En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

03.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

04.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

05.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

Immigration : au coeur du choix des pays de destination pour les réfugiés

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 46 min 20 sec
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 2 heures 1 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 2 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 2 heures 42 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 2 heures 56 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 3 heures 39 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 5 heures 24 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 5 heures 48 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 6 heures 7 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 6 heures 20 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 1 heure 49 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 2 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 2 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 2 heures 44 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 3 heures 16 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 4 heures 19 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 5 heures 35 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 5 heures 57 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 6 heures 14 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Immigration : au coeur du choix des pays de destination pour les réfugiés

il y a 6 heures 25 min
© Reuters
Les lettres que diffuse le site d'information Mediapart sont-elles toutes authentiques ?
© Reuters
Les lettres que diffuse le site d'information Mediapart sont-elles toutes authentiques ?
Bidonnage ?

Mandela, Kadhafi... Les vrais-faux courriers d'Edwy Plenel

Publié le 13 décembre 2013
Edwy Plenel, le patron de Mediapart, a des problèmes de courrier. Parfois, les lettres qu’il reçoit et diffuse sont authentiques, parfois pas. Pour le public, ça peut tout de même être un peu ennuyeux.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edwy Plenel, le patron de Mediapart, a des problèmes de courrier. Parfois, les lettres qu’il reçoit et diffuse sont authentiques, parfois pas. Pour le public, ça peut tout de même être un peu ennuyeux.

Moi je suis bon public. Un rien m’amuse. Même l’une de ces vidéos YouTube un peu idiotes que les gens vous envoient du boulot pendant qu’ils font semblant de travailler. Là, le dernier truc dans le genre qui m’ait fait marrer, ce n’était pas sur YouTube mais sur France Culture et Mediapart. Excusez du peu. C’est tout de même plus classe qu’une vidéo de chaton qui se casse la figure.

En même temps, ça m’a amusé parce que je suis parfois un poil cynique et que, pour le coup, il s’agissait de sujets sérieux garantis 100% sans chatons patauds. Mais bon, on peut bien rire de tout entre gens de bonne compagnie. Donc, venons-en au fait. L’autre jour sur France Culture, qui est ma station de radio préférée et à peu près ma seule raison de ne pas mentir au fisc pour ne pas payer la redevance audiovisuelle, je tombe sur le billet hebdo d’Edwy Plenel, le fondateur de Mediapart qui ressemble à Tom Selleck.

Il parle de la mort de Nelson Mandela, ce qui est normal parce qu’elle vient de se produire, que tout le monde est triste et que même Hollande et Sarkozy se sont réconciliés pour aller lui rendre un dernier hommage conjoint. Mais Plenel, une fois sa propre tristesse évoquée, ne peut pas s’empêcher de digresser sur Israël parce que la dernière mode dans de nombreux cercles, c’est de dire que ce petit pays de rien du tout pratique « l’apartheid » comme l’Afrique du Sud en son temps. C’est ce qui permet le lien. Ou le  « linkage », comme disait Arafat au moment de la première guerre du Golfe (oui, moi aussi j’aime bien digresser).

Bon, après tout, c’est un point de vue. D’autres le partagent, comme par exemple l’humoriste Dieudonné ou le philosophe Soral (c’est pour rire, vous aussi soyez bon public, je ne mélange tout de même pas pour de vrai le type qui nous a tant fait vibrer dans dix saisons de Magnum et La face cachée du Monde avec ces deux hurluberlus). Donc, Edwy Plenel digresse de Mandela vers Israël et cite longuement une lettre de l’ancien président Sud-Africain à Thomas Friedman, un journaliste du New York Times dont la seule mention du patronyme et du job doit faire frétiller sur leur chaise les antisionistes (j’ai bien dit les antisionistes).

Lu dans le Gorafi ou dans le Figaro ?

La lettre est carabinée. Elle dit en gros que ce qui se passe en Israël, c’est exactement comme l’apartheid (tiens donc), qu’Israël n’est pas un État normal, que les Israéliens sont des racistes, qu’ils torturent, qu’ils emprisonnent, bref, que ce pays est responsable de véritables crimes contre l’humanité et qu’il faudrait faire un seul État pour que tout le monde respire enfin (je paraphrase pour aller vite parce que je dois aller au cinéma voir la deuxième partie du Hobbit et que je risque de louper le début mais vous pouvez lire la lettre qui est en lien un peu plus haut).

Le problème, et c’est là où c’est aussi rigolo qu’une vidéo de chaton qui se prend les pieds dans le tapis, c’est que cette lettre est totalement bidon, que tout le monde ou presque est au courant depuis des lustres et qu’elle a en fait été rédigée par un journaliste nommé Arjan El Fassed il y a une dizaine d’années, ce que ce dernier admet parfaitement, et qu’il s’agit d’un « mock memo », une parodie, quoi ! Un truc qu’on pourrait lire dans Le Gorafi, si vous préférez.

Mais Edwy Plenel ne lit pas Le Gorafi parce qu’il est très pris avec France Culture et Mediapart et ça, patatras, il ne le sait pas. Il s’est laissé avoir comme un bleu, quoi ! Comme l’un de ces journalistes stagiaires du Web à qui l’on crie « old ! » pour l'humilier gentiment lorsqu’il croit qu’un buzzfeed sur une femme à deux têtes trouvée dans une poubelle de la banlieue d’Auckland est une news alors que c’est un vieux truc qui n’est même pas vrai...

