En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

02.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

03.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

04.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

07.

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

01.

Mark Zuckerberg s'inscrit chez son concurrent

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

06.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Et après ?
Brexit : Quelles sont les démarches que les Français devront effectuer pour se rendre en Grande-Bretagne ?
il y a 43 min 1 sec
pépites > Santé
Conoravirus
Coronavirus : comment les Français atteints du virus sont-ils pris en charge sur le territoire ?
il y a 3 heures 28 min
décryptage > Politique
C'est grave docteur ?

Et Benjamin Griveaux dérailla gravement à la gare de l'Est…

il y a 5 heures 47 min
décryptage > Politique
Nouvelle technologie

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

il y a 6 heures 36 min
décryptage > Politique
Lendemains qui déchantent

L’Europe face à une gueule de bois post Brexit

il y a 7 heures 39 min
décryptage > Santé
Le fugitif

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Société
Inquiiétude

De l’inquiétant au dramatique : ces réalités diverses qui se cachent derrière le chiffre global de la hausse des actes racistes et xénophobes

il y a 9 heures 1 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit à J-4 : Boris Johnson doit tout changer pour que rien ne bouge

il y a 9 heures 27 min
pépite vidéo > Social
Aucune réponse du gouvernement
Eric Drouet se confie sur sa décision de se retirer du mouvement des Gilets jaunes
il y a 20 heures 36 min
pépites > Politique
Officialisation
Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, s’engage dans la campagne des municipales et sera tête de liste à Tourcoing
il y a 22 heures 22 min
pépite vidéo > Media
Un bad buzz
Rognée d'une photo officielle : Vanessa Nakate dénonce un acte raciste
il y a 2 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dépendances" : une pièce de théâtre où la fratrie est mise en avant

il y a 5 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Là où chantent les écrevisses" : un roman qui a déjà conquis 4 millions de lecteurs

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Santé
Un nouveau débat ?

Fongicides : ces lanceurs d’alerte qui plombent les débats scientifiques

il y a 6 heures 53 min
décryptage > Santé
Septicémies

Alerte à l’empoisonnement du sang : une mort sur 5 dans le monde causée par les sepsis

il y a 8 heures 27 min
décryptage > High-tech
Adieu l'intimité !

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Economie
Attention !

Alerte au Coronavirus sur l’économie mondiale : une panique planétaire couve sur les marchés

il y a 9 heures 17 min
décryptage > Politique
Un parti à bout de souffle ?

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

il y a 9 heures 54 min
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Coronavirus : l'OMS fait évoluer son évaluation de la menace en la qualifiant "d'élevée" à l'international
il y a 21 heures 17 min
light > Culture
Héritage du Prince Bleu de Montmartre ?
Après la mort de Michou, que va devenir son célèbre cabaret ?
il y a 1 jour 20 min
© Reuters
Le pape François vient de nommer 16 nouveaux cardinaux électeurs.
© Reuters
Le pape François vient de nommer 16 nouveaux cardinaux électeurs.
Nouvelle donne

16 nouveaux cardinaux électeurs : ce que les nominations de François signifient pour l'Eglise

Publié le 13 janvier 2014
Le pape a annoncé dimanche la création, lors d'un consistoire le 22 février prochain, de 16 cardinaux électeurs. Neuf d'entre eux viennent des pays du Sud et cinq d'Amérique latine.
Nicolas Diat est considéré comme un des meilleurs spécialistes du Vatican.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Diat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Diat est considéré comme un des meilleurs spécialistes du Vatican.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le pape a annoncé dimanche la création, lors d'un consistoire le 22 février prochain, de 16 cardinaux électeurs. Neuf d'entre eux viennent des pays du Sud et cinq d'Amérique latine.

Atlantico : Le pape François vient de nommer 16 nouveaux cardinaux électeurs, en majorité sud-américains, asiatiques et africains. Quel message le pape envoie-t-il avec ces nominations ? Que penser de la place réduite qui est accordée à l’Europe ?

