celui de l'accroissement des inégalités pour expliquer les sociétés violentes ?

J'ai parlé notamment des sociétés violentes et de la violence individuelle. Il y a toute une série de facteurs qui permettent d'expliquer ces violences individuelles, tels que l'urbanisation sauvage, le mécanisme de frustrations, le fait que les gens perdent leur valeurs en allant des campagnes vers les villes, le degrés d'éducation insuffisant, et ce qui permet de décupler tout ça c'est le trafic de drogue. Il y a aussi des violences collectives, et notamment deux types : la guerre civile et la violence de type religieuse qui engendrent énormément d'instabilité. On retrouve un autre type de violence analysée pour le cas de la Colombie, une violence collective qui a des origines dans la violence individuelle. Le Mexique est en train de connaitre ce type de violence. Cette violence apparait lorsque l'on passe un certain seuil de violence individuelle avec un taux d'homicide très important, en général d'environ 70-80 pour 100 000 habitants, en France on est à 3. Quand on passe un certain seuil, le rapport à l'Etat est totalement dévalorisé, la police est considérée comme complètement corrompue, inefficace. Quand on tue, on n'a pas l'impression que les criminels seront jugés ou poursuivis… A ce moment-là, les gens commencent à régler leurs problèmes par eux-mêmes et la violence s'auto-entretient. C'est l'apparition de "l'état de terreur" comme l'a qualifié le sociologue spécialiste de la violence Daniel Pécaut. Cet état est très difficile de combattre, car le rapport des gens à la violence connait une mutation, cette dernière devient à ce moment-là, banale.

Propos recueillis par Amandine Bernigaud

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Aquoibon
- 26/02/2014 - 20:48
Désolé.
Désolé pour le vivre ensemble mais ces statistiques en recoupent d'autres qui mettent come dénominateur commun aux sociétés les plus violentes/ instables les moins homogènes dans leur peuplement. Les japonais et Islandais par exemple contre l'Afrique du sud et le brésil.
biturige
- 26/02/2014 - 12:49
il y a aussi
bonjour,sans vouloir remonter à la dérive des continents ,donc aux hypothétiques mouvements migratoires, il y aussi le mélange explosif à retardement que constitue le multiculturalisme imposé ,si cher aux biens pensants humanistes .
Soit une civilisation vieille de plusieurs siècles élaborée par des populations semblables issues du même continent et de cultures compatibles .
Vient à venir; par stupidité idéologique ;des populations parfaitement étrangères à l'élaboration de cette civilisation ,par ailleurs inaptes à quelque intégration que ce soit ;.Que croyez qu'il advienne sinon un rejet absolu .
Rejet prévisible ,d'autant qu'au lieu de rester coi ,de remercier leurs hôtes ,d'essayer de s'assimiler ,ces allogènes mal venus se montrent insultants ,agressifs ,arrogants bien que incapables de se hisser au niveau des 1er occupants qui élaborèrent sans eux le patrimoine existant .
Ripley
- 26/02/2014 - 12:32
Classe moyenne
Il semble que l'apparition d'une classe moyenne dans un pays, signe d'un développement économique certain, fasse baisser la violence.