En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

03.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

06.

Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement

07.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

03.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

COVID-19 : ce qu’il est encore possible de faire malgré une situation hors de contrôle

il y a 18 min 46 sec
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 48 min 32 sec
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 17 heures 4 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 20 heures 55 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 22 heures 30 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 22 heures 50 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 23 heures 2 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 23 heures 22 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 23 heures 35 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 23 heures 37 min
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 48 min 13 sec
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 16 heures 37 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 19 heures 8 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 21 heures 10 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 22 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 22 heures 55 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 23 heures 16 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 23 heures 34 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 23 heures 36 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 23 heures 37 min
© Reuters
Maîtriser son attention suppose d'apprendre à "fermer" ce qui n'est pas important et "d'ouvrir" ce qui l'est.
© Reuters
Maîtriser son attention suppose d'apprendre à "fermer" ce qui n'est pas important et "d'ouvrir" ce qui l'est.
Zen

SOS concentration : comment apprendre à reconstruire sa capacité d'attention

Publié le 02 décembre 2013
Nos sens n'ont jamais été autant sollicités qu'aujourd'hui. A tel point que des stages de déconnexion sont proposés à ceux qui seraient un peu déboussolés.
Florence Vertanessian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Vertanessian est sophrologue à Montpellier. Egalement journaliste, elle a publié quatre ouvrages : Le guide des spiritualités en France (Editions du Félin 2001), La France du cœur (Editions du Félin 2004), Bain de soleil (Editions L’Echo du...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos sens n'ont jamais été autant sollicités qu'aujourd'hui. A tel point que des stages de déconnexion sont proposés à ceux qui seraient un peu déboussolés.

Atlantico : Enseignes lumineuses, appareils électroniques, stimulations sensorielles diverses : notre société rend particulièrement difficile la concentration. Comment faire aujourd’hui pour rapprendre à se concentrer et améliorer sa capacité d’attention, pour filtrer les informations essentielles et laisser de côté ce qui est superflu ?

Florence Vertanessian : Avant tout, il est important de définir ce que représente l’attention et la concentration : en réalité, il s’agit de faire obéir sa tête, de bien comprendre que le mental n’est pas quelque chose que nous subissons. En tant qu’humains, qu’êtres pensants, il est même de notre devoir de contrôler notre mental et de tenir les rênes de notre pensée, de notre capacité de concentration et d’attention. Il s’agit donc avant tout d’une prise de conscience de soi, de notre corps d’une part et de notre mental d’autre part ; et que l’on peut en faire autre chose.

Une fois que l’on a compris cela, que nous sommes maîtres de notre cerveau, peut alors se poser la question de la méthode. Cette capacité de la concentration, de l’attention, est un muscle. Ainsi, son amélioration est un processus qui se fait dans le temps, dont la principale composante est d’apprendre à "fermer" ce qui n’est pas important pour nous et "d’ouvrir" ce qui l’est. Il s’agit d’une gymnastique de la canalisation de l’attention afin d’éviter de laisser partir le mental on ne sait où ; il faut l’entraîner à se débarrasser des parasites pour être capable de rester concentré sur ce qui compte. Reste ensuite à définir pour chacun ce qu’il veut mettre dedans.

La perte d’attention est une véritable problématique moderne dans l’éducation des enfants. A quel âge faut-il commencer à s’en préoccuper ?

Il n’y a absolument aucun âge pour commencer à apprendre à travailler son attention et sa focalisation. Je travaille personnellement aussi bien avec des adultes qu’avec des très, très jeunes enfants ! Il faut bien comprendre que si être capable de maîtriser son attention est essentiel pour un adulte, cela représente pour un enfant une liberté extraordinaire. En effet, entraîner ainsi un enfant à se faire obéir de sa tête lui permet à la fois de décider d’être attentif durant les longues périodes d’apprentissage à l’école et d’être encore plus relâche durant celles où il est en phase de détente. Plutôt que d’essayer de "forcer" l’attention de l’enfant par l’autorité, lui faire comprendre qu’il est le maître de sa concentration permet des résultats bien plus conséquents. Vous évitez également de le déposséder de sa réflexion, de son mental, et le rendez à terme plus autonome.

A l’inverse, la capacité d’attention et de concentration décline-t-elle avec l’âge ? Si oui, s’agit-il d’un phénomène "naturel" ou d’une forme de laisser aller ?

