En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 9 heures 14 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 9 heures 46 min
pépites > France
Chaos
Gilets jaunes : en raison des violences, la préfecture a décidé d'interdire la manifestation prévue cet après-midi
il y a 10 heures 50 min
pépites > Environnement
Volte-face
Huile de palme : l'Assemblée vote finalement pour la suppression de l'avantage fiscal
il y a 11 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

La Fabrique des salauds : Un livre-choc, un roman-fleuve aussi dérangeant qu’indispensable sur l’histoire allemande du XXe siècle

il y a 12 heures 31 min
décryptage > France
Censure

Alerte météo sur la liberté d’expression

il y a 15 heures 16 min
décryptage > Société
Polémique

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

il y a 15 heures 40 min
décryptage > France
Crise de foi (en l’avenir)

Vague à l’âme démocratique : 30 ans après la chute du mur de Berlin, la France et l’Europe de l’Ouest en plein désenchantement

il y a 16 heures 4 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Quand l'échange avec autri stimule notre cerveau : les atouts de l'intelligence collective décryptés

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les principaux outils et les solutions médicales de demain pour lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires

il y a 16 heures 29 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 9 heures 29 min
pépites > France
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : deux hommes mis en examen
il y a 10 heures 13 min
pépites > France
Prudence
Pluies et inondations : des départements du sud-ouest en vigilance orange
il y a 11 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Orbital, tome 8 : contacts" : Orbital, une série qui tourne rond

il y a 12 heures 28 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 37 min
décryptage > International
A l'écart

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

il y a 15 heures 33 min
décryptage > France
Soif de populisme

Mais que révèlent les attentes paradoxales des Français vis-à-vis des Gilets jaunes ?

il y a 15 heures 52 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement
il y a 16 heures 11 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le jour où Howard Carter et Lord Carnarvon ont découvert les trésors cachés et les vestiges du tombeau de Toutankhamon

il y a 16 heures 29 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Un virage libéral sauvera-t-il la France d'Emmanuel Macron ?

il y a 16 heures 30 min
Dans le panneau

Radars : les limitations de vitesse tuent la responsabilité individuelle

Publié le 12 mai 2011
Le gouvernement envisage de supprimer les indications prévenant de la présence de radars au bord des routes. Pour l'auteur de "Leçons de conduite", le véritable problème concerne les limitations de vitesse qui, par leur existence même, infantilisent les automobilistes.
Gaspard Koenig a fondé en 2013 le think-tank libéral GenerationLibre. Il enseigne la philosophie à Sciences Po Paris. Il a travaillé précédemment au cabinet de Christine Lagarde à Bercy, et à la BERD à Londres. Il est l’auteur de romans et d’essais, et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gaspard Koenig
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gaspard Koenig a fondé en 2013 le think-tank libéral GenerationLibre. Il enseigne la philosophie à Sciences Po Paris. Il a travaillé précédemment au cabinet de Christine Lagarde à Bercy, et à la BERD à Londres. Il est l’auteur de romans et d’essais, et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le gouvernement envisage de supprimer les indications prévenant de la présence de radars au bord des routes. Pour l'auteur de "Leçons de conduite", le véritable problème concerne les limitations de vitesse qui, par leur existence même, infantilisent les automobilistes.

S’il y a des limitations de vitesse, qu’on les fasse respecter, avec ou sans radars, ouvertement ou sournoisement, ne me choque guère. Qu’on essaye de les contourner, grâce à des instruments de plus en plus sophistiqués, me paraît bien normal. L’Etat veut se faire respecter, les citoyens veulent frauder, c’est le jeu.

Ce qui me choque, c’est plutôt que les limitations de vitesse existent. Chaque automobiliste sait qu’on peut être dangereux à 30 km/h et inoffensif à 200. Chaque route, chaque virage a sa personnalité. Chaque conducteur a ses habitudes. Chaque voiture a ses défauts. Imaginer que des règles grossières, 50, 90, 130, puissent s’appliquer à tous et en toutes circonstances est dérisoire. Pire encore, c’est exonérer le conducteur de la responsabilité de se faire son propre jugement sur la vitesse et les risques encourus. La route, espace de liberté, est devenu le lieu ultime de l’infantilisation. On garde les yeux rivés sur l’aiguille du compteur, tremblant à l’idée de devoir passer deux jours chez les Alcooliques Anonymes (pardon : de faire un stage de récupération des points). Résultat, on ne regarde plus la route. Et si par malheur un accident arrive, on aura la satisfaction de mourir en règle.  

Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi. Il a fallu attendre 1973 pour que le joyeux Pierre Messmer impose les limitations de vitesse générales (elles existaient auparavant sur des tronçons particuliers). Le nombre de morts sur les routes a-t-il diminué depuis ? Oui. Pour une raison simple : les voitures sont plus solides, les routes plus sûres. Etait-on fou, irresponsable et meurtrier avant 1973 ? Non. Demandez à Françoise Sagan. C’était l’époque où elle pouvait écrire que la vitesse “aplatit les platanes au long des routes, elle allonge et distord les lettres lumineuses des postes à essence, la nuit, elle bâillonne les cris des pneus devenus muets d'attention tout à coup, elle décoiffe aussi les chagrins: on a beau être fou d'amour, en vain, on l'est moins à 200 à l'heure”. Combien de suicides d’amour le gouvernement n’aurait-il pas évité en laissant les Français libres de rouler ?

Je me plais à croire qu’en l’absence de limitation de vitesse, les comportements sur la route s’auto-réguleraient. Je partage l’optimisme du colonel Moore-Brabazon, pionner de l’aviation et député britannique haut en couleurs, protestant en 1934 contre l’instauration d’un code de la route en Angleterre. “Les gens vont s’habituer à ces nouvelles conditions de circulations. Les plus anciens membres de cette Chambre se rappelleront tous les poulets massacrés dans les premiers temps de l’automobile. Nous revenions le radiateur plein de plumes. Même chose avec les chiens : aujourd’hui, ils ont pris l’habitude de s’éloigner des autos et on n’en tue plus un seul. C’est ce qu’on appelle l’éducation, même chez les animaux inférieurs. Preuve que ces problèmes vont se résoudre d’eux-mêmes.” Les hommes ne sont pas plus bêtes que les poulets : ils tiennent à leur vie.

En tout cas, soyez rassurés, il y aura toujours un moyen d’échapper aux limitations de vitesse : les faire soi-même. Vous l’aurez remarqué, les voitures de Ministre sont équipées de girophares, quand elles ne sont pas escortées par la gendarmerie nationale. N’est-ce pas, Monsieur le Président, qu’on s’éclate en roulant à tombeau ouvert du Bourget à l’Elysée?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Régin66
- 15/05/2011 - 17:01
Imiter le modèle allemand !
Entièrement d'accord, les limitations de vitesse infantilisent les conducteurs Français. Imitons le modèle allemand ! Ils ont leurs tronçons sans limitation de vitesse, donc n'ont rien à prouver avec leurs grosses berlines. A contrario, plus l'état français réprime, et plus les conducteurs français deviennnent hystériques. C'est de la psychologie élémentaire: créons nos tronçons sans limitation !
FIGAROCB
- 13/05/2011 - 11:50
C'EST LA CONSÉQUENCE DE L'ÉTAT PROVIDENCE !
Dans le système socialiste ou communiste, les citoyens sont considérés comme des gens presque "idiots" et dont il faut donc tout dire ou tout légaliser ! En Allemagne, sur autoroute, ils ont compris : pas de limitation sauf si le trafic est trop intense, seule la nécessité fait loi. Pour les reste, les conducteurs agissent d'une manière responsable sans être obligé d'épier leur compteur ou frauder
benj117
- 13/05/2011 - 11:09
d'accord
à 150, ca ne te serais pas arriver, par contre, si c'était arrivé à 150, tu serais plus la pour en parler!!! donc, bon!!!! faut relativiser!!! si on roulait tous à 50 km/h sur toutes les routes, y'aurait pas de morts. donc, faut savoir ce qu'on veut!!!