En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
ça vient d'être publié
light > Culture
Lecteurs orphelins
Quino, le dessinateur et scénariste argentin, créateur du personnage de "Mafalda", est mort à l'âge de 88 ans
il y a 5 heures 49 min
pépites > Justice
Mesures de restrictions
Covid-19 : la justice confirme la fermeture des bars et des restaurants à Aix-en-Provence et à Marseille
il y a 8 heures 7 min
pépites > Politique
Rapport
Soupçons de détournement de fonds publics : le conseil régional d'Ile-de-France visé par des perquisitions
il y a 9 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mon Cousin" de Jan Kounen : l’enfant terrible du cinéma français s’est amusé à "lifter" les codes des films de duos à la Francis Veber

il y a 10 heures 28 min
pépites > France
Affolement sur les réseaux sociaux
Détonation à Paris : un avion a franchi le mur du son
il y a 10 heures 58 min
light > Société
Croc Top
55% des Français se prononcent pour une interdiction des tee-shirts laissant apparaître le nombril dans les lycées
il y a 12 heures 36 min
décryptage > Politique
A voté

Oui, il faut abaisser à 16 ans l’âge du droit de vote

il y a 13 heures 10 min
décryptage > Société
Etincelles

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

il y a 13 heures 31 min
pépite vidéo > Politique
Démocrates Vs Républicains
Présidentielle américaine : retrouvez le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden
il y a 14 heures 41 sec
décryptage > International
Course à la Maison Blanche

Trump - Biden : un débat chaotique qui ne devrait pas changer les lignes

il y a 14 heures 18 min
pépites > Défense
Guerre
L'Azerbaïdjan va combattre jusqu'au "retrait total" des Arméniens du Karabakh
il y a 7 heures 39 min
décryptage > Politique
CAMPAGNE ÉLECTORALE

LR intermittent : mais à quoi a donc joué Gérard Larcher pendant les sénatoriales ?

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Cabaret Louise" de Régis Vlachos : quand l'histoire de la révolutionnaire Louise Michel est revisitée, complètement décalée, avec des incursions en mai 1968 et avec les Gilets jaunes

il y a 10 heures 7 min
light > High-tech
Pas Perdu
Un système d'adresse gratuit pour localiser avec précision n'importe quel endroit dans le monde
il y a 10 heures 47 min
Bulles
Une marque de champagne propose un millésime 2010 bien que cette année-là soit considérée comme à oublier
il y a 11 heures 31 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

A la découverte des Emirats arabes unis

il y a 12 heures 36 min
light > Economie
Crise
Disney supprime 28.000 emplois sur 100.000 employés dans ses parcs aux USA
il y a 13 heures 16 min
décryptage > Science
Imagination

Bonne nuit les petits (cyborgs) : le MIT développe une technologie pour téléguider les rêves

il y a 13 heures 45 min
light > High-tech
Sécurité
Amazon One : un nouveau système de paiement en magasin, un scanner qui analyse votre main
il y a 14 heures 10 min
décryptage > Economie
Espoir

Les ménages américains ont connu un boom de leur pouvoir d’achat pendant les années 2010. Voilà les leçons que l’Europe pourrait en retenir

il y a 14 heures 44 min
© Reuters
Contrairement au idées reçues, le christianisme est la religion la plus violentée.
© Reuters
Contrairement au idées reçues, le christianisme est la religion la plus violentée.
Pris pour cible

Triste Noël : le bilan 2013 des persécutions des chrétiens dans le monde

Publié le 26 décembre 2013
Contrairement aux idées reçues, le christianisme est la religion la plus violentée. 2013 aura été marquée par un regain de violences à leur encontre, principalement en Afrique et au Moyen-Orient. En cause : la montée en puissance, dans ces territoires, des mouvements islamistes qui souhaitent faire avancer les frontières de l'islam.
Alexandre Del Valle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre del Valle est un géopolitologue et essayiste franco-italien. Ancien éditorialiste (France Soir, Il Liberal, etc.), il intervient à l'Ipag,  pour le groupe Sup de Co La Rochelle, et des institutions patronales et européennes, et est chercheur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Contrairement aux idées reçues, le christianisme est la religion la plus violentée. 2013 aura été marquée par un regain de violences à leur encontre, principalement en Afrique et au Moyen-Orient. En cause : la montée en puissance, dans ces territoires, des mouvements islamistes qui souhaitent faire avancer les frontières de l'islam.

