En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

06.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

07.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 9 heures 11 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 10 heures 12 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 11 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 13 heures 23 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 14 heures 57 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 10 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 15 heures 49 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 16 heures 20 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 16 heures 54 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 17 heures 11 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 9 heures 31 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 10 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 13 heures 13 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 13 heures 35 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 15 heures 6 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 15 heures 41 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 16 heures 15 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 16 heures 50 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 17 heures 9 sec
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 17 heures 25 min
© Reuters
© Reuters
Sous nos yeux

Ces solutions locales qui ont déjà fait leurs preuves pour en finir avec le chômage

Publié le 26 janvier 2014
Les armes de la lutte contre le chômage ne se trouvent pas toutes entre les mains du gouvernement national. Bon nombre de mesures qui marchent ont été mises en place, peut-être juste à côté de chez vous. Rencontre avec Michel Godet, qui anime le Grand Prix des bonnes nouvelles du territoire, qui vise à promouvoir des solutions abordables, souples et pleines d'enseignements dans la lutte contre le sous-emploi
Michel Godet est économiste, professeur et membre de l'Académie des technologies.Il est l'auteur de Le Courage du bon sens (Odile Jacob, 2009), Bonnes nouvelles des conspirateurs du futur (Odile Jacob, mars 2011), de La France des bonnes...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Godet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Godet est économiste, professeur et membre de l'Académie des technologies.Il est l'auteur de Le Courage du bon sens (Odile Jacob, 2009), Bonnes nouvelles des conspirateurs du futur (Odile Jacob, mars 2011), de La France des bonnes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les armes de la lutte contre le chômage ne se trouvent pas toutes entre les mains du gouvernement national. Bon nombre de mesures qui marchent ont été mises en place, peut-être juste à côté de chez vous. Rencontre avec Michel Godet, qui anime le Grand Prix des bonnes nouvelles du territoire, qui vise à promouvoir des solutions abordables, souples et pleines d'enseignements dans la lutte contre le sous-emploi

Atlantico : L'édition 2014 du Grand Prix des bonnes nouvelles du territoire recueille actuellement des projets à travers tout l'Hexagone jusqu'au 15 avril pour promouvoir des solutions innovantes de réinsertion dans l'emploi. Quels sont vos critères de sélection pour retenir les initiatives les plus porteuses ?

Michel Godet : Le caractère réussi du projet en premier lieu, mais aussi le caractère impertinent par rapport aux critères de succès habituel, l'idée étant de bousculer les idées reçues en faisant la promotion d'initiatives parties de rien. Nous souhaitons démontrer par l'exemple qu'il n'y a pas de fatalité sociale et économique tant que les hommes restent porteurs de projets. Le troisième critère important est le caractère duplicable, afin de prouver que ce qui est réussi par les uns peut-être réussi par les autres. Si l'on faisait déjà connaître dans toute la France ce qui marche dans ses territoires, sans compter évidemment ce qui se fait à l'étranger, on pourrait provoquer les envies et repartir vers des logiques vertueuses. On peut citer à titre d'exemple le pays de Vitré (Ille-et-Vilaine) qui compte seulement 6 % de chômeurs alors que l'emploi industriel (le plus impacté par la crise) représente 42 % de l'emploi total. Cela est tout simplement lié aux hommes, aux acteurs politiques et économiques de la région. Il est intéressant de voir, comme nous le rappelait déjà La Fontaine ("Aide-toi, le Ciel t'aidera") qu'il est toujours possible de résister en partant de soi-même, ce qu'on appelle le développement endogène, face à des problèmes extérieurs.

Nous espérons proposer à travers ce Grand Prix une logique alternative au jacobinisme classique qui nous fait tout attendre de l’État pour améliorer nos conditions socio-professionnelles. Beaucoup de projets fonctionnent en France, mais ce qui vient d'en haut fonctionne rarement. Nos élites ayant tendance à regarder la France avec des jumelles, il n'est pas étonnant de les voir mal avisées lorsqu'elles tentent d'influer positivement sur la vie économique.

Pourriez vous citer quelques initiatives locales réussies et reproductibles à l'avenir ?