Il n’y a pas selon moi de phénomène naturel, si ce n’est celui du grand âge. Il n’y a que du manque d’entraînement et d’utilisation de son attention. Bien souvent, on attribue à l’âge, à partir de 40-45 ans, des troubles de la mémoire qui ne sont en fait que des troubles de l’attention. Les gens veulent se forcer à se concentrer sur des choses qui ne les intéressent pas et se retrouvent ainsi incapables d’ingérer les informations, avec comme conséquence l’idée que l’on perd la mémoire. Il ne s’agit en fait que d’une incapacité à faire le tri entre ce qui nous intéresse vraiment et ce qui ne nous intéresse pas !

Quels exercices peuvent permettre de travailler sa concentration ?

Comme je l’ai dit précédemment, être capable d’être maître de son mental, de son attention et de sa concentration n’est pas quelque chose de ponctuel. C’est une conscience de soi. Toutefois, il existe certains petits exercices qui peuvent améliorer la clarté de l’esprit et que tout le monde peut faire à un moment où il en ressent le besoin, ou simplement par "entretien".

Par exemple, il peut être bénéfique d’apprendre à se concentrer sur sa respiration. Lorsque vous sentez que les choses vous échappent, que vous vous retrouvez incapable de continuer à avoir l’esprit clair et que votre attention disparaît : donnez vous vingt respirations sur lesquelles vous allez vous concentrer. Immédiatement, vous allez vous recentrer sur vous-même. Vous allez ainsi retrouver votre corps, votre esprit et votre capacité d’attention. Il est également possible de faire cela sans attendre que les choses dégénèrent.

Un autre exercice ponctuel qui peut être intéressant : focaliser son attention sur quelque chose de positif dans le futur, un moment simple que vous laissez se dérouler. Ainsi, en vous focalisant sur une chose simple, vous allez chasser les idées parasites qui ont tendance à briser l’attention.

Se développent également des stages ou séminaires de déconnexion au cours desquels sont interdites toutes les technologies modernes, et autres supposées négatives pour notre attention. Ce genre de technique est-il à recommander ? A l’inverse, que penser des technologies modernes d’exercices cérébraux ?

Si on considère que loin de tout ou en ville, nous pilotons en permanence notre esprit, je ne crois pas que cela soit nécessaire. En effet, si l’on est maître de son attention, il est bien plus reposant d’être concentré, de savoir sur quoi nous sommes focalisés que de laisser son esprit s’éloigner et se disperser. La canalisation, parce qu’elle ne concerne que l’essentiel, est moins fatigante qu’avoir en tête une multitude de petites préoccupations, de petits éléments qui cohabitent.

Pour ces nouveaux exercices, je dois bien admettre ne pas être experte. Toutefois, il me semble clair que tout ce qui peut faire fonctionner le cerveau de manière intelligente, tout ce qui fait tourner la machine sans l’encombrer, etc. ne peut que faire du bien.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
coucou.cmoi35
- 03/12/2013 - 01:37
Et vendeur de bobards
ça palpe ?
lsga
- 02/12/2013 - 17:49
un domaine traité scientifiquement aujourd'hui
mais les médias laissent toujours les charlatans s'exprimer.
 
Pour rappel, la fréquence élevé des écrans de téléviseurs facilite la synchronisation des ondes cérébrales. C'est un effet recherché par les fabricants, qui n'aiment pas communiquer sur cet effet hypnotique.
 
En réalité, la capacité du canal attentionnel a été considérablement augmenté par la multiplication des technologies, des ondes, et des scintillements. L'augmentation de la charge informationnelle a également un effet stimulant sur l'ampan mnésique, et la loi de Miller est en train de passer de 7 + ou - 2 à 9 + ou - 2 (mesurable surtout chez la génération Y).
 
Les jeunes cerveaux humains s'adaptent donc sans difficulté à ce nouvel environnement, en augmentant performances et capacités.

Là où la dame a raison, c'est qu'il est nécessaire d'utiliser l'équivalent d'un "ramasse miette" attentionnel, c'est à dire de faire sortir du canal attentionnel les distracteurs. Les techniques de méditation permettent bien d'obtenir de tels effets. Inutile d'aller chercher dans le mystique et le spirituel pour obtenir de tels résultats. La méthode de Jacobson marche très bien.