En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

06.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

07.

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 39 min 36 sec
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 3 heures 59 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 4 heures 37 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 5 heures 7 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 5 heures 29 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 6 heures 13 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 6 heures 43 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 7 heures 16 min
décryptage > France
Clash des confessions

Boycott pour "attaques contre l’islam" : saurons-nous éviter notre guerre du Liban à nous ?

il y a 7 heures 43 min
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 8 heures 39 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 3 heures 28 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 4 heures 32 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 4 heures 50 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 5 heures 8 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 5 heures 34 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 6 heures 30 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 6 heures 59 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

COVID-19 : ce qu’il est encore possible de faire malgré une situation hors de contrôle

il y a 8 heures 10 min
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 1 jour 28 min
© Reuters
© Reuters
Pipologie

Petit best of des coups de menton Canada Dry de Manuel Valls ou comment asséner des banalités avec solennité

Publié le 07 février 2014
Le ministre de l'Intérieur, s'il cultive une forme d'hyper-réactivité médiatique, sait aussi prendre des accents solennels et littéraires pour construire sa légende. La forme y est, mais le fond n'est pas toujours au rendez-vous.
Christian Combaz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre de l'Intérieur, s'il cultive une forme d'hyper-réactivité médiatique, sait aussi prendre des accents solennels et littéraires pour construire sa légende. La forme y est, mais le fond n'est pas toujours au rendez-vous.

Si de nos jours il n'est plus permis de définir quiconque par son apparence on peut au moins se contenter de relever dans son comportement Ie signifié. Dieu sait que le ministre de l'intérieur veut nous signifier quelque chose en ce moment. D'abord à son propre sujet : il nous dit, par sa gestuelle, ses froncements de sourcil, sa bouche amère, son côté voyez comme je suis sérieux qu'il est conscient d'avoir l'air d'un garçonnet qui serre les dents à l'enterrement d'un camarade de quatrième. Il aimerait bien avoir la tête des figures solennelles de l'Histoire de France, et ferait volontiers un tour du côté de la légende. Le problème, c'est que la légende est une aventure intérieure.

Or non seulement le chantier de la sienne a commencé par la façade mais on voit encore l'échafaudage.  Ses déclarations trop nombreuses, trop solennelles donnent l'impression qu'il se sert du clairon d'André Malraux sans savoir où l'on appuie.

"Des paroles et des actes", les grandes phrases qui tombent à plat

Je suis Républicain et je suis contre ceux qui ne défendent pas l'idée que je me fais de la France.

Il est déjà bizarre d'être contre ceux qui rechignent à dire la même chose que vous. Mais dans cette phrase, ce qui est gênant c'est le "je suis Républicain" liminaire, préventif, qui laisse entendre que les contradicteurs et les sceptiques dînent avec le Diable.

Pour les Italiens qui sont arrivés dans les années 30, les choses n'étaient pas faciles.

C'est le poncif le plus fâcheux de la Gauche mitterrandienne, la littérature, la peinture, la musique italiennes étaient étroitement mêlées à la culture française depuis cinq siècles, ils étaient perçus comme Européens et n'étaient pas plus maltraités que les Bretons ou les Basques.

Qu'est ce qui est beau de la France? Un présentateur d'origine espagnole, moi ministre d'origine catalane et Alain Finkielkraut, euh, qui, euh, qui nous a très bien dit tout à l'heure combien l'intégration, etc.

Vous êtes sûr qu'il ne manque rien là ?

Y a deux risques: le sentiment du déclin et la peur du déclin, attention à la peur du déclin.

En même temps, quand on n'a pas peur du déclin, on décline. Alors si on peut s'épargner le déclin, il faut mieux avoir peur de lui.

Mais avant cela...

"C'est toute la société française qui doit retrouver le sens de l'autorité. C'est une valeur profondément républicaine."

Là, il a mis, bout à bout, des éléments de langage consignés sur le carnet du téléphone. Le sens de l'autorité n'est pas que républicain, comme s'en souviennent nombre d'Allemands, d'Italiens - et de Catalans.

"La République a connu des moments difficiles, elle les a surmontés mais elle reste fragile."

La phrase typique des manipulateurs narcissiques. Sans moi et toute mon équipe de belles âmes, vous ne pouvez pas vous en sortir parce que vous êtes en état de faiblesse.

"Je demande aux républicains de droite de clarifier leur position."

