En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 2 heures 24 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 3 heures 20 min
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 4 heures 41 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 6 heures 1 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 7 heures 47 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 9 heures 10 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 10 heures 12 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 10 heures 59 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 11 heures 37 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 2 heures 55 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 4 heures 22 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 5 heures 13 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 6 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 7 heures 39 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 8 heures 45 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 9 heures 51 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 10 heures 24 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 11 heures 24 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 11 heures 42 min
© Reuters
La blague de François Hollande a provoqué un incident diplomatique avec l'Algérie.
© Reuters
La blague de François Hollande a provoqué un incident diplomatique avec l'Algérie.
Blague à part

Blague de François Hollande sur l'Algérie : de la nécessité d'encourager la liberté d'expression plutôt que la langue de bois

Publié le 23 décembre 2013
François Hollande a déclaré devant le Crif que le ministre de l'Intérieur Manuel Valls était rentré d'Algérie "sain et sauf", ajoutant que "c'était déjà beaucoup". Cette déclaration, faite sur le ton de la plaisanterie, a choqué en France et en Algérie.
André Bercoff est journaliste et écrivain. Il est l'auteur de La chasse au Sarko (Rocher, 2011), de Qui choisir (First editions, 2012), Moi, Président (First editions, 2013),  Je suis venu te dire que je m’en vais (Michalon, 2013), Donald Trump les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Bercoff
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Bercoff est journaliste et écrivain. Il est l'auteur de La chasse au Sarko (Rocher, 2011), de Qui choisir (First editions, 2012), Moi, Président (First editions, 2013),  Je suis venu te dire que je m’en vais (Michalon, 2013), Donald Trump les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande a déclaré devant le Crif que le ministre de l'Intérieur Manuel Valls était rentré d'Algérie "sain et sauf", ajoutant que "c'était déjà beaucoup". Cette déclaration, faite sur le ton de la plaisanterie, a choqué en France et en Algérie.

Je ne sais pas s’il faut le sauver, mais il faut comprendre le général en chef Hollande. Depuis plus de dix-huit mois qu’on lui a laissé les rênes d’un Etat aux 60 millions de sujets, sans compter les sujets de mécontentement, ce fut dur. Très dur. De l’extension du champ de la dette à Leonarda en passant par les bisbilles gouvernementales, les manifestations de bonnets rouges et de veilleurs, la courbe du chômage qu’il faut inverser et les impôts qu’il faut recueillir, Hollande n’a pas eu une minute de répit. Bien que dix ans de navigation à vue dans le marigot de Solferino lui ait épaissi le cuir et l’ait persuadé de sa bonne étoile, il est des moments où le plus aguerri des hommes a envie de souffler. Certes, il y a eu le Mali, il y a aujourd’hui la Centrafrique, mais cela ne suffit pas à redresser la courbe en capilotade des sondages.

François Hollande, depuis son arrivée en politique il y a une trentaine d’années, a toujours été connu pour un homme disert, brillant, spirituel et ne résistant jamais à une bonne blague. C’est peu dire qu’il aime le trait d’esprit : il en raffole, il fait partie de son ADN d’énarque rond et malicieux, habile et manœuvrier, ayant observé, pendant des années, Mitterrand à la loupe et s’évertuant depuis à mettre ses pas dans les pas de son maître.

Mais ça, hélas, c’était avant. Avant que la France ne soit occupée par la police de la pensée, le principe de précaution mentale, la censure tous azimuts : désormais, tous doivent faire attention à ne pas dépasser les bornes prescrites, à ne pas risquer le début du commencement d’une plaisanterie qui pourrait heurter plus d’une personne à la fois. Sinon, dès que l’on sort de la « correctitude » érigée en Premier commandement des Tables de la Loi, cinquante associations se précipitent pour vous déchiqueter, dans les médias, devant les tribunaux, dans la rue... Les hommes politiques, encore plus que les autres, sont surveillés 24h/24 par la vigie du Web. Evidemment, le premier d’entre eux est le mieux servi.

Mais le plus révélateur est que cette brève de comptoir hollandaise a suscité un incident diplomatique, un tsunami d’insultes sur Twitter et Facebook et l’obligation pour le pauvre Hollande de présenter ses regrets. Tout se passe comme si, en ces temps de médiocrité ambiante, la langue de bois redevient non seulement un luxe mais une nécessité. Décidément, il urge d’introduire dans la Constitution un premier amendement à l’américaine, qui garantisse enfin la liberté d’expression y compris celle de déconner au sommet.       

A lire de l'auteur de cet article : "Je suis venu te dire que je m’en vais",  André Bercoff et Deborah Kulbach, (Michalon Editions), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

                           

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (55)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
perinp
- 24/12/2013 - 23:08
on peut rire surtout de tout
Maintenant c 'est sur, cela n'est pas possible dans une démocratie militaire (elle est pas aussi bonne celle la d'ailleurs),
Donc estimons nous heureux que notre cher President puisse encore blaguer non ? son humour n'est pas révolutionnaire, mais j'en ai connu des plus mauvais
Anguerrand
- 24/12/2013 - 08:19
Un président qui nous fait honte
Pourquoi ne reste t il pas à l'Elysee, enfermé avec sa concubine, il n'a même pas de pudeur et déshonore la France et les Français.
Va t il être condamné comme Zemmour, Le Pen, ou les manifestant contre le " mariage pour tous" . Le délit pour pensée politique non conforme à l'idéal socialiste n'a t il pas été rétabli lors de ces condamnations injustifiées pour des faits réels.
Voltaire revient tu condamnerais ce régime de plus en plus dictatorial.
Nana de la falaise
- 24/12/2013 - 08:00
Au fait,
Qu'est-ce qu'il est allé faire Valls à Alger ? Distribuer des visas ?