En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Europe 1
Le Zap'Éco
Christian Noyer - Banque de France : "Maintenir le livret A à 1,25%, c’est moins bien pour la croissance et l’emploi, c'est une décision politique"
Publié le 16 janvier 2014
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

Christian Noyer était l’invité d’Europe 1 ce matin. Le gouverneur de la Banque de France était interrogé, tout d’abord, sur l’annonce de François Hollande visant à diminuer le nombre de région. "Oui, c’est une réelle source d’économie pour le pays. Si on regarde autour de nous, nous avons 15 landers en Allemagne, l’Italie a divisé par deux le nombre de province. Il en est de même pour les communes, il y en a 12.000 en Allemagne, 8000 en Italie, nous 36.000. Nous pouvons, avec cela, allé vers une France plus dynamique et plus efficace, j’en suis partisan."

Christian Noyer fut ensuite questionné sur le livret A. Alors que Pierre Moscovici maintient le taux à 1,25%, la Banque de France recommandait de l’abaisser à 1%. "Nous avons proposé 1% parce que la BCE a baissé fortement ses taux. Nous avons fait cela pour soutenir la croissance et l’emploi. Pierre Moscovici a pris en compte, plus que je ne l’ai fait, la psychologie des épargnants. 1,25%, c’est moins bien pour la croissance et l’emploi mais c’est une décision politique que je respecte." 

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
Suivre @atlanticobiz
  

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
02.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
03.
Bercy découvre que les entreprises françaises sont menacées par « des casseurs » venus de la finance anglo-saxonne
04.
Sommes-nous véritablement de plus en plus allergiques ?
05.
Carla Bruni : "On a fait passer mon mari pour un bourrin inculte"
06.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
07.
Trois propositions pour changer le travail au bureau que proposent les happiness managers… et qui fonctionnent
01.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
02.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
05.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
06.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
05.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires