En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

03.

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

04.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

05.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

07.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Dépression sévère"
Julian Assange serait confronté à des tendances suicidaires suite à son emprisonnement
il y a 11 heures 2 min
pépites > France
Prévention du risque
Incendie de Lubrizol à Rouen : un appel à manifester a été lancé pour ce samedi 26 septembre
il y a 13 heures 37 min
décryptage > Culture
Série télévisée

Grand Hôtel : ces riches qu’on adore détester sur TF1

il y a 14 heures 49 min
pépite vidéo > Europe
Mauvaise surprise
Brexit : vers une fermetures de comptes bancaires pour les Britanniques au sein de l'UE ?
il y a 17 heures 27 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

il y a 17 heures 43 min
light > Justice
Internet
Harcèlement en ligne : le YouTubeur français Marvel Fitness condamné et incarcéré
il y a 17 heures 53 min
décryptage > Environnement
Climate week

Emission de CO2 : à calculs irrationnels, conclusions (volontairement) biaisées

il y a 18 heures 33 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France
il y a 18 heures 51 min
pépites > Santé
Fragiles
Emmanuel Macron dans un Ehpad du Loir-et-Cher
il y a 19 heures 13 min
pépites > Terrorisme
Danger immédiat
Menacée : une collaboratrice de Charlie Hebdo obligée de quitter son domicile
il y a 19 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
LFI
Jean-Luc Mélenchon se félicite de la "créolisation" au coeur de la société française
il y a 12 heures 41 min
light > Justice
FFR
Bernard Laporte et Mohed Altrad ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour conflit d'intérêts
il y a 14 heures 1 min
pépites > Société
Religion
Le Vatican condamne à nouveau toutes les formes d'euthanasie et de suicide assisté
il y a 16 heures 34 min
pépites > Justice
Business
Airbnb : la justice européenne valide la législation française sur la location de résidences secondaires
il y a 17 heures 34 min
décryptage > Politique
LREM (La République en Miettes)

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

il y a 17 heures 52 min
décryptage > Mode
Impact du confinement

Fahion week de Milan : la mode est en train d'opérer un grand virage

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Société
Vie en société

Sos civilité : le Coronavirus a malmené les bonnes manières. Voilà pourquoi nous avons besoin de les sauver

il y a 18 heures 49 min
décryptage > Politique
Naufrage de LREM

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

il y a 19 heures 4 min
décryptage > Justice
Justice

Réforme de l’ENM : les ambitions à la baisse d’Eric Dupond-Moretti

il y a 19 heures 26 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

il y a 20 heures 41 min
© Reuters
Vue aérienne de l'incendie de la forêt Waldo Canyon.
© Reuters
Vue aérienne de l'incendie de la forêt Waldo Canyon.
Mélangeons, mélangeons...

En 2014, le rouge-brun sera tendance

Publié le 03 janvier 2014
Un mélange pas très beau à voir. Mais la mode a des impératifs qui ne sont pas toujours esthétiques.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un mélange pas très beau à voir. Mais la mode a des impératifs qui ne sont pas toujours esthétiques.

Par tradition et par habitude, le rouge n'aime pas le brun qui le lui rend bien. Ces deux couleurs se sont pendant longtemps combattues et prétendent se combattre encore. D'un côté, les lendemains qui chantent. De l'autre, la bête immonde.

Mais ces deux couleurs ont en commun d'avoir beaucoup souffert. Le bien-aimé camarade Staline a fait énormément de tort au rouge. Et le regretté chancelier Hitler s'est employé avec persévérance à disqualifier le brun. Mais entre les deux il n'y a pas égalité. Le rouge, bien que passablement délavé et sale, se porte toujours avec succès. Le brun, lui, est obligé de se dissimuler et de clamer, à en perdre la voix, qu'il n'est pas brun. D'ailleurs, si l'on se réfère aux « Voyelles » de Rimbaud, on verra que le rouge y a l'apparence d'un « I » fièrement dressé. Le brun, pauvre brun, ne figure pas dans la palette du poète.

