En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

03.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

04.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

05.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

06.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

07.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

01.

André Santini préfère regarder les étoiles plutôt que les CV pour décider d'une embauche

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 13 heures 40 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 14 heures 23 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 16 heures 52 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 17 heures 35 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 18 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 19 heures 43 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 20 heures 6 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 20 heures 18 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 20 heures 41 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 20 heures 58 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 14 heures 4 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 15 heures 34 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 17 heures 7 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 18 heures 4 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 19 heures 1 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 19 heures 58 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 20 heures 11 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 20 heures 32 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 20 heures 51 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 21 heures 2 min
© Reuters
Militants du mouvement de la "Manif pour tous".
© Reuters
Militants du mouvement de la "Manif pour tous".
Transfert

Sens commun : les anciens de la Manif pour tous qui choisissent l'UMP plutôt que le FN

Publié le 20 décembre 2013
"La Manif pour tous" intègre l'UMP. Cinq jeunes opposants au mariage homosexuel ont lancé l'association "Sens commun" et ont rejoint le premier parti d'opposition.
Arnaud Bouthéon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Bouthéon, 40 ans, est un des co-fondateurs de Sens Commun.Après une expérience dans le sport business et l'événementiel, il a rejoint le mouvement social opposé à la Loi Taubira pendant plusieurs mois de novembre 2012 à mai 2013. Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"La Manif pour tous" intègre l'UMP. Cinq jeunes opposants au mariage homosexuel ont lancé l'association "Sens commun" et ont rejoint le premier parti d'opposition.

Atlantico : Avec d'autres anciens militants de la Manif pour tous, vous  avez officiellement lancé  l'association "Sens commun " ce jeudi au siège de l'UMP. Quel est le but de cette initiative ?

Arnaud Bouthéon : Le débat portant sur le mariage et l'adoption par les couples homosexuels n'est que le symptôme d'un mal plus profond. Il inaugure, en donnant raison à Madame Taubira, pour reprendre son expression "une réforme de civilisation". Nous avons tous été fortement mobilisés et engagés pour accompagner ce mouvement des consciences, qui a été profond et qui sera durable. A l'issue du vote de la loi, une nouvelle étape devait nécessairement s'ouvrir. Le risque aurait été de céder à la tentation d'une forme de romantisme, de cynisme voire de l'extrémisme, ce qui ne servait que les intérêts de l'adversaire. A la clôture de l'acte un, nous souhaitons modestement ouvrir un deuxième acte : celui de l'engagement politique. Avec modestie, nous souhaitons nous "cogner au réel" de la vie politique, y émettre des propositions et accompagner les élus qui nous ont séduit par leur courage tout au long de cette mobilisation inédite et historique.

L'une des forces de la Manif pour tous a été d'être un mouvement apolitique. Vous reconnaissez-vous dans l'UMP actuel ? Ne craignez-vous pas d'être instrumentalisé ?

Nous militons pour les idées et non pour les égos. Nous défendons des principes et des valeurs qui ne nous appartiennent pas. Après la mobilisation pour tous, nous souhaitons la récupération pour tous !  L'UMP ne nous a ni appelés, ni sifflés. Nous avons fait le choix résolu de rejoindre ce parti pour y faire entendre notre voix, promouvoir en son sein nos propositions et accélérer l'alternance politique et donc la défaite du camp socialiste. C'est au sein de ce parti que nous retrouvons le plus les valeurs humanistes et personnalistes qui nous animent. Il s'agit de l'alternative de gouvernement la moins imparfaite et la plus crédible, tandis que nous décelons parallèlement une évolution progressive du Front National, qui devient un fourre-tout contestataire, très étatiste, libertaire voire païen.

Comment comptez-vous peser face au ténor du parti ?