 Atlantico : Le soir de Noël, alors que les Européens vivent la commémoration de la naissance du Christ comme une fête joyeuse, des chrétiens sont victimes de persécutions dans le reste du monde. Quel est le bilan de ces exactions cette année ? 

Alexandre Del Valle : Il est très difficile de répondre de manière précise à cette question étant donné que les chiffres diffèrent selon les sources, suivant qu'il s'agit de l'épiscopat ou du Conseil de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), par exemple. Sur 2,3 milliards de chrétiens dans le monde aujourd'hui, il y a au minimum plus d'une dizaine de milliers d'entre eux qui ont été tués parce qu'ils ont manifesté leur foi. Plus largement, on estime environ à 100 000 le nombre de chrétiens tués, parce qu'ils appartenaient à un groupe assimilé chrétien, c'est-à-dire parce qu'ils sont nés chrétiens, indépendamment même de leur foi et de tout prosélytisme. C'est le chiffre le plus bas. Le Conseil de l'OSCE évoque le chiffre de 105 000 chrétiens et l'épiscopat va jusqu'à 170  000. 

Où ces massacres de chrétiens se déroulent-ils majoritairement ?

Ces massacres de chrétiens ont majoritairement eu lieu en Corée du Nord, en Arabie Saoudite,en Égypte, au Nigeria, en Centrafrique, au Soudan, en Irak et en Syrie. Si en Irak le phénomène n'est pas nouveau et qu'en Égypte les chiffres restent constants, en 2013, on a observé une montée des persécutions envers les chrétiens syriens alors que jadis ils étaient protégés par le régime. En outre, la Centrafrique a connu une montée flagrante des massacres chrétiens cette année.

Le phénomène est-il en progression depuis les révolutions arabes ?

Depuis qu'Al Qaeda a récupéré un certain nombre de rébellions là où les révolutions arabes n'ont pas pu se mener de manière démocratique, à l'instar de la Syrie et du Yémen, on a vu une accélération des persécutions. De même, elles se sont amplifiées en Irak, en Libye et même au Maghreb. Dans les pays arabes, les islamistes ont élaboré un plan d'éradication des chrétiens depuis les années 1990-2000. Ce plan d'éradication s'est consolidé avec les révolutions arabes.

L'intervention française en Centrafrique et au Mali sont-elles une réponse à ce "plan d'éradication" ?

En ce qui concerne les pays africains, on assiste depuis une dizaine d'années au "syndrome soudanais" en Côte d'Ivoire, en Erythrée, dans les pays sahéliens : ces pays sont divisés entre des musulmans et des chrétiens selon une fracture Nord/Sud. Depuis une dizaine d'années, et surtout depuis quatre/cinq ans, les mouvements comme AQMI, Ansar al-Islam, Boko Haram ou celui des Shebabs participent de cette division de la Somalie jusqu'aux portes du Maroc et de la Mauritanie. Au Sahel, il  y a toute une bande où le Nord musulman, souvent un peu plus proche des Arabes ou qui est arabe, veut progresser vers le Sud noir-chrétien, ancienne réserve d'esclaves en général; c'est le cas au Mali, en Côte d'Ivoire, au Soudan.

L'offensive centrafricaine en est le résultat : des bandes armées islamiques progressent vers le Sud qui est pour eux un véritable champ de conquête et de razzia. Là aussi il y a un plan qui vise à exterminer les minorités chrétiennes. Et pourtant, la Centrafrique est un pays majoritairement chrétien, mais aujourd'hui les islamistes ont mis en place une christianophobie criminelle. Dans le nord du Nigéria, ceci est très flagrant.

Le but de ces mouvements islamistes, aussi bien dans le monde arabe qu'en Afrique, est de faire reculer les frontières de la chrétienté et de faire avancer celles de l'islam. Ils ont une véritable stratégie. Aujourd'hui les chrétiens sont des bouc-émissaires symbolisant la haine de l'Occident : c'est la nouvelle christianophobie.

 

Pour en savoir plus, lisez l'ouvrage d'Alexandre del Valle: 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après