Mais les épreuves subies permettent à ces deux couleurs d'esquisser d'intéressantes tentatives de réconciliation. Elles ont beau se détester, elles ont tellement d'ennemis en commun que ça crée des affinités toujours inavouées et inavouables. Plusieurs nuances sémantiques les différencient. Les rouges aiment les peuples qui luttent contre l'impérialisme américain. Les bruns aiment les nations qui résistent au mondialisme initié par Wall Street.

Les rouges aiment les peuples arabes – et en particulier le peuple palestinien, nouvelle figure christique, substitut du prolétariat souffrant – qui se dressent contre la botte sioniste. Et à force d'aimer les arabes, ils en viennent à haïr les juifs, qu'ils n’appellent pas juifs mais sionistes. Les bruns, et c'est chez eux une option fondamentale dont les sources vont de Maurras à Pétain, n'aiment pas les juifs, orgueilleux et omnipotents maîtres du monde. Et à force de haïr les juifs qu'ils appellent juifs (car ils n'ont pas les minauderies des rouges), il leur arrive parfois d'aimer les arabes (mais pas ceux qui sont en France).

Les rouges détestent les banques apatrides et cosmopolites. Les bruns détestent les banques juives, toutes juives même celles qui ne le sont pas car les banques sont de naissance et par essence juives. Les rouges et les bruns ont deux Mecque en commun : l'Iran et le Venezuela. Ces deux pays, en effet, luttent  héroïquement contre l'idéologie dominante de l’impérialisme américano-sioniste. Les rouges idolâtrent les peuples à l’exception d'un seul, le peuple juif. Les bruns adorent les nations à l’exception d'une seule, l’État hébreu.

Certes, officiellement les rouges et les bruns se combattent. Parfois durement. Mais ils ont tant d'adversaires communs que leurs eaux arrivent à se mêler. Il est vrai que le fleuve rouge se rétracte, indigné, dès qu'on lui dit que le ruisseau brun est devenu un de ses affluents. Le ruisseau brun, longtemps condamné à la honte et à la dissimulation, trouve au contraire de multiples avantages à se mêler au rouge qui, lui, plaît toujours beaucoup. Ainsi, et quoi qu'ils en disent, ils coulent ensemble. Cela donne une couleur (essayez de mélanger le rouge et le brun !) qui a un certain rapport avec la m...

A lire du même auteur : Le gauchisme, maladie sénile du communisme, Benoît Rayski, (Atlantico éditions), 2013. Vous pouvez acheter ce livre sur Atlantico Editions.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
smiti
- 03/01/2014 - 23:33
ヒナゲシ
Exact et depuis quelques temps, c'est le rouge qui est en voie de diabolisation.
L'éternelle histoire à balancier ...... Tôt ou tard, il faut bien payer l'addition.
ヒナゲシ
- 03/01/2014 - 22:19
Et Rayski est son prophète…
Le brun est désormais *dédiabolisé* !
Depuis qu'il a endossé sa toute nouvelle veste philosémite…
ヒナゲシ
- 03/01/2014 - 22:19
Hagiographie
gliocyte : « D Barenboim a démissionné de
son rôle de chef d'orchestre de l'opéra
Garnier en signe de protestation contre
Bergé qui avait interdit à Von Karajan de
faire l'ouverture de l'Opéra Bastille, sous
prétexte de son passé nazi. »
 
Bof, la vérité est plus prosaïque : quand Bergé a pris ses fonctions de directeur il a découvert que le contrat de Barenboïm lui garantissait 7 MF/an. Bergé a voulu renégocier à la baisse (un peu plus de la moitié…) et Barenboïm a refusé.
 
Je crois que l'Opéra Bastille n'a pas forcément perdu au change avec le nomination d'un jeune chef alors peu connu, qui s'est contenté, lui, de 0,95 MF/an : le Coréen Myung-Whun Chung.