En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

LR : le tigre de papier

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 1 heure 42 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 3 heures 52 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 4 heures 36 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 4 heures 38 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 4 heures 39 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Paris brûle-t-il ? : les Gilets jaunes face au "mépris" d’Emmanuel Macron

il y a 4 heures 42 min
décryptage > Politique
Etre pris la main dans le sac

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Politique
La factrice sonne toujours deux fois

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

il y a 6 heures 6 min
light > Culture
Bonne nouvelle
Un tableau de Klimt, volé en 1997, a été retrouvé par hasard
il y a 21 heures 37 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 3 heures 9 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 4 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 4 heures 37 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 4 heures 39 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 4 heures 40 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Comment le dieu social s’est installé dans l’inconscient des musulmans

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Religion
Au nom de l'islam

Malik Bezouh : « Le fondamentalisme musulman ne sera pas défait à coups de proclamation de morale creuses »

il y a 5 heures 1 min
décryptage > Economie
Une bromance

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Economie
La démocratie

Matt Stoller : « Nombre d’institutions mondiales, à commencer par l’Union européenne, sont dominées par des gens qui n’aiment pas la démocratie »

il y a 6 heures 10 min
pépites > Politique
Comeback
Ségolène Royal annonce la création d'une association politique en vue de 2022
il y a 22 heures 29 min
Papamania

François, personnalité de l'année de Time magazine : ce qu'a déjà changé le nouveau Pape, ce qu'il projette de faire

Publié le 12 décembre 2013
Le pape François a été désigné personnalité de l'année par le Time magazine. Ce choix n'a pas surpris, au regard de la popularité acquise par le successeur de Benoît XVI.
Nicolas Diat est considéré comme un des meilleurs spécialistes du Vatican.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Diat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Diat est considéré comme un des meilleurs spécialistes du Vatican.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le pape François a été désigné personnalité de l'année par le Time magazine. Ce choix n'a pas surpris, au regard de la popularité acquise par le successeur de Benoît XVI.

Atlantico : Le Pape François a été désigné personnalité de l'année 2013 par le Time magazine. Mais qu'a-t-il fait effectivement depuis son élection ? 

Nicolas Diat : L'année 2013 du pape François, c'est d’abord l'année d'une personne qui ne pensait pas devenir pape un jour ! Il est passé sans transition de Buenos Aires à Rome. Il a donc été obligé de prendre le temps de comprendre dans quel univers il s'installait. Le cardinal Bergoglio venant peu à Rome, le fonctionnement de la Curie lui était, dans une certaine mesure, étranger.

En quelque sorte, le fait qu'il soit élu personnalité de l'année par le Time était prévisible. Rarement, un homme aura donné le sentiment de changer si profondément l’image de l'institution qu'il représente. C'est évidemment très injuste vis-à-vis de son prédécesseur Benoît XVI.

Qu'a-t-il fait pour l'instant ? Il a choisi d’ouvrir un grand nombre de chantiers, car il considère que le temps lui est compté – François aura effectivement 77 ans en décembre prochain. Mais il reste difficile de dire si ces dossiers arriveront à bon port. Ce pape a relancé la transformation de la banque du Vatican, en s'appuyant sur ce qui avait déjà été initié par Benoît XVI ; il a nommé un groupe de cardinaux pour le conseiller sur la réforme de la Curie - il y a fort à parier que ce "G8", qui s'est déjà réuni deux fois continuera de le faire tous les deux mois; il a commencé à renouveler ses équipes, en douceur, à commencer par son secrétaire d'Etat. C'est un travail difficile car tous les acteurs curiaux ne voient pas forcément d’un bon œil les évolutions à venir...

L'image qu'en ont les médias est-elle juste ? En a-t-il trop fait ?

A travers un certain nombre d'interviews, en particulier avec la revue italienne La Civiltà cattolica, mode de communication peu utilisé par les pontifes jusqu'alors, François a donné l'image d'une Eglise plus ouverte, notamment sur les questions morales et familiales. Nous savons, entre autres, que l'une des priorités sera de se pencher sur la question de l’accès à la communion des divorcés-remariés. En fait, le pape François, depuis son élection, a mené le plan de communication que n'importe quelle agence de communication internationale aurait rêvé de lui vendre.

Le Time en prend acte, mais avait-il le choix, d'ailleurs ? Ce qui demeure intéressant, c'est la présentation qu'en fait le magazine. Car il existe toujours un décalage important entre les projections médiatiques et la réalité de ce pape. L'Eglise ne se retrouve que peu dans le "plaquage" politiquement correct : "Voilà un Pape qui a sorti l'Eglise de ses palais pour la remettre dans la rue", écrit le Time. Que François ait l'audace d'un discours courageux et incisif sur le rapport de notre monde à la pauvreté, qu’il ait appelé avec vigueur le clergé et les épiscopats à prendre garde à toutes les formes possibles de "mondanités spirituelles", c'est un fait, mais de là à dire qu'il a mis la papauté dans la rue, dans une forme de joyeuse kermesse indistincte, cela n'a pas vraiment de signification !

