En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Qumeira et consœurs

Le saviez-vous ? Tout ce que votre assurance prend en charge en cas de tempête

Publié le 07 février 2014
Certaines tempêtes, comme Qumeira, peuvent être particulièrement dévastatrices. Au cas où vous ne vous seriez pas penché sur votre contrat d'assurance, Atlantico l'a fait pour vous.
Bernard Cohen-Hadad est président de la commission financement des entreprises de la CGPME. Il est également président du think-tank Etienne Marcel et assureur.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Cohen-Hadad
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Cohen-Hadad est président de la commission financement des entreprises de la CGPME. Il est également président du think-tank Etienne Marcel et assureur.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Certaines tempêtes, comme Qumeira, peuvent être particulièrement dévastatrices. Au cas où vous ne vous seriez pas penché sur votre contrat d'assurance, Atlantico l'a fait pour vous.

A l'approche de la tempête Qumeira (voir ici), qui devrait fortement affecter tout le Nord-Ouest de la France, voici quelques points intéressants à connaître sur la manière dont les dégâts qui pourraient être causés sur votre habitation sont couverts par votre assureur :

• Bien que les contrats habitation puissent contenir différents points selon les assureurs, ils contiennent obligatoirement une garantie tempête (De même que la garantie "catastrophe naturelle" figure automatiquement dans les contrats d'assurance de dommages automobile) ;
 
• Dans le cadre d'une garantie tempête, tous les dégâts liés au vent, à la pluie ou à l'eau sont indemnisés. Et ce, qu'ils touchent les murs ou détériorent le mobilier. Peu importe, également, que vous soyez propriétaire ou locataire ;

• Le déblaiement est aussi pris en charge (notamment concernant les chutes d'arbres), à condition néanmoins que des dommages aient été causés. Petit exemple : si un arbre tombe sur votre toit ou sur votre clôture, ce sera pris en charge, mais s'il se contente de tomber sans causer de dégâts, son déblaiement ne sera pas assuré ;
 
• Des frais de relogement (et de gardiennage) existent, si votre maison est rendue inhabitable pour cause, par exemple, d'inondation. Ceux-ci ne sont en revanche pas nécessairement inclus dans le contrat ;
 
• Votre cave, si tant est que vous disposez d'une cave, est automatiquement assurée ;
 
• Les remboursement sont basés sur le calcul d'une valeur de reconstruction. En clair, sur la base d'un devis, dans la mesure où celui-ci représente moins d'argent que la valeur du bâtiment à l'origine ;
 
• Il est bien évidemment conseillé de prendre des mesures, afin de pouvoir prouver les dégâts dus au sinistre. L'un des premiers réflexes doit être celui de déclarer ledit sinistre aussi rapidement que faire se peut. Ensuite, il peut être utile de conserver des preuves, et de prendre des mesures permettant d'améliorer la constatation des risques, en vue de la visite de l'expert. Des photos montrant l'étendue des dommages ou permettant de comparer la situation avant et après la tempête sont particulièrement utiles. De même, dans le cas de la destruction d'éléments - prenons l'exemple de vêtements imbibés d'eau à la suite d'une inondation - il vaut mieux avoir de quoi fournir la preuve de la perte. A défaut de factures, des photos peuvent, encore une fois, faire office de preuve.
 
• Il est aussi conseillé de prendre un maximum de mesures pour prévenir, voire éviter les dommages. Renforcer vos fenêtres, par exemple, serait utile pour protéger vos biens de la prochaine tempête...
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
tempête, assurance
Thématiques :
En savoir plus
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

04.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

05.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

06.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

07.

Balance ton port : les Marseillais veulent-ils couler leurs gros bateaux ?

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

06.

Affaire Jeffrey Epstein : cette épidémie de suicides dans les prisons françaises qu'il serait également bon d'interroger

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires