En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 8 heures 13 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 9 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 12 heures 26 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 14 heures 25 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 15 heures 48 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 16 heures 11 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 16 heures 41 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 9 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 12 heures 13 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 14 heures 19 sec
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 15 heures 17 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 16 heures 4 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 16 heures 12 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 16 heures 37 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 16 heures 46 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 1 jour 2 heures
Éditorial

Les soulèvements de Kiev sont-ils vraiment représentatifs de la volonté des Ukrainiens ?

Publié le 12 décembre 2013
Avec Yves Derai
Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch est confronté depuis plus de dix jours à une spectaculaire contestation de rue réclamant un rapprochement avec l’Union européenne (UE) et un changement de régime à Kiev.
Yves Derai est éditorialiste à Atlantico. Chaque semaine, il écarte les lourds rideaux de velours des palais de la République pour nous en révéler les secrets.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Derai
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Derai est éditorialiste à Atlantico. Chaque semaine, il écarte les lourds rideaux de velours des palais de la République pour nous en révéler les secrets.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch est confronté depuis plus de dix jours à une spectaculaire contestation de rue réclamant un rapprochement avec l’Union européenne (UE) et un changement de régime à Kiev.
Avec Yves Derai

Hier matin, sur une radio, 8h30, la présentatrice du journal en substance :

"- Des milliers d’Ukrainiens affluent vers la Place de l’Indépendance. Des affrontements entre la police et les manifestants auraient lieu actuellement. Nous sommes en ligne avec notre envoyé spécial à Kiev...

- Oui, eh bien je ne peux malheureusement pas vous confirmer les affrontements..."

Malheureusement ! Comme si notre sympathique reporter regrettait l’absence de violences qui, évidemment, auraient donné une ampleur encore plus spectaculaire au rassemblement.

La crise ukrainienne et les commentaires d’éditorialistes et d’experts français qui n’ont pas dû mettre un pied en Ukraine depuis la chute du Mur de Berlin m’inspire une réflexion : il va peut-être falloir arrêter de regarder toutes les révoltes populaires avec des yeux de Chimène et passer du romantisme révolutionnaire à l’analyse politique.

A Kiev, en effet, des millions de gens espéraient que l’Ukraine rejoigne l’Union européenne et se détache de Moscou. Mais qu’en est-il dans le reste du pays ? Selon la plupart des études conduites par des instituts indépendants du pouvoir, il existe une Ukraine russophone et russophile qui préfère rester dans sa zone d’influence historique. Que donnerait un referendum proposant aux électeurs l’alternative Union Européenne vs Union douanière (Russie, Kazakhstan, Biélorussie) ? Difficile de le dire. Les sondages se contredisent. Selon celui de GfK Ukraine (réalisé du 2 au 15 octobre 2013), 45% des Ukrainiens sont favorables à l'accord d'association avec l'UE, tandis que seulement 14% veulent se joindre à la Biélorussie et au Kazakhstan dans un bloc économique qui serait dirigé par la Russie. Les résultats sont beaucoup plus équilibrés selon un autre sondage de l'Institut international de sociologie de Kiev (réalisé du 9 au 20 novembre 2013), qui indique que 39% des Ukrainiens sont favorables à l'accord d'association avec l'UE et 37% préfèrent s'associer avec la Russie.

Carte des différentes ethnies et langues en Ukraine

Quant à savoir si le président Viktor Ianoukovitch doit quitter immédiatement le pouvoir, là aussi, le sujet ne fait pas l’unanimité. Certains sondages le donnent au coude à coude avec le leader de l’opposition, le boxeur Vitaly Klitschko, que notre ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a couvert de louanges même si l’on est en droit de douter des capacités d’un tel personnage à diriger un grand pays...

Résultats des élections présidentielles en Ukraine de 2010

L’élection présidentielle est prévue en mars 2015. La démocratie est loin d’être parfaite en Ukraine. Le pouvoir judiciaire demeure trop dépendant du pouvoir exécutif, la corruption règne dans les élites politiques et économiques. Mais depuis la Révolution orange, il y a eu plusieurs alternances dans le pays. De la même manière que Ianoukovitch a battu Ioulia Timochenko à la régulière en 2010, il pourrait tout à fait être mis KO par le champion du monde poids lourd dans un an et demi. Le procédé du "dégage, machin" que l’on a trop vite applaudi lors des "printemps arabes" ne doit pas tenir lieu de modèle démocratique. Le verdict des urnes me semble, à tout prendre, le moins injuste.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pierre29000
- 13/12/2013 - 14:54
Oui la Russie est visee, et le communisme
@Le Lampiste

Oui la Russie est visee, et en effet dans le debat sur holodomor il y a la recherche d'une part de revanche contre les soviets.
Cependant, je pense qu'on peut etre pro-Russe comme moi, et attache a la verite historique, au devoir de memoire et aux valeurs
democratiques.
Je constate que Iouchtchenko a ete empoisonne a la dioxine et que Timoshenko est en prison.
Ianoukovitch n'a pas ces problemes.
Ianoukovitch représente ces russophones dont les parents sont venus s'installer en Ukraine pour combler la saignée démographique de la famine.
Je lis en ce moment "L'Année noire 1933 : la famine en Ukraine, Albin Michel".
Je m'interesse a la responsabilite de la France, dans le soutien au Stalinisme et dans le negationnisme de holodomor.
La gravité de la famine est contestée par quelques historiens revendiquant leur fidélité communiste, comme la
Française Annie Lacroix-Riz, qui enseigne à Paris-VII, qui dénonce ainsi une "opération de propagande", "un bobard".
Curieusement cette enseignante n'est pas poursuivie pour negationnisme de crimes contre l'humanite.
La France et la Russie n'ont pas reconnu officiellement le caractère génocidaire de holodomor.
amike
- 13/12/2013 - 06:59
@ignace: Trop facile, car bien sûr, en 2005, VOS 55% allèrent à
Dupont Aignant. A moins que ce soient Verts ? Ou les Communistes ? Mais "non", biens sûr : Le Front National ... Ou finalement les anti-chiraquiens ?

Le résultat d'un référendum (oui ou non) est asymétrique : Oui = on sait, Non = on reste dans la même situation, puisqu'il s'agit d'un refus d'une proposition. Alors que faire dans la situation où était l'Europe, avec NOTRE Chirac et NOTRE Jospin qui - avec le traité de Nice - ont abouti à une organisation bloquée ?

Hé bien, après l'élection majeure suivante, on tranche : VOTRE Dupont-Aignant : 5% - C'est clair, non ?
ignace
- 13/12/2013 - 01:07
mich2pains referendum europe
rappelez vous qu'en 2005 55% des français avaient dit NON
en 2008 votre M Nicolas est allé a Lisbonne pour dire OUI en s'asseyant sur le vote democratique
que faisiez vous en 2005 ?

Puis-je rajouter à vos sages remarques l'idée d'un REFERENDUM populaire organisé ici , en France , pour savoir si NOUS , FRANCAIS souhaitons l'entrée d'un énième pays dans l ' U.E !
Pour ma part , mon vote serait un " NIET " , clair , net et définitif .
Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/soulevements-kiev-sont-vraiment-representatifs-volonte-ukrainiens-russie-union-europeenne-viktor-ianoukovitch-vitaly-klitschkoyv-924488.html#4uAKVDq4WRqlDoty.99