En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

04.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

05.

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

06.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

07.

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 12 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 5 heures 27 min
light > Social
Colère des usagers
Grève RATP : sera-t-il possible de se faire rembourser son pass Navigo ?
il y a 9 heures 40 min
pépites > Politique
Engagement
Retraites : Emmanuel Macron défend son projet, salue les efforts du gouvernement et évoque "une réforme historique pour le pays"
il y a 11 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Trois femmes (l'échappée)" de Catherine Anne : une interprétation séduisante

il y a 14 heures 51 min
décryptage > France
Réforme

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

il y a 15 heures 34 min
pépites > International
Algérie
Présidentielle algérienne : Abdelmadjid Tebboune, l'ancien Premier ministre de Bouteflika, est élu dès le premier tour avec 58,15% des voix
il y a 16 heures 9 min
décryptage > Culture
Check news

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

il y a 17 heures 18 min
décryptage > Science
Art préhistorique

La première œuvre figurative de l’histoire vient d’être découverte. Elle date d’il y a 44 000 ans

il y a 18 heures 6 min
décryptage > Europe
Brexit

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

il y a 19 heures 41 min
décryptage > Politique
La grande illusion

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

il y a 20 heures 16 min
pépite vidéo > Social
Main tendue
Grève : Jean-Pierre Farandou, patron de la SNCF, demande aux cheminots de "faire une pause" pendant les fêtes de Noël
il y a 6 heures 45 min
pépites > International
Réconciliation
Fin de la guerre commerciale ? : les États-Unis et la Chine annoncent un accord
il y a 10 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran : le soleil se lève à l'est

il y a 14 heures 28 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand coulent les heures de bronze et quand roulent les nanobilles dorées : c’est l’actualité des montres à la veille de l’hiver
il y a 15 heures 11 min
décryptage > Social
Réforme protéiforme

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

il y a 15 heures 48 min
pépites > France
Agression
Un homme qui menaçait des policiers avec une arme blanche a été "neutralisé" à la Défense
il y a 16 heures 53 min
décryptage > International
Vote

Elections algériennes : manifestations et abstention record, le peuple algérien plus déterminé que jamais à en finir avec les années Bouteflika

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Santé
Activité physique

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

il y a 18 heures 58 min
décryptage > France
Clownerie généralisée

Retraites : le jeu des 7 erreurs

il y a 19 heures 55 min
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 1 jour 13 heures
© Reuters
Faut-il dépénaliser les infractions routières en vue de désengorger les tribunaux correctionnels ?
© Reuters
Faut-il dépénaliser les infractions routières en vue de désengorger les tribunaux correctionnels ?
Retour de bâton

Dépénalisation des infractions routières : Christiane Taubira prendra-t-elle le risque d'affaiblir une stratégie qui a fait ses preuves ?

Publié le 14 janvier 2014
Le projet de Christiane Taubira visant à simplifier l’accès aux tribunaux, clarifier le travail des juges et accélérer les procédures, s’appuie sur les conclusions rendues par quatre groupes de travail composés de professionnels du monde judiciaire. Problème pour la sécurité : les contraventions risquent d'être sanctionnées beaucoup moins gravement qu'aujourd'hui...
Philippe Vénère a été policier pendant 40 ans. Ce grand spécialiste français du doit des automobilistes a été notamment commissaire divisionnaire et officier du ministère public du tribunal de police de Paris de 1992 à 1996. Il a également enseigné à...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Vénère
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Vénère a été policier pendant 40 ans. Ce grand spécialiste français du doit des automobilistes a été notamment commissaire divisionnaire et officier du ministère public du tribunal de police de Paris de 1992 à 1996. Il a également enseigné à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le projet de Christiane Taubira visant à simplifier l’accès aux tribunaux, clarifier le travail des juges et accélérer les procédures, s’appuie sur les conclusions rendues par quatre groupes de travail composés de professionnels du monde judiciaire. Problème pour la sécurité : les contraventions risquent d'être sanctionnées beaucoup moins gravement qu'aujourd'hui...

Atlantico : Christiane Taubira a clos samedi un débat de deux jours consacré à la justice du XXIe siècle, donnant le top départ à la réforme du même nom. Parmi les projets, celui de dépénaliser les infractions routières en vue de désengorger les tribunaux correctionnels. Quels sont les dangers que présente une telle réforme ?

