En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

04.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

05.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

06.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 1 heure 46 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 3 heures 14 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 5 heures 47 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 7 heures 50 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 8 heures 18 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 9 heures 1 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 9 heures 18 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 9 heures 28 min
décryptage > Politique
Héritage politique

Mort de VGE : mais qu’est devenue la droite libérale en France ?

il y a 10 heures 5 min
décryptage > Religion
Séparatisme

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

il y a 10 heures 43 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 2 heures 54 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 4 heures 43 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 7 heures 42 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 8 heures 9 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 8 heures 54 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 9 heures 13 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 9 heures 27 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 9 heures 45 min
décryptage > High-tech
Course aux vaccins

IBM détecte des cyber-attaques en cours contre la distribution des vaccins anti-Covid dans le monde : alerte écarlate ou rouge pâle ?

il y a 10 heures 26 min
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 21 heures 1 min
© Reuters
© Reuters
Chut…

Les 70 ans de "l'Affiche Rouge" célébrés à l’école : "SVP, ne dites pas à mes élèves qu'ils étaient juifs !"

Publié le 21 février 2014
C'est aujourd'hui le 70ème anniversaire de l'exécution par les nazis des 22 résistants, fusillés le 21 février 1944 au Mont Valérien. Ils seront pris en exemple sur l’Affiche rouge, une affiche de propagande allemande placardée à Paris au printemps 1944, pendant l’occupation nazie. Elle fut tirée à 15 000 exemplaires. Mais il faut, paraît-il, en parler avec précaution.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'est aujourd'hui le 70ème anniversaire de l'exécution par les nazis des 22 résistants, fusillés le 21 février 1944 au Mont Valérien. Ils seront pris en exemple sur l’Affiche rouge, une affiche de propagande allemande placardée à Paris au printemps 1944, pendant l’occupation nazie. Elle fut tirée à 15 000 exemplaires. Mais il faut, paraît-il, en parler avec précaution.

Dîtes immigrés, étrangers… Ça plaît et ça plaît même beaucoup. Dîtes autre chose… Ca gêne et ça gêne même beaucoup. Etant l'auteur d'un livre sur le sujet, j'étais invité pour en parler devant des élèves d'un lycée professionnel de Mantes-la-Jolie. Avant que je n'entre dans la classe, la prof m'a pris à part. "Je pense que ce serait mieux si vous vous absteniez de dire qu'ils étaient juifs. Vous pourriez vous contenter de dire qu'ils étaient immigrés et étrangers. Vous comprenez, avec la Palestine et tout ça…". J'ai tout de suite compris. Et avant qu'elle me suggère de dire que les combattants de la FTP-MOI étaient, comme ses élèves, "issus de la diversité", j'ai tourné les talons.
Ça arrive parfois. Pas toujours. Mais ça arrive. Les lignes qui vont suivre sont dédiées à ces élèves et à leurs profs. Les héros de l'Affiche Rouge étaient qualifiés de "terroristes" par les nazis. C'est pourquoi on se précipite aussitôt pour les rapprocher des terroristes islamistes. Ils étaient résistants. Et dans la même veine ignominieuse, on n'a pas hésité à les comparer aux "résistants", palestiniens ou afghans. Et il est tout à fait interdit de dire que ces résistants-là, ceux de l'Affiche Rouge, auraient bondit d'horreur à l'idée d'être enrégimentés dans la famille des égorgeurs islamistes.
Ils étaient immigrés et étrangers. Donc pas français, donc eux aussi, en quelque sorte, "issus de la diversité". Là, il ne s'agit même plus d'un mensonge, mais d'une imposture révoltante. Evidemment qu'ils étaient français. Français comme certains ont du mal à se l'avouer aujourd'hui. Ils aimaient la France, la langue française (dans les familles juives, d'où ils venaient pour la plupart, on leur faisait un devoir, précisément parce qu'ils étaient d'ailleurs, d'être dans les premiers dans cette matière à l'école). Ils aimaient le drapeau tricolore avec un penchant évidemment prononcé pour le rouge.
Et puis, ils étaient juifs, très juifs. Ils parlaient le yiddish, ou l'apprenaient. Et, dans leur identité, les mots "Juif", "Français", "communiste" (je ne suis pas sûr de l'ordre, c'était peut-être "Français", "communiste", "Juif"), formaient un puzzle d'une merveilleuse générosité.
Quand le gouvernement de Vichy assura leur gloire posthume avec la célèbre Affiche Rouge, ils furent désignés comme "judéo-communistes". Une qualification qui n'était pas fausse. Vichy disait vrai. Mais pour des raisons abjectes : il fallait les envoyer à la mort. Quand des professeurs de nos écoles dépouillent les 22 de leur identité juive, ils mentent. Pour des raisons basses. Il y a sans doute des hommes qu'il faut assassiner deux fois.

A lire du même auteur : Le gauchisme, maladie sénile du communisme, Benoît Rayski, (Atlantico éditions), 2013. Vous pouvez acheter ce livre sur Atlantico Editions.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (39)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Léa
- 24/02/2014 - 13:42
@Anguerrand
"Une question peut se poser et il semble que la communauté juive refuse de se poser, pourquoi l'antisémitisme existe, et ce dans le monde."
Parce que les médiocres détestent qu'on soit meilleur qu'eux. Les Juifs accumulent les Prix Nobel, sont souvent considérés comme des ultra-riches, mettent sur les scènes du monde entier des musiciens d'exception, ont des penseurs qui comptent parmi les meilleurs, etc.
Le médiocre, l'incapable, ça le rend fou de rage.
kravi
- 23/02/2014 - 07:52
Nous dérangeons ? Tant pis.
Benoit Rayski, vous avez eu raison d'écrire cet article, pas d'avoir tourné les talons.
La prof fait partie de ceux qui estiment qu'on entend trop parler de la Shoah. Raison de plus pour aller enseigner aux incultes et moucher les antisémites, musulmans ou autres. Les commentaires montrent précisément que la France est en train de tourner -- comme le lait tourne -- au rance.
Les commentaires vous font un mauvais procès, comme il est d'usage en antisémitisme new look. La question n'est pas du nombre de Juifs sur l'affiche rouge. Elle est dans le refus d'une prof indigne d'enseigner de rappeler les conditions historiques de la résistance et de la Shoah.
polak
- 23/02/2014 - 00:28
Ne le dites pas non plus aux lecteurs d'Atlantico!
Cher Benoit Rayski,

Ne dites pas non plus aux lecteurs d'Atlantico que les résistants de l'affiche rouge étaient juifs. En effet:
- on n'a trop entendu parler de la Shoah et pas de l'extermination au Cambodge (l'affiche rouge était en France, chez nous quoi, mais c'est "un point de détail").
- Ils n'étaient pas tous juifs seulement la majorité
- pourquoi faites vous la distinction entre juifs, chrétiens et musulmans?
Pour cette question, le combat est perdu d'avance. Pourtant il est connu que ce qu'Hitler reprochait aux juifs, ce n'était pas leur "religion".
- Et Gaza dans tout ça (je ne sais pas ce que vous pensez de Gaza, mais je ne vois pas le rapport avec l'affiche rouge)?
Etc etc. Bref, vous voyez bien qu'il ne fallait pas en parler.

Pendant l'occupation, il y a eu des héros et des résistants, des collabos. Mais la majorité des gens étaient des petits lâches qui avaient plein d'arguties pour éviter de voir la vérité. Et la nature humaine n'a pas tellement changé depuis cette époque.