En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

03.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 28 min 9 sec
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 1 heure 44 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 2 heures 24 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 2 heures 55 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 3 heures 29 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 4 heures 10 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 5 heures 40 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 5 heures 29 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 5 heures 36 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 18 heures 59 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 1 heure 18 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 1 heure 54 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 2 heures 51 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 3 heures 25 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 3 heures 47 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 4 heures 22 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 5 heures 7 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 5 heures 33 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 18 heures 27 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 20 heures 5 min
Péril jeune

"La retraite de nos enfants est garantie" : faux, même pour ceux de Marisol Touraine, alors pour les générations suivantes...

Publié le 19 décembre 2013
Marisol Touraine a déclaré mercredi dans "Le Parisien" que la retraite de "nos enfants" était assurée. Pourtant, la réforme version 2013 garantit surtout la sauvegarde du système pour les générations déjà à la retraite ou qui y arrivent aujourd'hui.
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marisol Touraine a déclaré mercredi dans "Le Parisien" que la retraite de "nos enfants" était assurée. Pourtant, la réforme version 2013 garantit surtout la sauvegarde du système pour les générations déjà à la retraite ou qui y arrivent aujourd'hui.

Atlantico : Mercredi, dans Le Parisien, Marisol Touraine a assuré que "la retraite de nos enfants est garantie". Grâce, selon elle, à la réforme des retraites initiée par le gouvernement Ayrault, "notre système est consolidé". Êtes-vous d'accord avec cette vision ?

Philippe Crevel : En aucun cas la réforme, version 2013 – qui n'est pas une réforme –, ne garantit le système des retraites et le montant des pensions des futures générations. Au mieux le gouvernement a-t-il respecté l'adage mitterrandien "il faut laisser du temps au temps". Là, on a surtout essayé de gagner du temps par rapport au calendrier électoral

Qu'en est-il concrètement pour "nos enfants" ? Leur retraite n'est donc pas garantie ?

Il y a deux aspects à prendre en compte dans la réforme de 2013. Il y a d'abord l'augmentation des charges sur les entreprises à partir du 1er janvier 2014, qui contribue à la diminution de la compétitivité des entreprises, ce qui va pénaliser l'emploi et notamment l'emploi des jeunes. Il y a aussi un deuxième élément qui impacter les générations à venir : l'allongement de la durée de cotisation à 43 ans n'interviendra qu'après 2020. On fait donc supporter cette réforme à des générations qui sont aujourd'hui à 20 ou 30 ans de l'âge de la retraite et on essaye plutôt de préserver le système actuel pour les générations qui sont déjà à la retraite ou qui y arrivent.

Surtout, on sait que les mesures prises sont insuffisantes et qu'il faudra y revenir d'ici 3 ou 4 ans, surtout si la croissance n'est pas de retour, surtout si le chômage ne diminue pas. Et qui peut croire aujourd'hui à un retour du plein emploi à moyen terme ?

Quelles mesures les prochains gouvernements devront obligatoirement prendre s'ils souhaitent préserver le système par répartition ?

Le système actuel, pour essayer d'équilibrer les comptes, nécessite un report de l'âge légal de départ à la retraite. Cet âge légal devra être repoussé de 62 à 65 ans. Le pari du gouvernement est de tenir jusqu'en 2014, 2015, voire 2017. La question se posera, au mieux, en 2017. S'il y a mauvaise fortune, ce sera en 2014 ou 2015.

En outre, l'OCDE comme la Commission européenne ont maintes fois indiqué que la France pouvait faire plus de place à la capitalisation pour financement des retraites, afin que tous les salariés puissent y avoir accès et en profiter. Cela a été fait en Allemagne avec Gerard Schröder, pour faciliter l'accès de tous les actifs au système par capitalisation.

Sommes-nous condamnés à cotiser de plus en plus longtemps – et donc à travailler de plus en plus vieux ?

L'allongement de la vie, combiné avec la bulle démographique des babys boomers, aboutit à 20 millions de retraités en 2030, 25 millions en 2040. Il faut trouver les moyens financiers pour assurer une retraite convenable à un nombre croissant de retraités. A défaut de croissance, à défaut d'un plein emploi, d'une économie très compétitive, nous sommes condamnés à gérer une relative pauvreté, et donc soit à diminuer le montant des  pensions - ce que l'on fait déjà de manière détournée -, soit à allonger le temps de cotisations. Soit les deux, ce qui est également fait.

Le montant des pensions augmente d'année en année, mais c'est par un effet des générations : ceux qui arrivent a la retraite ont eu de meilleures carrières que ceux qui décèdent, mais le taux de remplacement diminue d'année en année, du fait, entre autres, du mode de calcul (25 meilleures années prise en compte) et de la baisse du rendement des régimes complémentaires. Après l'âge d'or des retraites, on risque d'avoir un âge sombre. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
golvan
- 20/12/2013 - 14:05
@ jerem
Vous êtes en général mieux inspiré, parce que défendre les retraites Sncf, pourquoi pas Ratp et Edf tant qu'à y être dans la démagogie, il faut le faire.
Si les actifs de certaines branches diminuent en nombre cela n'aurait aucune importance s'il existait un seul régime et que tout le monde retirait la même somme en retraite pour la même somme cotisée.
Mais vous savez qu'il n'en est rien et que la fonction publique est outrageusement avantagée dans ce marché de dupe.
J'ajouterai que je suis totalement partisan de retraites plafonnées, les grosses retraites allant à des retraités n'ayant plus de gros besoins après une vie active bien rémunérée.
EPR
- 20/12/2013 - 08:55
@ des vessies pour des lanternes
"PLAFONNER LES RETRAITES A 2500 €"
Je veux bien qu'on plafonne ainsi ma future (et très lointaine) retraite. Mais alors qu'on plafonne aussi mes cotisations aujourd'hui. Facile de plafonner les revenus des autres!
ignace
- 20/12/2013 - 02:20
jerem...j'admire votre patience et votre pugnacité
ce lieu est particulier vous le savez bien
des articles sont intéressants,mais alors au niveau des commentaires c'est bave au coin des lèvres, marinade , couscous et gouda a tous les repas!!!!
certains font exprès, et jouent la provoc, pour exciter leurs camarades...et ça marche
c'est tout le charme de l'anonymat d'internet

allez c'est pas grave ils doivent être gentils quand même!!!!!!