Moi aussi ça fait des semaines que je demande à ma boulangère de clarifier la sienne mais elle fait semblant de ne pas savoir de quoi je parle et pourtant je me comprends.

"C'est la France qui est visée dans son idéal."

C'est-à-dire que le problème, justement, vient de sa définition de cet idéal, que notre homme prétend immuable dans le temps, alors que tous les efforts de son gouvernement tendent à le redéfinir en inventant de nouvelles lubies.

La Corse est la région de France où il y a le plus d'assassinats et de violence, et vous voudriez que le ministre de l'Intérieur nie cette réalité qui est enracinée dans la culture corse?  

Voilà un complément relatif en forme de boulette majeure, et c'est un demi-Corse qui vous le dit. La phrase aurait dû s'arrêter à réalité. Imaginez un instant que quelqu'un en France ose prétendre que le vol d'autoradios, ou le prêt à intérêts appartiennent à une culture plutôt qu'à une autre. Impensable.

Quand on s’attaque à des gays ou à des lesbiennes, quand on les frappe, c’est qu’une parole s’est libérée

Quand on les frappe ce n'est pas la parole qui s'est libérée, ce sont les actes. Jusqu'à plus ample information, ceux qui ont abusé de la parole sont ceux dont les propos militants, omniprésents, revanchards, dont les accusations d'homophobie relayées en boucle par les médias, y compris à l'égard des homosexuels qui ricanent du mariage gay, incitent des esprits faibles à riposter à coups de pieds à la sortie des bars.

Nous ne tolèrerons aucun débordement et aucune mise en cause de l'intégrité des policiers

Cette histoire d'intégrité des policiers, dans la bouche d'un ex-militant qui a sûrement croisé dans sa jeunesse des affiches CRS-SS, est assez burlesque. 

 

Il est permis de terminer par le glossaire propre au ministre en question, il permet de se servir de l'un des programmes disponibles sur le Net pour faire assembler automatiquement des phrases qui ne veulent rien dire et dont vous trouverez, ci-après, quelques exemples. Ce mode de composition de phrases creuses automatiques est brillamment proposé aux internautes par certaines sites dont le générateur de langue de bois (qui date de la présidentielle). 

On peut aussi suggérer l'excellent Pipotron, basé sur le principe du Cadavre Exquis, cher aux Surréalistes. 


Glossaire (à faire utiliser par les générateurs en ligne de phrases creuses afin d'alimenter les discours du Ministre de l'Intérieur) :

Démocratie, République, Valeurs démocratiques, Valeurs républicaines, Valeurs, Solennellement, Solennel, Fermeté, Fermement, Résolument, Résolu, Tolérer, Je ne tolèrerai pas, Inadmissible, J'ai demandé, Je veillerai, Vigilant, Rester vigilant, Nous resterons vigilants, Opposé, Opposition, Délétère, Climat, Atmosphère, Factieux, Factieuses, Quenelle, Déclarations, Accusations, Respect, Manifestations, Clarification, Démarquage,  Atteinte(s), Mise en cause, Remise en cause, Intangibles, Fondamentaux, Principes, Agitateurs, Ordre public, Dignité, Personne humaine, Insupportable, Intolérable, Combattre, Sans relâche, Sans scrupules.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
En savoir plus
Commentaires (31)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mado83@free.fr
- 10/02/2014 - 10:41
immigrés 2ème génération..
Tous ces "Français " naturalisés qui viennent nous expliquer nos valeurs et notre Histoire de France!!
M. Valls n' a pas le physique, la stature, la crédibilité pour prononcer ce genre de discours, pas crédible.. un acteur qui joue mal son texte..
Cette émission "paroles et des actes" ne nous a rien apporté.. que beaucoup d'amertume.. la tristesse de voir le manque d'envergure de ce ministre et des autres.. et avec ça, quelle morgue, quelle assurance, quelle ambition.. on en reste confondu..
PIF31
- 08/02/2014 - 09:27
Même parti , même discours .
Ségolène Royale ne disait-elle pas dans ces discours de campagne : " N'ayez pas peur , je suis Socialiste" .
C'est tout aussi idiot mais le pire c'est que c'est censé convaincre les Français ........
Adi Perdu
- 08/02/2014 - 07:42
Le petit Caudillo...
...
A un égo démesuré !
-
Mais qu'est-ce qu'on a donc fait aux espagnols pour qu'ils nous aient envoyé les familles Melenchon et Valls ?
-
Svp, reprenez-les !