Nicolas Diat : Le pape François délivre un message qui était déjà celui de Benoit XVI lors de son dernier consistoire, quatre mois avant son départ ; en novembre 2012, il avait créé « par surprise » six nouveaux cardinaux, sans un seul européen. Dans l’esprit de François, l’Europe ne peut prétendre à plus que le véritable poids devenu aujourd’hui le sien dans l’Église universelle. Il n’y a pas de mystère : les vocations religieuses ou sacerdotales se trouvent essentiellement en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie - dans ce dernier cas, nous pouvons citer la Corée ou bien sûr les Philippines, pays d’une grande ferveur. Ainsi sur les 16 nouveaux cardinaux, il y a cinq sud-Américains, deux Africains francophones, deux Asiatiques, un Canadien et six Européens dont quatre archevêques de curie (trois Italiens et un Allemand). Outre quatre prélats européens curiaux, il faut comprendre qu’il n’y a que deux Européens issus de diocèses résidentiels, un Italien - archevêque de Pérouse - et un Anglais - de Westminster. A l’évidence, François renvoie l’Europe au strict principe de réalité ! Nous constatons cependant que le pape ne parvient pas à rééquilibrer le problème du « surpoids » des Italiens - quatre prélats de la péninsule sur 16 nouveaux cardinaux - qui avait fait l’objet de vives critiques parmi les cardinaux lors du dernier conclave. Rappelons que Jorge Mario Bergoglio est lui-même d’origine italienne, plus exactement du piémont, et plus encore, il n’est pas si facile d’inverser la tendance... Notons enfin que la France n’a pas de nouveaux "élus" - comme en février et novembre 2012. D’une part, Mgr Pontier, de Marseille, a été nommé à la tête de la conférence épiscopale française il y a trop de peu de temps, et le pape ne le connait pas ; d’autre part, un Français en lice, Mgr Jean-Louis Bruguès, à la tête des archives du Vatican, est un dominicain qui n’a pas du tout les faveurs du pape jésuite François.

Parmi les choix du pape, plusieurs ont surpris notamment la « non-nomination » de l’archevêque de Venise, rompant ainsi avec la tradition. Comment interpréter cela ?

François a voulu créer des cardinaux « de mérite », c’est-à-dire des pasteurs, des hommes de terrain, plutôt que des prélats occupant des sièges dits cardinalices, c’est-à-dire destinant quasi automatiquement à la pourpre, comme Venise, Turin  ou Bruxelles, les grand orphelins de ce consistoire. Venise a donné des papes importants à l’Église, pour ne citer que Jean XXIII et Pie X. Mais le pape François considère que ce n’est pas à l’histoire de choisir les cardinaux ! Il sera donc intéressant de voir si cette même histoire cherchera à se venger... L’archevêque de Bruxelles, connu pour sa virulence sur les combats de société, n’a pas non plus été choisi. Cette décision n’est pas indistincte.

Que dit cet arbitrage de la vision que le pape François possède sur la façon dont l’Église doit se battre sur ces terrains ?

Tout d’abord, il n’est pas neutre de rappeler que l’archevêque de Bruxelles a un grand rôle institutionnel dans la vie du royaume belge. Pourtant, dans ce cas, le choix du pape se double d’une vision différente sur la manière d’aborder les questions sociétales. Mgr Léonard mène une guerre quasi frontale sur les questions morales et éthiques, dans un pays où la classe politique, et plusieurs courants philosophiques, ont choisi d’aller très loin, comme sur l’ouverture du droit à l’euthanasie pour les mineurs. Or, tout en partageant les mêmes convictions, il est clair que la méthode sans fard de Mgr Léonard n’est pas celle privilégiée par le pape François.

Que changent ces nominations dans l’équilibre du collège des cardinaux, notamment la variable progressistes/conservateurs ?