Nous allons œuvrer sans exclusive et dans le respect de chacun pour revenir sur la loi Taubira et préserver la filiation. Nous avons eu l'occasion ces derniers mois de montrer nos capacité d'organisation, mais aussi de réflexion et de propositions concrètes. L'enjeu portera sur notre capacité à mobiliser, à soutenir, à surprendre et à séduire. Dès notre première réunion publique, nous dévoilerons nos propositions portées vers l'engagement civique. Nous souhaitons également poser un diagnostic sans concession sur une forme de faillite du politique : il est urgent de reconnaître le fossé entre le peuple et les élites, Paris et la Province, et des parlementaires parfois isolés et coupés des réalités du terrain. Nous n'hésiterons pas, par exemple, à rappeler qu'aujourd'hui et pour demain, la création de richesse ne peut plus être du ressort de l'Etat, mais de la sphère privée. La France a des atouts incroyables et possède des gisements de talents et de générosité insoupçonnés. Il faut écouter  et libérer ces Français qui s'engagent et qui créent, qui ne supportent plus d'être entravés, bridés et discriminés.

Au-delà des questions de société, votre association compte-t-elle s'emparer d'autres sujets ?

Oui, sur le plan économique, je répète qu'il est urgent de libérer les talents et de soutenir ceux qui font preuve d'un authentique leadership. Est-ce que notre pays valorise au mieux ses talents, affecte-t-il au mieux ses ressources ? Ou sont les leaders ? Je pense en particulier aux entrepreneurs mais aussi aux éducateurs, et à tous ceux qui transmettent, se mettent en danger, servent pour la collectivité sans la reconnaissance méritée. Nous identifions également d'immenses chantiers autour de la jeunesse, de l'éducation et de l'identité nationale collective du pays. Aujourd'hui, La France, riche d'un patrimoine exceptionnel, ne s'aime pas, ne s'assume pas, se nécrose tandis que rôdent les tentation de replis communautariste. D'où cette urgence de Sens Commun, d'aventure collective, développée dans notre charte

Nicolas Sarkozy vous a reçu récemment. Soutient-il votre démarche ?

Nous l'avons rencontré pour l'informer de notre initiative et partager avec lui les convictions qui nous animent. L'échange a été direct et riche, la parole très libre. Avec énergie et enthousiasme, Nicolas Sarkozy a évoqué en notre présence l'importance du rayonnement de la France, des repères familiaux ainsi que la question fondamentale du sens et de la transcendance dans une société déboussolée et fragmentée. Le monde a radicalement changé et de nouvelles pistes doivent être explorées. Nous avons également rencontré les principaux ténors de l'UMP. Je pense que tous ont pris acte avec une certaine bienveillance de notre initiative. A la veille d'élections municipales structurantes pour le pays, l'heure est à l'unité et à l'affirmation de convictions fortes et assumées. Notre urgence, c'est d'accélérer la nécessaire alternance.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (28)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
cloette
- 26/12/2013 - 22:25
réponses
@marcogr
Idiots utiles veut dire qu'ils se font utiliser sans s'en rendre compte, mais peut-être en effet certains ne sont pas idiots et s'en rendent compte ! En tout cas ils se font utiliser , disons ....du "gagnant- gagnant" .
Utiliser par qui me direz vous ? eh bien, cherchez ! qui cherche trouve !
@gorille,peut-être suis-je trop optimiste en effet, je l'avoue!


marcogr
- 22/12/2013 - 18:31
LMPT critique officielement l'UMP...
Comme c’est drôle..
Sur le site officiel de la manif pour tous on trouve :
"Le Parlement européen prépare une "Loi Taubira européenne" – L’UMP est d’accord"
http://www.lamanifpourtous.fr/fr/fil-d-infos-fr/1020-le-parlement-europeen-prepare-une-loi-taubira-europeenne-l-ump-est-d-accord


Si l'idée de la Loi Taubira européenne est une désinformation dont LMPT a le secret, la critique de l'ump par contre est bien réelle....En critiquant l’UMP et en l’infiltratnt en même temps, LMPT manipule donc même ses sympathisants….
marcogr
- 22/12/2013 - 18:27
Quelle prétention que la votre...
@cloette
Vous écrivez "ces homosexuels sont les idiots utiles" ...je ne suis pas homosexuel mais me demande franchement ce qui vous permet de parler de la sorte...
Si les homosexuels sont des idiots utiles c'est uniquement dans l'esprit d'idiots inutiles ...