En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

07.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Jour de courage" de Brigitte Giraud - Le jour du coming out d’un adolescent

il y a 2 heures 52 min
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 5 heures 15 min
décryptage > Politique
Tribune

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

il y a 6 heures 47 min
décryptage > Social
Disparité

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

il y a 7 heures 11 min
décryptage > Economie
Ecologisme

PLF 2020 : la fiscalité environnementale ne sauvera pas la planète

il y a 7 heures 40 min
décryptage > Science
Quand le ciel nous tombe sur la tête

L'Europe lance un programme de résilience aux tempêtes solaires

il y a 8 heures 10 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite, service public : Macron tenté de reprendre son programme de réformes à zéro

il y a 8 heures 30 min
décryptage > Social
Attention, danger politique du troisième type

Gouvernement, minorités activistes et reste de la société : le trio infernal que plus rien ne relie ?

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le dernier des Yakuzas" de Jake Adelstein - Plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 2 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Looking for Beethoven" de Pascal Amoyel : Une immersion totale vibrante, époustouflante dans le monde de Beethoven

il y a 2 heures 56 min
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 5 heures 17 min
décryptage > Social
Marronnier

La SNCF sur la voie de garage

il y a 6 heures 59 min
décryptage > Société
Cachez-moi ça

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

il y a 7 heures 30 min
décryptage > Santé
La vie est injuste

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

il y a 8 heures 5 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Comment l’individualisme risque de détruire la démocratie

il y a 8 heures 15 min
décryptage > Société
Ultra moderne voilitude

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

il y a 8 heures 35 min
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 1 jour 3 heures
Bonnes feuilles

Toutes ces raisons pour lesquelles il faut baisser le coût du travail en France

Publié le 28 décembre 2013
Convaincu qu'il faut défendre l'emploi en France, Pierre Gattaz expose ce qui fait défaut à notre politique économique au travers des sept piliers de la croissance, réflexions issues de son expérience de terrain et de son engagement dans l'action collective. Extrait de "Les 7 piliers de la croissance" (2/2).
Pierre Gattaz est président du Medef et PDG du groupe Radiall, entreprise industrielle de 279 millions d'euros de chiffre d’affaires.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Gattaz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Gattaz est président du Medef et PDG du groupe Radiall, entreprise industrielle de 279 millions d'euros de chiffre d’affaires.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Convaincu qu'il faut défendre l'emploi en France, Pierre Gattaz expose ce qui fait défaut à notre politique économique au travers des sept piliers de la croissance, réflexions issues de son expérience de terrain et de son engagement dans l'action collective. Extrait de "Les 7 piliers de la croissance" (2/2).

1 – Le coût du travail en France

• Les faits, les chiffres :

Le coût du travail en France était moins élevé d’environ 10 % face aux Allemands en 2000 (25 euros en France contre 28 euros en Allemagne). Il est désormais légèrement supérieur au coût du travail en Allemagne en 2012. Ainsi, et d’après le Haut conseil du financement de la protection sociale mis en place par M. Ayrault en septembre 2012, les chiffres sont les suivants :

Dans l’industrie, la France a dépassé l’Allemagne.

– Coût horaire de main-d’oeuvre en France en 2012 : 35,91 euros

– Coût horaire de main-d’oeuvre en Allemagne : 35,41 euros Dans les services, l’écart est encore plus important.

– Coût horaire de main-d’oeuvre en France en 2012 : 34,45 euros

– Coût horaire de main-d’oeuvre en Allemagne : 28,45 euros

Ces coûts ont augmenté globalement de 58 % en seize ans, de 1996 à 2012, en France contre seulement 25 % en Allemagne sur la même période. Le travail finance très largement les dépenses de la protection sociale : 77,3 % des ressources de la protection sociale française sont constituées de prélèvements assis sur le travail. Contre 4,8 % sur la consommation, 2,5 % sur les revenus de remplacement, et 2 % sur le capital. Si nous ne faisons rien, la probabilité est forte que le coût du travail continue de croître en France, poussé par le déficit de l’État et les dépenses qu’il faudra financer si l’on n’a pas le courage de les diminuer. Les deux conséquences les plus inquiétantes de ce coût élevé du travail sont les suivantes :

– Il démotive les chefs d’entreprise, des plus petits comme les commerçants et les artisans aux plus grands qui peu-vent choisir leur pays d’embauche, en passant par les professions libérales. Personne ne souhaite aller à la guerre avec des boulets aux pieds. C’est l’emploi qui trinque !