Cette question occupe toujours l’esprit de nombreux observateurs du Vatican : François est-il progressiste ou au contraire, conservateur, sans le montrer ? La réponse est difficile car de nombreux éléments entrent en compte. Pour autant, en 2014, de nombreux cardinaux vont quitter le collège car ils atteindront la limite des 80 ans après laquelle il n’est plus possible de voter. Or, parmi eux, se trouve le cardinal Re, grand chef de file du camp progressiste au cours des deux derniers conclaves. Il était opposé à Ratzinger en 2005 et soutenait un autre candidat que Bergoglio en 2013, le Brésilien Scherer. Ainsi, le départ de Re va considérablement affaiblir les progressistes bien que l’entrée de Vincent Nichols de Westminster soit un signe important. A l’issu de ce consistoire, on peut dire que les équilibres apparents resteront peu ou prou identiques, c’est-à-dire une forme de domination des cardinaux crées par Jean-Paul II et plus encore par Benoît XVI. Mais la réforme de François est bien plus profonde qu’une simple arithmétique... Ainsi, le symbole le plus éloquent de ce consistoire reste l’élévation du secrétaire particulier de Jean XXIII, Mgr Loris Capovilla, âgé de 98 ans. Jean XXIII est le pape préféré de François, qu’il place sans conteste devant Jean-Paul II.    

Le président Hollande rendra très prochainement visite au pape François. Le mariage entre personnes du même sexe, la réouverture du débat sur l’euthanasie ou encore le mode de vie amoureux de François Hollande, avec tout ce qu’il compte de suppositions à confirmer, peuvent-ils parasiter cette rencontre ? 

Il est certain que les histoires conjugales du faubourg élyséen n’ont pas échappé à l’attention du Saint-Siège. Pour autant, il n’a absolument jamais été prévu que madame Trierweiler participe au voyage du 24 janvier prochain. Paradoxalement, je crois que la visite du président devrait très bien se passer. Depuis de longs mois, la France et le Vatican avaient établi des contacts pour mettre en place une visite que le pape François attend réellement avec intérêt.

Sur la question de l’euthanasie, ce dernier a des positions fermes considérant que les personnes âgées sont les plus mal considérées des sociétés modernes ; François dit souvent qu’une société ne règle aucun problème en envoyant les gens à la mort facile. Toutefois, si les questions sociétales sont abordées, ce sera vraisemblablement dans le cadre de discussions privées. Je ne crois pas que le pape se saisira du voyage pour relancer un débat. Au contraire, il essaiera vraisemblablement de créer une bonne relation avec François Hollande. Il faut donc prévoir une visite constructive et apaisée.

Propos recueillis par Jean-Baptiste Bonaventure

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

02.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

03.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

04.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

07.

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

01.

Mark Zuckerberg s'inscrit chez son concurrent

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

06.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
pascalou2
- 13/01/2014 - 17:29
bonjour
deux signe dans ses nomination

"e choix du pape se double d’une vision différente sur la manière d’aborder les questions sociétales. Mgr Léonard mène une guerre quasi frontale sur les questions morales et éthiques" est il ecrit

-
c est tres juste , c est le principal leader des anti femen ...cqfd ...en se sens le pape donne des gage au feminisme laic , qui le remerci par ma voix ..
-
point negatif , il avais autoriser l election d une femme cardinal (que la doxa chretienne n interdit pas ) , mais ne l as pas fait ...peut etre est il trop tot ...

-
bilan , positif pour lui ,il ,est un espoir de moins de guerre religieuse , grace a son ouverture a l ethique ....en ne condannant pas la GPA il as aquis mon respect , par raport au politique qui on juger sans connaitre les enjeu , lui au moin est bien conseiller sur l ethique ...

-
pascalou
amateur de science et agnostique aussi ...lol
cloette
- 12/01/2014 - 21:05
Ces cardinaux du Sud
sont bien plus conservateur que ceux du Nord,
Quant au pape, il est évidemment conservateur, c'est un jésuite, ne pas l'oublier ! Et c'est avant tout un politique donc .
LeditGaga
- 12/01/2014 - 20:22
Chouette photo
Je suis content de constater que tous ces cardinaux ont rejoint le sympathique mouvement breton ... ah ça ira, ça ira, ça ira...