En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

05.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

06.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

07.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

ça vient d'être publié
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 2 min 49 sec
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 1 heure 32 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 4 heures 45 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 5 heures 20 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 5 heures 41 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 6 heures 35 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 7 heures 18 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 8 heures 37 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 37 min 35 sec
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 2 heures 18 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 4 heures 53 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 5 heures 37 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 6 heures 14 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 6 heures 49 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 7 heures 40 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 8 heures 24 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 8 heures 34 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 8 heures 42 min
Haut-les-mains!

La face obscure des fêtes de fin d’année : braquages de magasins de jouets, cambriolages pendant les courses ou les réveillons

Publié le 25 décembre 2013
Chaque année, les statistiques criminelles démontrent une recrudescence des cambriolages et des braquages en tout genre. S’il s’agît là d’une tradition implicite du monde criminel, ces dernières années semblent être marquées par l’émergence de cibles plus modestes, mais aussi moins protégées.
Alain Bauer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Bauer est professeur de criminologie au Conservatoire National des Arts et Métiers, New York et Shanghai. Dernier livre paru : Vivre au temps du coronavirus (Cerf) ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chaque année, les statistiques criminelles démontrent une recrudescence des cambriolages et des braquages en tout genre. S’il s’agît là d’une tradition implicite du monde criminel, ces dernières années semblent être marquées par l’émergence de cibles plus modestes, mais aussi moins protégées.

Atlantico : Si elles sont avant tout un moment de célébrations pour la plupart des Français, les périodes de fêtes de fin d’année semblent aussi être un moment de forte activité pour certains délinquants. Ainsi, d’après les chiffres de l’ONDRP, le mois de décembre 2012 a connu un pic annuel avec environ 2 900 faits constatés de cambriolages de locaux commerciaux, financiers ou industriels. Peut-on, de manière un peu imagée, affirmer que les cambrioleurs fêtent eux aussi Noël ? 

Alain Bauer : Traditionnellement, on constate à cette période une réorientation vers le vol de fret de produits de luxe (foie gras, champagnes, spiritueux...), mais aussi vers les dépôts contenant du matériel informatique (smartphone, tablettes...) puisque ces derniers sont généralement remplis à cette époque de l’année. Les bijouteries sont de même une cible récurrente, même si l’on a vu dernièrement se multiplier les objectifs un peu « atypiques » comme les magasins de jouets (cela a notamment été le cas à Aubagne, Brest et Toulouse ces deux derniers jours, NDLR). On remarque donc des "événements particuliers" qui peuvent se traduire par des mouvements spécifiques en matière de cambriolage. Cela est vrai pour n’importe quelle période de vacances en ce qui concerne les résidences, mais il y a effectivement une plus forte orientation vers les dépôts de bien de valeur en fin d’année. Il en va de même pour le pillage des ostréiculteurs et des réserves de foie gras, qui est logiquement lié à un prix et une demande plus importante dans cette même période.

Les cambriolages de résidences primaires et secondaires connaissent, elles aussi, une hausse, cette fois-ci du mois de décembre (près de 13 500 faits constatés en 2012) au mois de février (14 500 pour 2013). Faut-il de nouveau y voir un "effet Père Noël" ?

Cette tendance est en vérité plus directement corrélée aux mouvements des vacanciers, puisque vous retrouvez des chiffres à peu près similaires pour le mois d’août (11 750 faits constatés en 2013 contre 10 700 deux mois plus tôt). La simple absence des propriétaires, partis en villégiature, est donc le facteur qui permet de définir directement la fluctuation des cambriolages de résidence.
 
 

Les vols sans violences sont généralement aussi en augmentation vers les derniers mois de l’année. Comment l’expliquer ?

Il serait aventureux de se prononcer. Il n’existe, à ma connaissance, aucun travail scientifique, rationnel, qui ait été produit sur cette éventuelle corrélation. On peut éventuellement évoquer le fait que certains pourraient préférer cibler des personnes âgées au mois de décembre car ces dernières ont tendance à toucher des sommes plus importantes et à dépenser plus dans ce laps de temps. Cette idée n’est cependant qu’une hypothèse en l’état.
 

Au-delà des tentations liées à un important trafic de marchandises, le climat a t-il un impact sur cette délinquance saisonnière ?

Plusieurs études ont démontré que lorsque les conditions sont mauvaises (pluie, neige, forte baisse de température...) on observe une baisse générale de l’activité, et il en est effectivement de même pour l’activité criminelle. Il s’agit là d’un fait depuis longtemps analysé et quasiment établi aujourd’hui dans la criminologie. Cette décroissance n’est d’ailleurs pas tant liée à l’hiver comme période de l’année qu’aux événements météorologiques de fortes intensités qui compliquent les déplacements. Ainsi, les alertes grand-froid qui ont été récemment annoncées, si elles se confirment, devraient provoquer une chute de certains types d’activités criminelles sur l’ensemble des départements concernés.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ignace
- 25/12/2013 - 19:23
delinquance financiere 600 milliards
je ne néglige absolument pas la délinquance sociétale, mais le principal provient de ce que les en fumeurs vous cachent , pour la délinquance financière il n'y a pas de saisons...qu'en pense Marine ?

Tous les États européens souffrent d’une fraude fiscale endémique. Selon l’ONG Réseau pour une justice fiscale (Tax justice network), 8 000 milliards d’euros sont placés dans les paradis fiscaux. Un chercheur français, Gabriel Zucman, évalue à 8% le montant des avoirs mondiaux qui y sont localisés. La fraude fiscale en France est évaluée par le gouvernement dans une fourchette entre 28 et 40 milliards d’euros par an. Antoine Peillon parle des 600 milliards d’euros qui manquent à la France du fait de la fraude, au terme d’un travail très documenté (Ed. du Seuil).
Blanche Debasenhaut
- 25/12/2013 - 15:59
La délinquance
c'est comme la solitude de la chanson de Gilbert Bécaud : ça n'existe pas... sinon dans les fantasmes sécuritaires des vieux réacs qui n'aiment pas les jeunes issus de la diversité. Non, je déconne !
fentreti
- 25/12/2013 - 12:43
délinquance égal fantasme
Les médias en tout genre nous rabâchent que la délinquance n'existe pas en France . Il faut regarder BFM m. Bauer . Mais regardez bien car vous avez 2 minutes d'infos , pour 58 minutes de publicités .