En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Lionel Jospin.
Confidentiel

Jospin à Baylet : "C'est à cause de vous, les radicaux, si je n'ai pas été président !"

Publié le 17 décembre 2013
Dans un restaurant parisien, un face-à-face impromptu entre Lionel Jospin, Bertrand Delanoë et Jean-Michel Baylet a donné lieu à une scène de règlement de comptes qui n'avait pas grand-chose à envier à OK Corral...
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un restaurant parisien, un face-à-face impromptu entre Lionel Jospin, Bertrand Delanoë et Jean-Michel Baylet a donné lieu à une scène de règlement de comptes qui n'avait pas grand-chose à envier à OK Corral...

Scène vue dans un restaurant parisien il y a quelques jours. Le président des Radicaux de gauche y a convié quelques journalistes pour parler de son parti, de la présence du PRG au gouvernement, des européennes et de son propre avenir. Sur le point de s’installer à sa table, il remarque, dans un coin de la salle, Lionel Jospin qui déjeune avec Bertrand Delanoë. Le débonnaire sénateur se dirige vers ses deux amis socialistes pour les saluer. Il est séché par l’accueil de l’ancien Premier ministre : "Il faut arrêter de répéter que c’est moi qui ai souhaité la candidature de Taubira pour vous dédouaner du 21 avril ! Si je n’ai pas été élu, c’est à cause de vous ! (NDLR : en 2002, Christiane Taubira a réalisé 2,32% au premier tour de l’élection présidentielle. Nombre d’observateurs estiment que si l’actuelle ministre de la Justice ne s’était pas présentée à l’époque, la majorité de ces suffrages se seraient reportés sur le candidat socialiste qui serait donc passé devant Jean-Marie Le Pen le 21 avril et se serait qualifié pour la finale face à Jacques Chirac)". Baylet a tenté, en vain, d’expliquer à Jospin que les choses n’avaient pas été si simples, avant de rejoindre ses invités, un peu secoué par la colère jospinienne onze ans après ces événements.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

02.

​Terrorisés par les voyous, les locataires d'une tour HLM d'Avion (Pas-de-Calais) vont être relogés. Et nous, quand est-ce qu'on nous reloge ?

03.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

04.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

05.

Une affaire d'espionnage qui casse les mythes si prisés du public

06.

L‘après G7 : les leaders populistes vont s’obliger à changer de logiciel s’ils ne veulent pas perdre leur électorat

07.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

Commentaires (48)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Oboulo
- 18/12/2013 - 12:04
Voila bien pourquoi...
Taubira me reste sympathique malgré tout. Elle est nulle, elle est sectaire, elle est prétentieuse, elle n'a aucun sens de l'Etat ni aucun respect pour la France.... mais elle nous a épargné 5 ans de Yoyo en 2002!
Alors, oui, 11 ans après, je le dis:
Merci Christiane!
taramis
- 18/12/2013 - 11:33
L'EAU FERRUGINEUSE
Par ヒナゲシ - 18/12/2013 - 09:54 - Les derniers mois nous ont révélé
une femme brillante et capable de porter un grand projet malgré l'âpre adversité.J'en viens à me demander si ce n'est pas plutôt la candidature de Jospin qui a empêché Taubira d'accéder à un destin national en 2002
+++++++++++++++
Celle la ne risque pas de vous faire du mal.

PS L'alcool nuit gravement à la santé.Un destin national rien que ca?
Ceci dit sans remettre en doute quelques signes d'intelligence chez cette dame.Pardon,d'éloquence est le mot juste.

pertuisane
- 18/12/2013 - 11:07
Haines recuites...
le pauvre Bonbilan n'a toujours pas digéré la bâche qu'il n'avait pas vu venir...