En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

07.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

03.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 24 min 28 sec
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 1 heure 59 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 2 heures 19 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 2 heures 31 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 2 heures 51 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 3 heures 4 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Société
Etat profond

QAnon contre Antifas : pour de plus en plus de gens, la vérité est ailleurs. Et le problème est qu’ils ont partiellement raison…

il y a 3 heures 11 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 19 heures 8 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 39 min 58 sec
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 2 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 2 heures 24 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 2 heures 45 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 3 heures 3 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 3 heures 5 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Société
Dangers du siècle

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

il y a 3 heures 10 min
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 18 heures 48 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 19 heures 26 min
© Reuters
© Reuters
Bon baisers de Reykjavik

Bug en Islande avec des milliers de SMS rendus publics sur le net : est-ce que ça pourrait arriver en France ?

Publié le 03 décembre 2013
Un récent bug provoqué par un hacker a rendu public près de 77 000 textos stockés par la branche islandaise de Vodafone. Un fait tout à fait imaginable en France, et rendu possible par la faiblesse des systèmes de sécurité actuels.
Michel Nesterenko
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).Spécialiste du cyberterrorisme et de la sécurité aérienne. Après une carrière passée dans plusieurs grandes entreprises du transport aérien, il devient consultant et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un récent bug provoqué par un hacker a rendu public près de 77 000 textos stockés par la branche islandaise de Vodafone. Un fait tout à fait imaginable en France, et rendu possible par la faiblesse des systèmes de sécurité actuels.

Atlantico : Le scandale Vodafon, revendiqué par un hacker turc, a eu pour but de dénoncer les pratiques des agents télécoms qui conservent les contenus au-delà des dates requises par la loi. Une telle "opération" pourrait-elle se produire en France ?

Michel Nesterenko : Absolument, la France est "à risque" et subit des attaques passées sous silence, et parfois couronnées de succès, depuis 1970. C'est une taxe pour les compagnies de téléphone, un peu comme la carte de crédit, dont l'utilisation abusive représente un surcoût, on pourrait dire un impôt, de 10% à 20% pour les banques. Le phénomène appelé Phreaking est connu aux USA et en Europe depuis 1970. Au début, il s'agissait surtout de ne pas payer les communications longue-distance. Nous retrouvons des noms qui ont défrayé la chronique à l'époque, comme John Draper, Captain Crunch, mais aussi celui de Steve Wozniak un des fondateurs d'Apple Computers.

L’Islande est un petit pays avec un volume de télécommunications relativement faible. Serait-il concrètement plus compliqué de mettre en ligne les SMS de plusieurs dizaines de millions de Français ?

Michel Nesterenko : Enregistrer la totalité des communications en France représente un coût important et du temps pour la mise en place de mercenaires informatiques sur les nodes de capture. C'est un jeu pour chasseurs avec des guet-apens, plus amusants qu'un jeu video. Ce qui est intéressant, et donc source de revenus potentiels pour le Phreaker, ce sont les conversations de personnalités connues, ou leurs enfants, que l'on peut faire chanter et payer. Pour cela, il suffit de filtrer en temps réel et d'archiver les appels intéressants. Il n'y a pas là de complexité particulière, le matériel, les logiciels et les connaissances se trouvent sur internet, depuis 30 ans, pour qui veut chercher. 

Comment expliquer que la sécurité d'une entreprise comme Vodafone soit si facilement contournable pour un particulier ? Les compagnies opérant en France sont-elles mieux protégées ?

Vodafone, comme les compagnies françaises, opèrent dans un marché où sévit une concurrence féroce. Toute sécurisation et ou cryptage représente un surcoût et un ralentissement des transmissions, synonyme de perte de productivité. Il ne faut donc pas espérer une protection efficace des communications du fait des entreprises prestataires.

Quelles mesures peuvent être prises pour éviter ce type de problèmes à l’avenir ?

Nous assistons là à un dommage collatéral de la politique de la NSA qui, depuis fort longtemps, a tout fait pour créer des vulnérabilités exploitables dans tous les systèmes de sécurisation informatique, en commençant par les normes de sécurité. Toutes les entreprises de telecom utilisant du matériel et des logiciels américains sont donc à risque, y compris les compagnies américaines qui sont en toute première ligne. Pour se protéger, durablement, il faut faire cesser l'hégémonie de la technologie américaine et crypter toutes les communications, ce qui a un coût et qui ne peut être fait efficacement qu'à l'échelle de l'Europe.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ravidelacreche
- 03/12/2013 - 10:24
Bug en Islande
revendiqué par un hacker turc,la France est "à risque",Nous assistons là à un dommage collatéral de la politique de la NSA,
Y aurait pas comme un complot ?! Heureusement les Allemands ont enigma.