En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 8 heures 12 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 10 heures 4 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 12 heures 15 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 13 heures 46 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 14 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 16 heures 18 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
La Nasa a dévoilé les combinaisons des astronautes qui marcheront sur la Lune ; Le système planétaire le plus proche de nous a des propriétés étranges
il y a 17 heures 28 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L'amélioration des conditions de travail de la police passera par la restauration de l'autorité de l'Etat et par une modernisation en profondeur

il y a 17 heures 30 min
décryptage > Finance
Monnaies

Facebook : comment le Libra pourrait bien changer le dollar

il y a 18 heures 3 min
décryptage > Société
Transmission

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

il y a 19 heures 4 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 9 heures 44 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 10 heures 32 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 13 heures 8 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 14 heures 25 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 33 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 17 heures 24 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

il y a 17 heures 29 min
rendez-vous > Science
Atlantico Green
Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2
il y a 17 heures 32 min
décryptage > Europe
Bras de fer politique

Jusqu’à quand une poignée de parlementaires britanniques s’opposera-t-elle à l’inéluctable - le Brexit ?

il y a 18 heures 49 min
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 1 jour 7 heures
© Reuters
En France, les 58 réacteurs nucléaires d'EDF fournissent entre 75 et 78 % de l'électricité du pays.
© Reuters
En France, les 58 réacteurs nucléaires d'EDF fournissent entre 75 et 78 % de l'électricité du pays.
Mise au point

Réduction du nucléaire : effets pervers environnementaux et coûts cachés, la vraie facture

Publié le 05 décembre 2013
Avec
En déclarant que l’objectif de François Hollande de réduire à 50 % la part du nucléaire français dans la production d'électricité en 2015 était irréalisable, Anne Lauvergeon, ex-patronne d'Areva, relance un vieux débat. Le nucléaire français ne semble pourtant pas vraiment menacé, tant le coût pour l'environnement et les comptes du pays seraient élevés.
Bertrand Barré est expert en industrie nucléaire et l'ancien vice-président du conseil scientifique et technique Communauté européenne de l'énergie atomique et ancien président du Standing Advising Group on Nuclear Energy (SAGNE) à l'Agence...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Barré est expert en industrie nucléaire et l'ancien vice-président du conseil scientifique et technique Communauté européenne de l'énergie atomique et ancien président du Standing Advising Group on Nuclear Energy (SAGNE) à l'Agence...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En déclarant que l’objectif de François Hollande de réduire à 50 % la part du nucléaire français dans la production d'électricité en 2015 était irréalisable, Anne Lauvergeon, ex-patronne d'Areva, relance un vieux débat. Le nucléaire français ne semble pourtant pas vraiment menacé, tant le coût pour l'environnement et les comptes du pays seraient élevés.
Avec

Atlantico : Anne Lauvergeon, ex-patronne d’Areva, a déclaré que l'objectif de réduction de la part de nucléaire dans la production d’électricité à 50 % à l'horizon 2025 de François Hollande était irréalisable. Quelle est aujourd’hui la part du nucléaire dans la production et l’utilisation énergétique en France ? Avons-nous la capacité d’en sortir et dans quels délais ?

Bertrand Barré : En France, aujourd'hui, les 58 réacteurs nucléaires d'EDF fournissent entre 75 et 78 % de l'électricité, soit un peu plus de 40 % de l'énergie "primaire" consommée. Peut-on réduire la part du nucléaire à 50 % à l'horizon 2025 ? Il faudrait déjà savoir qu'elle sera la consommation française à cet horizon ! Quelle sera, par exemple, la part des véhicules électriques dans 12 ou 15 ans ?
Si l'on suppose une consommation peu différente de celle d'aujourd'hui, ce sont 140 milliards de kilowattheures nucléaires qu'il faudra remplacer chaque année par un mélange d'énergies fossiles et renouvelables. Ce n'est pas impossible, mais ce serait extrêmement onéreux pour les ménages et pour les clients industriels, et les émissions françaises de CO2 liées à l'électricité augmenteraient considérablement.

Florent Detroy : La part du nucléaire dans la consommation d‘énergie en France n’a quasiment pas bougé depuis 10 ou 20 ans et elle s’élève à environ 75 %. Nous ne produisons en fait guère plus que ce que nous consommons puisque contrairement à ce que l’on pense parfois, notre balance commerciale énergétique n’est pas excellente.  Ce que nous vendons par exemple à l’Italie ou à l’Espagne, nous l’achetons en Allemagne.

Madame Lauvergeon jette donc dans la marre un pavé que tout le monde connait puisque aujourd’hui en France, la logique consiste à essayer de prolonger la vie des centrales nucléaires plutôt que de les fermer. En effet, Il est extrêmement coûteux de démanteler les nombreuses centrales qui arriveront bientôt à échéance (soit plusieurs dizaines de milliards d’euros selon la Cour des comptes, ndlr), trop, probablement, pour les fonds provisionnés à ce propos par EDF.

Deux grands pays comparables à la France sont actuellement engagés dans une démarche de sortie du nucléaire. Nos voisins allemands d’une part, le Japon d’autre part. Quel est à l’heure actuelle le bilan écologique et économique ? Quels ont été les relais énergétiques ?

Bertrand Barré : Aujourd'hui, le début de sortie volontaire du nucléaire en Allemagne se traduit par une augmentation de leur consommation de charbon et de lignite, au grand dam de l'environnement, et l'arrêt - probablement temporaire - des réacteurs japonais a entraîné une augmentation considérable des importations de gaz et de pétrole par le Japon, se chiffrant à 36 milliards de dollars supplémentaires par an.

Florent Detroy : Dans les deux cas, il y a eu une augmentation du prix de l’électricité. Au Japon, la baisse de l’utilisation du nucléaire a entrainé une augmentation de celle du charbon qui correspond à une tradition énergétique du pays ainsi que de celle du gaz (GNL) qui vient notamment d’Australie, d’Indonésie et du Qatar. Si écologiquement, l’impact a été nocif mais est difficile à chiffrer, économiquement il a fait passer le prix de l’unité de gaz au Japon à 17 dollars alors qu’en Europe il oscille autour de 10 dollars et entre  3 ou 4 aux Etats-Unis, à cause du gaz de schiste.

En Allemagne, c’est essentiellement le charbon qui a pris le relai du nucléaire. Et même si le pays a fait d’énorme progrès sur la question du charbon propre, celui-ci n’a pas fait ses preuves financièrement parlant, les centrales "pilotes" étant pour l’instant des gouffres financiers. Par ailleurs, le reste du remplacement, qui s’est fait par le renouvelable, a également couté très cher à l’Allemagne. Un impact écologique important, donc, mais surtout économique.

La France bénéficie-t-elle des moyens nécessaires pour assurer cette transition ou devra-t-elle acheter une partie de son énergie ailleurs si elle sortait progressivement du nucléaire ? Quelles en seraient les conséquences et les bénéfices ?

Florent Detroy : Je ne vois pas comment la France pourrait revenir au charbon, tant nous essayons de réduire nos émissions de CO2, et parce que je crois que le pays n’a de toute façon plus les équipements adéquats. Pour être honnête, je pense que personne ne l’envisage de toute façon.

Nous avons cependant ouvert l’année dernière de nouveaux ports, un dans le sud et un dans le nord, pour augmenter l’importation de gaz liquéfié. C’est donc plutôt de ce côté-là que nous pourrions nous orienter, mais là encore l’impact financier est très important.

Bertrand Barré : Si la France décidait réellement de réduire significativement sa production d'électricité nucléaire, cela aurait de sérieuses conséquences : augmentation des factures d'électricité, importations de gaz, en substitution directe et pour compenser l'intermittence de l'éolien et du solaire, perte de recettes pour l'Etat actionnaire d'EDF, perte d'emplois très qualifiés et diminution du prestige international du nucléaire français qui aurait un effet déplorable sur nos exportations de biens et services dans ce domaine "high-tech".

Quid des projets de fusion nucléaire annoncés comme révolutionnaires il y a quelques années ? Peuvent-ils changer la donne pour de bon ?

Bertrand Barré : La fusion nucléaire est un sujet de recherches passionnant, mais ses perspectives en tant que source d'énergie sont encore très lointaines : Qand ITER, la grande installation internationale en construction à Cadarache, réalisera ses premières réactions de fusion deutérium-tritium, ce qui est prévu pour 2027, la fusion aura à peine atteint le degré de développement qu'avait la fission en décembre 1942...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

Commentaires (53)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ヒナゲシ
- 06/12/2013 - 08:21
Noyaux un peu durs à gober
J'ai vu hier un journaliste faire un petit reportage au sein du bâtiment où se trouve le réacteur n° 1 (« daiichi ») de Fukushima ; son petit séjour sous combinaison protectrice n'a duré qu'une heure ou deux car, nous a-t-on appris — et là j'ai bondi de ma chaise —, la dose d'exposition admissible pour un journaliste a été définie comme 1/50e de la dose admissible pour les ouvriers qui y travaillent en ce moment.
 
Lesquels commencent juste à retirer les barreaux de combustible hautement radio-actif immergés dans la piscine — opération minutieuse et à haut risque qui, si tout se passe sans encombre, pourrait durer une année ; ensuite, nous a-t-on appris le démantèlement total de ce réacteur s'étalera sur plusieurs… décennies (combien de décennies, et à quel faramineux coût ?) !
fms
- 06/12/2013 - 08:05
le risque nucléaire est-il un défaut majeur?
il faut arrêter de croire que la technique triomphe de tout et que le carbone fossile rejeté dans l'atmosphère ne contribue pas à l'augmentation des déséquilibres climatiques.
enlève ton masque jipebe, on t'a reconnu Claude Allègre.
jipebe29
- 05/12/2013 - 23:48
Et le thorium ou le surgénérateur?
Il est très étonnant que cet article ne mentionne même pas la génération 4 du nucléaire, à savoir les centrales à thorium et celles à surgénérateur.
En effet, ces centrales à neutrons rapides sont faciles à conduire, elles peuvent s'arrêter et redémarrer très rapidement, leur coût du kWh est compétitif, d'autant que l'enrichissement n'est plus nécessaire, leurs déchets sont peu importants et au bout de 300 ans quasiment plus radioactifs, et elles peuvent fournir de l'énergie électrique pendant plus de 1000 ans. Voici la seule piste sensée pour les prochains siècles. Actuellement le CEA travaille sur un projet de centrale à thorium (projet Astrid), qui devrait être achevé d'ici une dizaine d'années. Donc il vaut mieux laisser fonctionner les centrales actuelles en attendant la génération 4, et surtout ne pas investir dans des EnR qui ont des défauts majeurs.

Voir: http://dropcanvas.com/#SAn7p952RfNrCE

Quant au CO2, il n'a aucun impact sur Tglobale:
http://dropcanvas.com/#wJc9FpE34332em