Alors, vous savez comment sont les gens désormais, méchants comme la peste ! Sur Twitter, qui est un peu le nouveau Croissant, ce café près de la Bourse où se réunissaient les journalistes d’antan et où l’on assassinait les grandes figures de la gauche, Plenel se fait incendier : « Ah, il est beau le fact-checker, le pourfendeur du journalisme assis ! Le voilà qui balance des faux documents dans le poste et il ne s’excuse même pas ! ».

Et la lettre du pognon libyen de Sarko ?

Il faut dire que ça tombe au mauvais moment, cette affaire, parce que Médiapart est justement en train de se faire taper dessus par les confrères au sujet d’une autre lettre, écrite par un Libyen pour le coup, et qui pourrait elle aussi être un faux (mais là, on ne sait pas encore pour de bon, on suppute seulement). L’ancien président, celui qui était en Afrique du Sud avec Hollande pour rendre hommage à Mandela (tout se tient, on vous dit !), aurait touché du pognon de Kadhafi, la lettre en serait la preuve, etc. Mais bing, comme la correspondance de Mandela, elle aurait peut-être été écrite par un type du Gorafi de Tripoli...

Ah, il est mal, Plenel ! Mais parce qu’il faut tirer cette affaire au clair (la première, pas la seconde qui est trop piégée pour un type comme moi), je tente bien de contacter mon auguste confrère sur Twitter, mais il n’a pas le temps de me répondre parce qu’il est trop occupé à relever le courrier. Heureusement, Jean-Sébastien, le boss d’Atlantico, a son numéro de portable parce qu’il connaît à peu près tout le monde à Paris et me le file :

― Allô Edwy Plenel ?
― Oui...
― Bonjour c’est Hugues Serraf à l’appareil...
― Ah bonjour Hugues ! Ça boume ?

[Note : il ne dit pas vraiment ça, il ne sait pas vraiment qui je suis mais il aurait pu]

― Dites-donc, c’est pas joli-joli, cette histoire de lettre bidon !
― Ah mais elle n’est pas bidon du tout, nous avons toutes les preuves, ce n’est pas du tout un document falsifié, la campagne de Sarkozy a bien été financée par...
― Du calme, du calme, Ed... Je parle de la fausse lettre de Mandela sur France Culture. Tout le monde se moque de vous sur les rézosocios depuis trois jours, c’est la teuh-hon...
― Ah oui, ça... Je suis désolé, j’ai trébuché...
― Ça la fout mal tout de même, écrire un billet sans vérifier ses infos, pour le patron du nouveau Vieux Cordelier...
― C’est vrai...

Là, il a la voix un peu triste et je ne veux pas l’accabler davantage parce qu’on ne tire pas sur un homme à terre même si Bergson, dans Le Rire, explique que c’est justement ça qui fait rigoler, quand quelqu’un se casse la figure ­― ou alors un chaton sur YouTube, par exemple.

― Bon mais vous n’allez pas vous excuser, dire que vous avez été un peu léger ?
― Oui bien sûr, pas plus tard que demain, je vais écrire que je suis désolé sur mon blog mais que...
― Mais que quoi ? Il y a un mais ?
― Mais que tout de même, sur le fond...
― Sur le fond, Israël est vraiment un État d’apartheid ?
― Nooon... Mais disons de... de séparation...
― C’est pas la même chose ?
― Non... oui... mais tout de même. Bon, de toute manière je vous envoie un lien vers mon blog dès que j’ai fini mon explication et mes excuses au public. Vous verrez bien...
― Bon, OK, ça ira pour cette fois, mais j’espère que la lettre des libyens, celle-là...
― Non !

Mais punaise, tout de même, cette histoire, ça la fout mal... On ne sait vraiment plus à quel Saint-Just se vouer.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Tonioo
- 16/12/2013 - 19:44
@Democrator .. comme chat sur braise !
Et ce qui est permis par les Congrès universels ce n’est pas de la colonisation ? L’Afrique, jamais colonisée ? l’Amérique ? Israël a bel et bien expulsé les habitants de Palestine pour les remplacer par des gens qu’on fait venir du monde entier pour occuper le terrain par de vrais juifs : voilà la vraie histoire ; pas besoin de se cacher derrière son petit doigt ; allez donc demander aux chrétiens palestiniens qu’on a chassé de leurs terres ancestrales ! A qui la Palestine ? A ces habitants, bien sûr ; mais depuis quand ? Oh ! l’impertinente question…
Sans le vouloir Plenel confirme l'apartheid religieux, pour un raté, c'est raté.
titine
- 14/12/2013 - 22:18
Il y a et il y aura
toujours de fausses lettres comme de dits journalistes... Que ne ferait on pas pour "exister" !!! Et comme l'un va avec l'autre tout comme l'un ne va pas sans l'autre (trop drôle...), la caste médiatique pourrait tout de même décerner à notre Plenel national un oscar de bienfaisance, non ?
smiti
- 13/12/2013 - 22:37
Democrator
Oui par qui pourraient-elles l'être censurées ? L'absence de réponse dans ce cas ne saurait à elle seule cautionner la question et moins encore constituer le début d'une preuve.
En droit, c'est à l'accusation d'apporter les preuves.
Pour les reste je connais un peu l'histoire de la création de l'état d'Israël et de la période qui l'a précédée. Période qui ne fut pas des plus tranquilles, tous bords confondus, comment pouvait-il en être autrement ?
Je terminerais en soulignant votre contradiction. Puisqu'il y a eu décision de l'ONU, on ne peut parler de colonisation.
Vous voyez, j'utilise aussi ces mots.