En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 6 min 49 sec
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 1 heure 37 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 1 heure 49 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 3 heures 22 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 3 heures 37 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 3 heures 58 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Media
Nouveau média

FILD : « le magazine digital qui renoue avec le journalisme de terrain »

il y a 4 heures 39 min
décryptage > International
Stratégie de lutte

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

il y a 5 heures 56 min
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 6 heures 50 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 18 min 49 sec
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 1 heure 47 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 2 heures 19 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 3 heures 27 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 3 heures 50 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 4 heures 19 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 4 heures 29 min
décryptage > Santé
Diabète et obésité

Prévenir le Covid-19 c’est possible et voilà comment agir sur ses propres facteurs de risques

il y a 5 heures 3 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 6 heures 30 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

il y a 6 heures 55 min
© Reuters
En 2012, un gang a pris d'assaut une prison pour attaquer un gang rival. Bilan : 14 détenus tués.
© Reuters
En 2012, un gang a pris d'assaut une prison pour attaquer un gang rival. Bilan : 14 détenus tués.
A History of Violence

Dans l'enfer de San Pedro Sula, la ville la plus violente au monde

Publié le 12 décembre 2013
La deuxième ville du Honduras est aussi la plus dangereuse du monde. Le taux d'homicides y est de 173 pour 100 000 personnes. Chaque année, la guerre des gangs fait plus de 7 000 morts.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La deuxième ville du Honduras est aussi la plus dangereuse du monde. Le taux d'homicides y est de 173 pour 100 000 personnes. Chaque année, la guerre des gangs fait plus de 7 000 morts.

Oubliez tout ce que vous croyez savoir de la violence. A San Pedro Sula, une entreprise de pompes funèbres est le business le plus lucratif qui puisse ouvrir. La deuxième ville la plus grande du Honduras est aussi la plus dangereuse du monde. "Satan lui-même vit ici", affirme un croque-mort au Guardian. "On tue les gens comme s'il s'agissait de vulgaires poulets", ajoute-t-il. 

L'an dernier, 20 personnes en moyenne ont été tuées chaque jour dans ce pays de près de 8 millions d'habitants, selon l'Observatoire de la violence à l'Université nationale autonome du Honduras (NAUH). Le taux d'assassinats y est de 85,5 pour 100 000 personnes. En comparaison, il est de 56 au Venezuela et de 4,78 aux Etats-Unis.

A San Pedro, la proportion atteint 173 – la plus élevée de la planète en dehors d'une zone de conflit. Cette ville d'environ 870 000 habitants est pourtant en proie à une guerre sanglante : celle des gangs, qui fait tous les ans plus de 7 000 morts dans le pays. Les deux principaux groupes, la "Mara 18" et la "Mara Salvatrucha" (aussi appelés "M-18" et "MS-13") sont extrêmement violents et très actifs au Guatemala et au Salvador voisins.

Au Honduras, ces organisations criminelles comptent des dizaines de milliers de membres (les "mareros"), souvent très jeunes et reconnaissables à leurs nombreux tatouages. Les M-18 et MS-13 sont spécialisés dans l'extorsion de fonds et le trafic de drogue, explique Le Point. La rue est le champ de bataille de ces bandes qui font payer aux riverains et aux commerçants "un impôt de guerre". 

La corruption qui gangrène le pays rend d'autant plus difficile l'éradication des "maras". Et si les responsables de la police hondurienne admettent qu'il y a des "pommes pourries" parmi les forces de l'ordre, ils affirment surtout manquer de moyens humains (14 500 agents) et matériels pour combattre des gangs très organisés et ultra-armés.

En mai, une trêve a été signée entre les chefs de la Mara 18 et la Mara Salvatrucha depuis la prison de San Pedro. Ce fragile armistice est le fruit de longues négociations menées secrètement par l'Eglise catholique et l'Organisation des Etats américains. Les responsables des gangs ont présenté des excuses pour les crimes commis et affirmé leur volonté de parvenir à une paix durable.

Voici 8 chiffres et faits effrayants à propos de San Pedro Sula, la "capitale mondiale du crime" :

- En 2008, le taux d'homicides stratosphérique a contraint la ville à mettre en place un énorme camion réfrigéré pour entreposer les corps n'ayant pas été réclamés.

- Le 8 septembre 2010, un règlements de comptes dans un atelier de chaussures a fait 18 morts et plusieurs blessés.

- Au Honduras, même les aéroports ne sont pas sûrs. En 2011, six personnes ont été assassinées dans une fusillade à l'aéroport international Ramón Villeda Morales.

- En Amérique centrale, plus de la moitié des saisies de cocaïne sont faites au Salvador et au Honduras.

- Les prisons sont le théâtre de violents affrontements. En 2012, un gang a pris d'assaut un centre de détention pour attaquer une bande rivale. Bilan : 14 détenus tués.

- La politique de la "tolérance zéro" autorise les policiers à arrêter des mineurs simplement parce qu'ils portent des tatouages – des marques de reconnaissance entre les cartels.

- Cette année, dans une énième tentative pour mettre un terme aux violences, le gouvernement a envoyé 1000 soldats dans les villes de Tegucigalpa et San Pedro.

- La loi autorise chaque citoyen à posséder cinq armes. Au Honduras, les armes à feu sont responsables de plus de 80% des homicides, contre 60% aux Etats-Unis.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires