En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Les Français se sentiraient de moins en moins chez eux.
Une bérézina pour la gauche…

Au secours, la France se droitise… mais qui en est responsable ?

Publié le 22 janvier 2014
Ce n’est pas un sondage mais une enquête fouillée et complexe que publie Le Monde. Ses conclusions sont accablantes pour le pouvoir en place.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce n’est pas un sondage mais une enquête fouillée et complexe que publie Le Monde. Ses conclusions sont accablantes pour le pouvoir en place.

Non, Le Monde n’a quand même pas titré : « L’enquête qui fait peur ! » Mais l’esprit – à défaut du cœur – y était. L’enquête dépeint une France malheureuse, triste, déprimée, qui se réfugie dans le ressentiment et la crainte. Jamais, de mémoire de sondeur, le tableau n’avait été aussi noir, montrant des Français semblables aux naufragés du radeau de la Méduse.

Quelques chiffres et diagnostics. Une écrasante majorité des personnes sondées expriment leur défiance « à l’égard de l’autre – quel qu’il soit – l’immigré, le voisin, l’Europe, le musulman, l’étranger ». Une majorité tout aussi importante n’accorde plus aucune confiance aux hommes politiques. Ils sont 87 % à réclamer « de l’ordre et de l’autorité ». Et, score jamais atteint, 47 % des Français considèrent que « le Front national est un parti utile ».

D’où la conclusion du Monde : « Marine Le Pen a été entendue. » D’où le commentaire de l’institut de sondage : « Une droitisation qui témoigne de l’influence du FN. » On peut dire les choses comme ça. On peut les dire aussi autrement : « Une droitisation qui témoigne de l’effondrement moral et idéologique de la gauche de gouvernement. » Car on ne peut se contenter de faire toujours, et avec une persévérance mécanique des plus monotones, la danse du scalp autour d’un poteau où serait attachée Marine Le Pen.

Les Français pensent que les hommes politiques mentent ? C’est vrai, et ce n’est pas valable seulement pour ceux des hommes politiques qui sont encartés au PS. Mais jamais on n’a autant menti en si peu de temps, c’est-à-dire depuis mai 2012.

Les Français ont peur de l’islam ? Est-ce leur faute si cette religion est, de loin, la première pratiquée dans les prisons françaises ? Est-ce leur faute s’il ne se passe pas une semaine sans qu’ils apprennent que des dizaines de jeunes Français sont partis faire le djihad en Syrie et ailleurs ?

Les Français croient que rien n’est fait – ou est mal fait – contre une délinquance de plus en plus brutale et violente. Comment en irait-il autrement dès lors que les acrobaties juridiques de Christiane Taubira leur donnent l’impression dévastatrice qu’on se soucie plus des criminels que des victimes ?

Les Français entendent François Hollande leur promettre – ou faire promettre par ses ministres – que lui, fera baisser le chômage. Le chômage monte, et ils pensent que le président ment. Le même, pour se faire élire, déclare : « Mon ennemi, c’est la finance. » Puis, tête basse, pactise avec elle. Les Français sont alors fondés à croire que le président ment encore.

Les Français sont informés des turpitudes financières de Jérôme Cahuzac et des demi-vérités gouvernementales qui ont accompagné la descente aux enfers de l’ex-ministre du Budget. Comment ne cèderaient-ils pas à la tentation du « tous pourris, tous voleurs » ?

Les Français contemplent, sidérés, les gesticulations d’un Monsieur Muscle nommé Montebourg : « Non, l’État ne permettra pas. Non, il n’y aura pas de licenciements. » Puis les usines ferment et les entreprises dégraissent. Comment pourraient-ils, les sondés, croire encore à quelque chose ou en quelqu’un ?

De ce désastre c’est le président, son gouvernement et son parti qui sont seuls responsables. Les calamiteuses guerres intestines de l’UMP ne sont, en comparaison, que des querelles de bac à sable. Si c’est ça la gauche… Si pour connaître les projets du président de la République il faut lire Closer et non pas le site officiel de l’Élysée, alors dans ce cas peut-être faut-il changer de gauche.

A lire du même auteur : Le gauchisme, maladie sénile du communisme, Benoît Rayski, (Atlantico éditions), 2013. Vous pouvez acheter ce livre sur Atlantico Editions.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

01.

Vol de 4 tableaux dans un musée corse

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (38)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Kulashaker
- 23/01/2014 - 08:41
Enfin un bon papier du sieur Rayski !
Du reste, la droitisation n'est qu'un retour à la normal il me semble dans une France qui s'était mollement endormie devant les promesses démagogiques de la gauche. Je suis athée et je regarde le réveil des catholiques et le certain renouveau patriotique des musulmans de France comme une bonne nouvelle.
Sefriane74
- 22/01/2014 - 22:29
L'élu par défaut, le menteur, l'imposteur, le calculateur
a choisit de manière têtue de ne pas choisir et de laisser pourrir à l'envie des situations ce qui génère une grande anxiété dans la population active ainsi que les retraités qui ont toujours travaillés et marchés dans les clous. Il manipule, articule des chiffres abracadabrants qui perdent tout le monde. Il parle de baisses d'impôts et aussitôt se profile la menace de taxes scélérates reçues dans nos boîtes aux lettres. Plus rien n'est sûr plus rien n'est prévisible. Alors oui la sécurité est partie et une chape de plombs est tombée sur ce pays. Pays liberticide prônant des niaiseries marxistes.
JG
- 22/01/2014 - 22:28
Actes islamophobes ??
@Steaknife
Il y a statistiquement infiniment plus d'actes "christianophobes" (profanations d'Eglises et de cimetières chrétiens) que d'actes "islamophobes en France, il suffit de regarder les statistiques du ministère de l'Intérieur (peu soupçonné d'être prochrétien ces temps-ci...) pour en avoir la preuve.
N'avancez pas des affirmations sans les prouver.
Ceci étant dit, tout acte agressif envers les musulmans, les chrétiens ou les juifs en général est profondément méprisable.
Le traitement toutefois par la "grande presse" et les "médias audiovisuels" des actes islamophobes et des actes christianophobes est victime, comment dire...d'une "distorsion" de réalité et d'une "partialité" regrettable??