Philippe Vénère :  Sous prétexte de désengorger les tribunaux correctionnels, Mme Taubira envisage de contraventionnaliser les délits routiers dès lors qu’il n’y a pas eu d’accident par exemple. Cela concerne les grands excès de vitesse, la récidive de conduite sans permis de conduire, la conduite sous l’empire d’un état alcoolique, probablement aussi l’usage de stupéfiants, etc. Il semble que la liste ne soit pas arrêtée, mais le fait essentiel est que les infractions routières graves ne risqueront plus de peine de prison. A l’évidence, on s’oriente vers  une mesure qui sera perçue comme sanction nettement moins grave. Non seulement perçue, mais réelle dans les faits.

Il faut savoir que pour les contraventions courantes, le délai pour comparaître devant le tribunal de police est d’au moins 18 mois, mais bien plus proche des 30 mois. Il n’y aura plus d’effet dissuasif, car le délinquant routier, à l’issue de sa garde à vue est convoqué quelques semaines plus tard devant le tribunal correctionnel.

Il est vrai que je milite contre l’exploitation financière scandaleuse des contraventions et que j’ai écrit mon dernier ouvrage (Le grand racket des automobilistes – Le Cherche-Midi)  pour permettre aux contrevenants de lutter contre cette exploitation.  Je conteste toujours la valeur « éducative » des radars automatiques, qui n’ont d’ailleurs pratiquement aucun effet sur les grands excès de vitesse. Par contre, je n’approuve pas l’attitude des auteurs de délits routiers, au sens pénal du terme, car nous ne sommes plus dans la contravention « ordinaire et banale ». Ces auteurs mettent sciemment en danger la vie d’autres usagers de la voie publique et méritent d’être durement sanctionnés. Sur ce point, je ne peux être qu’en accord avec les défenseurs des victimes de violences routières.

Faire disparaître la peine de prison, l’amende (3.750 € au minimum), pour ne faire subsister qu’une sanction de 1.500 € maximum, ne peut que favoriser ces comportements irresponsables. Il faut aller plus souvent dans les prétoires pour avoir une vision précise de ce que pensent ces auteurs de délits, et ne pas se cantonner au ronron feutré des couloirs ministériels. 

Pour les infractions au Code de la Route, le procureur de la République de Lille, Frédéric Fèvre, propose que "les contraventions de 5e classe, c'est-à-dire les plus graves, subissent un traitement purement administratif en commissions de police ou en préfecture, avec possibilité de recours devant un tribunal en cas de contestation seulement". L'indulgence de ces propos ne risque-t-elle pas d'accroître les atteintes au Code la Route et de développer le sentiment d'impunité ?

La proposition de M. Frédéric Fèvre me laisse encore plus pantois. Comment imaginer un traitement purement administratif constitué de décisions préfectorales et avoir un recours ultérieur à la contestation pénale ? Cela devient n’importe quoi, on mélange le pouvoir réglementaire qui, dans ce cas, se substitue au pouvoir judiciaire, alors que le recours n’est plus administratif, mais pénal et cela pour les infractions les plus graves ? Celles de 5ème classe. C’est une banalisation pure et simple des comportements irresponsables ! Là où la justice doit faire preuve de sévérité, elle abandonne le terrain, mais pour les infractions mineures, celles qui rapportent le plus à l’État, la justice conserve ses prérogatives. Je m’interroge sur cette proposition, car pour moi, elle relève du gag, sauf que je ne suis pas accessible à ce genre d’humour.

Le fait de convertir certains délits en infractions pour que ceux-ci soient traités devant les tribunaux de police constitue-t-il une solution cohérente ? Quels sont les délits concernés ?

La cohérence pour moi, n’est pas d’abaisser le seuil de sanction correctionnel à celui, nettement inférieur, de la contravention. J’y vois une atteinte grave à la sécurité des citoyens, car c’est bien comme une mesure de laxisme et de permissivité que sera perçue cette réforme des délits routiers, n’en déplaise au garde des sceaux et à ses « conseillers ».