– Il comprime les marges des entreprises, qui réduisent leur capacité d’autofinancement, d’innovation, d’investissement, d’augmentation des salaires et bien sûr d’embauche. C’est la croissance et l’emploi qui souffrent.

Les solutions sont connues : un transfert de charges de la fiscalité du travail vers la fiscalité de consommation.

Transfert des charges patronales et salariales vers la fiscalité de consommation

Pour baisser le coût du travail en France, une solution, mise au point fin 2011 conjointement par le Medef, le GFI et l’UIMM, et baptisée « la double hélice » par le Medef, consiste à faire un transfert d’une cinquantaine de milliards d’euros de charges patronales et quelques milliards d’euros de charges salariales vers un mixte de TVA et de CSG.

Une taxe carbone pourrait être utilisée mais seulement si elle concerne l’ensemble des pays de la zone européenne pour ne pas distordre la concurrence, ou du moins la compétitivité.

Quant à l’utilisation d’une taxe sur les transactions financières, elle devra être soigneusement étudiée et ciblée, pour ne pas renchérir le coût du financement des entreprises ou des ménages, et pour ne pas affaiblir la France sur le plan mondial.

En 2005, sous l’impulsion du chancelier Schröder, les Allemands ont pratiqué avec succès l’augmentation de leur TVA pour baisser le coût du travail dans leur pays. Quelques années après, le résultat est là, et le miracle allemand s’est produit.

Il est donc impératif de créer un choc de compétitivité en France par la réduction du coût du travail, ce qui aura deux grands mérites : redonner rapidement de l’oxygène à nos entreprises via l’amélioration des marges, et donner un signal fort de motivation à l’endroit des chefs d’entreprise par une mesure simple, rapide, lisible et courageuse.

Extrait de "Les 7 piliers de la croissance - Réflexions et tribulations d'un entrepreneur de terrain", Pierre Gattaz, (Nouveau Monde Editions), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

07.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
titine
- 29/12/2013 - 23:50
M. Gattaz
La retraite, la vôtre s'entend, c'est pour quand ? Parce que le monde a changé, vous savez !!! Et pour vous il est trop tard.
LeditGaga
- 28/12/2013 - 21:35
Déjà vu !
Diminution drastique des charges patronales, diminution conséquente des impôts et taxes entravant la libre entreprise et surtout, diminution d'au moins 30 % du salaire minimum avec alignement de tous les autres et la France retrouvera le plein emploi d'après guerre... toute autre mesure conduira à la catastrophe et à la faillite du pays !
saint just
- 28/12/2013 - 20:33
De qui ils se foutent???
C'est illusoire de penser que l'on pourra aligner le coût du travail en fFance sur les coûts asiatiques. Or c'est eux qui tuent nos emplois. Ce n'est ni l’Allemagne ni la Hollande. Alors transférer une partie des charges patronales sur l'Impôt, c'est appauvrir.... devinez qui? les consommateurs. Moins d'argent.... encore plus de faillite d'entreprises.
Oui la baisse des charges patronales arrangerait , à court terme quelques entreprises. Et après? Le patronat, le plus bête du monde n'a pas compris que sans pouvoir d'achat, il n'y a plus d'entreprises.
Je connais leur calcul. On vendra mieux à l'export.... C'est vrai. Mais, encore une fois, c'est du court terme. Les autres auront tôt fait de s'aligner sur les prix français. Et : plus rien en France, plus rien à l'export. Les yeux pour pleurer.
Tout le monde veut faire fabriquer en Chine et vendre aux... chinois.
Leurre là encore car les chinois mettront eux, des barrières douanières. Ils sont moins c... que nous.
Tant que nous ne leur faisons pas concurrence, ils sont gentils. Ils nous achètent du bois et nous revendent des meubles...
Essayer donc de leur vendre des meubles...