En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© REUTERS/Alexander Demianchuk
La résidence d'été de Staline est devenue un musée.
A voir

Sotchi, repaire de Staline : bienvenue dans la villa du petit père (vert) des peuples

Publié le 05 février 2014
En 1936, le dirigeant soviétique y avait installé sa résidence d'été. C'est aujourd'hui un lieu prisé où les touristes peuvent passer la nuit.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En 1936, le dirigeant soviétique y avait installé sa résidence d'été. C'est aujourd'hui un lieu prisé où les touristes peuvent passer la nuit.

Les Jeux Olympiques de Sotchi débutent ce vendredi. L'occasion de revenir rapidement sur l'histoire de cette ville située au bord de la mer Noire. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Sotchi est intrinsèquement liée à Joseph Staline. En effet, c'est sous le règne du dirigeant soviétique que, ce qui n'était à l'origine qu'un petit village caucasien comme il y en a des milliers, est devenu une station balnéaire incontournable pour les prolétaires russes. En effet, Staline y est venu dès 1920 soigner ses rhumatismes et y a ensuite fait construire sa résidence d'été en 1936. Et qui dit lieu de villégiature de Staline, dit amélioration des infrastructures pour embellir la ville. Le développement est tel que Sotchi est rapidement surnommée la "Riviera russe". Aujourd'hui Sotchi demeure une ville apprécié des Russes, même Vladimir Poutine y vient régulièrement séjourner. 

Mais Sotchi reste très attachée à Joseph Staline car plus de 70 ans après y avoir fait construire sa "datcha", celle-ci est désormais un musée prisé des visiteurs comme l'indique Reuters, relayé par Business Insider. Et pour quelques centaines d'euros, il est même possible de dormir une nuit dans les somptueux appartements du "petit père des peuples". Visite guidée.

Selon Le Figaro, lors de la construction de la villa, tout avait été imaginé pour convenir au mieux à Staline et notamment à sa petite taille. Ainsi, la piscine ne fait que 1,50 mètre de profondeur. 

 

Ici une statue en cire représentant le "petit père des peuples".

Joseph Staline était un grand amateur de billard comme le prouve cette photo. Toujours selon Le Figaro, celui-ci a aussi été rabaissé pour que le dictateur puisse y jouer sans gène. 

Nb :  crédits photos REUTERS/Alexander Demianchuk 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
En savoir plus
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

03.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Pourquoi le sectarisme flambe

06.

Voilà ce qu’on protège vraiment en protégeant le mode de vie européen (et pourquoi le défi est de taille)

07.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Insécurité : la sombre réalité française dans le match des criminalités européennes

04.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

05.

L’insécurité, grenade dégoupillée pour la fin du quinquennat Macron ?

06.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
pierre325
- 06/02/2014 - 07:34
lui aussi aimait pas les riches
On sent bien la maison de pauvre.
SteakKnife
- 05/02/2014 - 15:40
@prochain
J'ai rien compris.
prochain
- 05/02/2014 - 15:26
Steakknife il est où le cousin Isga...à moins queueuee
Dur dur de se tirer une balle dans le pied kamarade il faut mieux viser la prochain fois.