Cette réforme concerne les récidives de grands excès de vitesse, de conduite sans permis de conduire, et puis aussi, à la condition qu’il n’y ait pas eu d’accident, la conduite sous l’empire de stupéfiants ou d’alcool, mais il y aura aussi le cas des « doublettes » (l’emprunt du numéro de voiture d’un autre automobiliste), le refus de se soumettre à une vérification de l’imprégnation alcoolique, etc. La liste exhaustive  est encore à définir.

Nicole Maestracci, magistrate présidente du comité d'organisation de la conférence de consensus relative à ce débat, précise qu'il ne s'agit pas de dépénaliser les infractions routières, mais de "s'interroger sur le périmètre de la justice pénale". Cette solution va-t-elle avoir un impact sur la récidive ? 

J’avoue que l'expression « périmètre de la justice pénale » va tout à fait dans le sens de compréhension « simple » que doit avoir le citoyen sur le langage judiciaire. Comme aurait dit Coluche : « On n’est pas arrivés ! ». Il est vrai que, pour en percevoir le sens, Mme Maestracci considère que la police de la route doit sortir du domaine de compétence de l’autorité judiciaire, ou tout au moins la plus grande partie. Pourquoi ne pas proposer la suppression de contraventions au Code de la Route ? Tout serait plus simple et l’on n’aurait plus à se préoccuper de la récidive.

L’impact sur la récidive ? Énorme à mon sens car, elle va aller dans le sens d’une déresponsabilisation accélérée des délinquants routiers. En supprimant la sanction d’emprisonnement et en la remplaçant par une simple feuille d’impôt - car au final le travail sera effectué par le Trésor Public - on aboutira à des conséquences dramatiques.

Voilà ce que je pense des conséquences sur la récidive, et je parle en connaissance de cause pour avoir vu défiler dans mes services suffisamment de multirécidivistes. Chaque fois qu’une mesure douce a été prise au regard de la récidive, jamais la délinquance ne s’est mieux portée.

Si l’on se veut indulgent à l’égard des délinquants routiers, alors il faut aller jusqu’au bout de son projet : il n’y a plus qu’à supprimer toutes les petites infractions au code de la route.

Propos recueillis par Marianne Murat

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

04.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

05.

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

06.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

07.

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
rblade1000
- 14/01/2014 - 20:24
Enfin un projet de loi qui va dans le sens des libertés
Pour la première fois, je soutiens la démarche de Taubira (et probablement pour la seule fois hélas)

Et je ne comprends pas les commentaires :
est ce que je suis le seul à ne pas accepter d'être condamné pénalement pour avoir roulé trop vite et n'avoir blessé ni tué personne ? Avec cette pénalisation des infractions routières, on a franchi une dangereuse limite : il suffit que la bien-pensance décide que téléphoner ou fumer au volant est dangereux pour pénaliser celui qui téléphone. Celui qui agresse et vole, celui là est pénalisé comme celui qui a roulé trop vite et qui n'a fait de mal à personne.

Si je comprends bien, même avec ce projet de loi, rien ne changera en cas d'accident. Il suffit d'avoir dépasser le seuil d'alcoolémie autorisé (qui sera ramené un jour à 0) pour que le piéton qui se jette sous mes roues m'envoie par la même occasion en prison alors que je ne serai en rien responsable de sa mort / blessures. Pas d'enquête, pas de recherche de responsabilité, coupable d'aucun crime mais criminel quand même ...
fentreti
- 14/01/2014 - 13:37
Police absente , insufisante, inéficace, et incompétente
Laxisme , et extrême lenteur des tribunaux . Police absente sur le terrain , peines de prisons non effectués , abandon d'arrestation des multirécidivistes par lassitude , sentiment réel d'insécurité dans quasiment toute la France . Tous les gouvernements successifs ont été incapables de faire régner l'ordre dans notre pays . La France est devenue un pays de voyous à tous les niveaux , et c'est une grande tristesse .
gliocyte
- 14/01/2014 - 11:06
Moralité
Message de la Justice: Tous les délinquants sont des honnêtes gens qui s'ignorent et tous les honnêtes gens sont de potentiels délinquants qui s'ignorent donc il faut que le Ministère de la Justice mette la clef sous la porte, ainsi d'ailleurs que le Ministère de l'Intérieur… Aux français de régler les problèmes de la délinquance par leurs propres moyens.