On peut évoquer cet animateur de rue qui décide de monter une entreprise d'insertion pour aider concrètement des jeunes marginalisés à s'insérer dans le marché du travail. Aujourd'hui l'initiative fonctionne dans 21 départements et aide chaque année 1 000 personnes déclarées inemployables par Pôle emploi, à retourner dans l'emploi, justement. Cela nécessite une écoute et un accompagnement spécifique, mais débouche généralement sur un métier 6 à 9 mois plus tard dans des secteurs variés comme les emplois verts, la restauration, les déménagements... Une prise en charge d'un an coûte 6 000 euros à la collectivité mais finit par rapporter deux fois plus en charges au bout d'un an dans l'emploi. Dans une veine similaire le groupe "Id'ées" créé en Côte-d'Or favorise l'insertion de personnes en marge du marché du travail à travers des solutions de proximité innovantes. Son dirigeant, Pierre Choux, se bat hélas contre la bureaucratie et ses logiques depuis 20 ans, notamment à cause d'autres entités qui profitent de l'argent de la formation professionnelle, et qui voient d'un mauvais œil des projets moins onéreux et plus efficaces émerger. Sur un terme assez long, 20 ans encore une fois, on a vu des initiatives dans la Sarthe permettre de diminuer par trois les arrêts maladies en faisant de la médecine préventive et en promouvant des modes de vie sains.

Nous voulons pourtant prouver que là ou l'administration peut échouer, il est possible de faire mieux et autrement en dépensant moins cher. Les crèches en sont un bon exemple, puisqu'une structure issue du privé coûte deux fois moins cher qu'une structure publique.

Comment réussir à développer ces projets du local au national ?

Notre but est de démultiplier ces belles histoires en les faisant connaître à la hauteur de leur mérite. Il s'agit en quelque sorte de créer une "bonne contagion" des pratiques qui fonctionnent, afin que ces projets locaux prennent masse sur l'ensemble du territoire. Ce n'est pas toujours facile malgré tout, les médias n'ayant pas pour tradition de s'intéresser aux bonnes nouvelles. C'est pour cela que nous nous appuyons sur des cercles comme Reporters d'espoir pour rendre compte d'une réalité de terrain qui dépasse souvent la fiction des idées.

Le principal obstacle reste toutefois la bureaucratie, dans un pays où le Code du Travail comporte plus de 4 000 articles et où l'on crée des Commissions normatives pour mener des travaux de simplification de l'administration... Je continue néanmoins de faire confiance à l'expérimentation, que je considère comme une remise en cause légale des réglementations en vigueur. Lorsque la remise en cause est féconde, les réglementations finissent par évoluer.

Vous avez évoqué la logique jacobine et centralisatrice qui anime l'esprit français. Comment le pays peut-il adopter le réflexe de la société civile, souvent relégué au second plan de notre vie citoyenne et politique ?

Je crois justement que ce réflexe est en train de se manifester de plus en plus actuellement. Les abstentionnistes, les votes blancs ainsi qu'une bonne partie du vote Front National ne sont que les stigmates d'une forte volonté de changement et d'une perte de confiance dans ce qui représente le pouvoir de nos élus.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

06.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

07.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
troiscentsalheure
- 26/01/2014 - 23:02
L'élimination des parasites est aussi une solution:
https://scontent-a-lhr.xx.fbcdn.net/hphotos-prn1/t1/1618590_798106470206093_1371588015_n.jpg
ignace
- 26/01/2014 - 21:41
M Godet et loin d'etre le plus mauvais des guignolos
qui viennent vendre leurs salades sur les plateaux télé (C'est dans l'air........)
Vinas Veritas
- 26/01/2014 - 17:33
Retrouver des emplois
Les emplois sont issus des entreprises, de vraies entreprises gérées par des entrepreneurs.
Pour réussir, il faut quelques ingrédients. Une bonne idée, un bon créneau, un bon emplacement, éventuellement un bon financement et de la chance.
Quand la pâte lève, le gâteau devient bon.
Les emplois suivent d'eux même pour couvrir le besoin. Il n'est nul besoin d'une grande intelligence pour dire cette vérité.