Pourtant, entre d'un côté un pape qui ne voulait pas maîtriser l'outil médiatique et qui a traversé les années de son règne en volant de difficulté en difficulté dans une grande injustice, car Benoît XVI était fondamentalement un doux, et de l'autre, François, qui, sans rentrer pour autant dans une logique marketing, prend incontestablement acte de la nécessité de maîtriser les logiques de communication, il y a presque un abîme. Quand le pape s'entretient avec le directeur de La Repubblica, quotidien traditionnellement anticlérical, ou qu'il publie une longue tribune dans ce même journal, il est difficile de ne pas voir un virage très important dans la "stratégie" de communication.

En fait, ce pape a le grand mérite d'avoir donné un autre visage à l'Eglise, tout particulièrement pour les non-croyants. Plutôt qu'une Eglise qui retrouve la rue, selon l’expression du Time, il faut comprendre combien beaucoup d’hommes qui ont perdu la foi ne regardent plus l’Eglise comme une citadelle austère dont il n’y aurait plus rien à attendre.

Alors, en fait-il trop ? Sous cape, certes, des prélats s’inquiètent. Ils redoutent que la logique médiatique ne conduise à une forme de religieusement correct. Ces hommes de Dieu n’ont pas tort, d’ailleurs. Le discours de l’Eglise ne doit pas se trouver indexé sur le cours de la bourse médiatique. Mais avec ce pape, il y a peu à parier le moindre discours aseptisé. Le miracle François réside plutôt dans l’étrange phénomène où les journaux acceptent de lui ce qu’ils refusaient à Jean-Paul II ou Benoît XVI. En outre, il y a les foules ; les Italiens ont une véritable passion pour ce pape. Un tel phénomène est difficilement imaginable en France, mais il faut comprendre qu'en Italie toutes les églises se remplissent à vue d'œil...

Peut-on parler de révolution par rapport au pontificat précédent, que ce soit en termes de gouvernance, de théologie ou de rapport à la foi ? 

François n'est absolument pas un révolutionnaire. Une fois encore, il ne faut pas confondre révolution et réforme institutionnelle... Ainsi, il a opéré un certain nombre d'inflexions majeures - et d’autres sont à venir - dans le mode de gouvernement du pape. La simple création d’un conseil de cardinaux du monde entier pour l’aider à réformer la curie est le meilleur exemple de son désir de voir évoluer la gestion du Saint-Siège.

Mais il suffit de regarder le parcours et les décisions de François du temps où il était cardinal pour se rendre compte qu’une grande partie de sa pensée s'inscrit dans la continuité de ses prédécesseurs : il est proche de son peuple, ne veut pas s'enfermer dans un carcan, et en même temps il maintient les grands acquis des pontificats de Paul VI, sur la morale, de Jean-Paul II, sur la mission, et de Benoît XVI, sur l’intelligence de la foi.

Que lui reste-t-il à faire pour réussir son pontificat ?

Il doit absolument réussir la réforme de la Curie. C'est en partie sur ce programme que les cardinaux l'ont élu. Dans une certaine mesure, c’est même la première fois qu'un conclave a donné une forme de programme au successeur de Pierre ; à la suite des heures sombres de Vatileaks, l’urgence se faisait sentir de toute part. Le cardinal Maradiaga, qui possède une grande proximité avec le pape, a clairement expliqué que le chantier serait long mais qu’il était indépassable. François en a parfaitement conscience.

Comment va Benoit XVI ? Quels rapports les deux hommes entretiennent-ils ?

Benoît XVI se porte bien. Il s'est beaucoup reposé car il a quitté sa charge épuisé, au bord de l'anéantissement physique. Sa santé est meilleure, même s’il ne fait pas oublier qu’il a eu 86 ans en avril dernier. Dans son monastère, il a organisé sa vie autour de l'étude, de la lecture et de l'écriture. Il reçoit un certain nombre d'invités, parmi ses plus proches. Son fidèle secrétaire particulier, Monseigneur Georg Gänswein, continue d'être présent à ses côtés, et ses relations avec le successeur de Benoît XVI sont très sereines, quoi qu'en disent les différentes rumeurs et les vipères habituelles. Le pape émérite et le pape se parlent régulièrement, souvent à la demande de François.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

LR : le tigre de papier

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
catharina
- 13/12/2013 - 13:02
@isga
Vous devriez faire un tour dans les campagnes française, vous seriez surprise de la misère qui gangrène les habitants, il ne s' agit dailleur meme plus de misère, c est au de là de ce que vous pouvez imaginer.
Non les plus faibles ne sont pas les roms et les émigrés clandestins, la misère n' est pas un concours !
Si vous vous considérez porteuse du message du Christ ne faites aucune distinction, et jeter un oeuil chez vos voisins, la souffrance et la misère n a pas de costume prédéterminé.
ignace
- 13/12/2013 - 01:00
PhildeFer...bien illuminati
- 12/12/2013 - 13:51 - Signaler un abus François, vu sous au autre angle...

M D'alencourt est certainement un très grand illuminé qui nous ressort les traditionnelles fadaises aussi racies que le pain béni qu'il propose
Voici un article fort bien argumenté de M. Louis d'Alencourt au sujet de ce pape..
http://legrandreveil.wordpress.com/2013/10/11/petrus-romanus-demystifie/

a part cela je visite les eglises, ne participe pas aux offices et pense que la religion passée n'est que le reflet
des anciennes oligarchies royales
le nouveau pape, me parait un homme acceptable, a la tête d'une multinationale a la dérive

ntzsch
- 12/12/2013 - 20:03
Peut-on parler de révolution ?
Les couples divorcés et remariés vont avoir le droit d'avaler des rondelles de carton !