En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

02.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

03.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

04.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

04.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 7 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 11 heures 47 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 12 heures 30 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 14 heures 2 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 16 heures 56 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 18 heures 16 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 18 heures 39 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 19 heures 16 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 20 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 20 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 11 heures 28 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 12 heures 3 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 12 heures 59 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 15 heures 15 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 17 heures 31 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 18 heures 30 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 19 heures 2 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 19 heures 40 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 21 heures 18 min
© Reuters
200 sur les 240 salariés de "Libération" ont réclamé la démission du directeur de la publication à la suite de l'annonce d'un plan d'économie de 3 à 4 millions d'euros et une baisse de la masse salariale à hauteur de 10%.
© Reuters
200 sur les 240 salariés de "Libération" ont réclamé la démission du directeur de la publication à la suite de l'annonce d'un plan d'économie de 3 à 4 millions d'euros et une baisse de la masse salariale à hauteur de 10%.
Naufrage ?

Libération : le torchon brûle…

Publié le 02 décembre 2013
Il brûle entre Nicolas Demorand et sa rédaction. Cette dernière pointe du doigt son "incompétence" et réclame son départ.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il brûle entre Nicolas Demorand et sa rédaction. Cette dernière pointe du doigt son "incompétence" et réclame son départ.

Libération est un journal de gauche. Il fut de gauche, et même très à gauche, dans les années 1970 sous les auspices de Jean-Paul Sartre. Il resta de gauche, de façon iconoclaste et roborative, sous Serge July. Il demeura de gauche, mais de manière beaucoup moins talentueuse, sous ceux, nombreux, qui lui succédèrent, le journal présentant dès lors beaucoup de ressemblances avec le radeau de La Méduse, dont les survivants s’entre-dévoraient. Il continua à être de gauche, platement, bêtement, à bout de souffle, sous Nicolas Demorand.

À ce dernier, la rédaction, lucide, et qui n’a pas démérité, reproche ses "manchettes désastreuses". Déjà dans une précédente motion de défiance, elle avait dénoncé l’irrésistible propension de son directeur à transformer le journal en "tract électoral du PS". Mais le véritable naufrageur de Libération n’est pas, contrairement à ce que disent ses journalistes, Nicolas Demorand. Il s’agit de François Hollande qui fit l’objet d’une passion amoureuse et stérile (non, non, ils n’eurent pas beaucoup d’enfants) de la part de l’équipe dirigeante du journal.

Cet amour était aussi brûlant que la haine vouée auparavant par Libération à Nicolas Sarkozy. Un beau couple, où la soumission (celle du journal) était de règle. Et il arriva ce qui devait arriver. Les ventes du quotidien suivirent fidèlement la courbe descendante des sondages concernant le chef de l’État. C’est que tout avait été mis en œuvre pour parvenir à ce qu’il faut bien appeler un suicide.

Le chômage montait ? Libération, fidèle aux effets de manches du président de la République, annonçait qu’il allait baisser. Des centaines de milliers de personnes défilaient contre le mariage gay ? Libération les décrivait sous l’aspect de raclures de bénitier, de bigotes coincées et de fascistes.

Quelques milliers de personnes se réjouissaient place de la Bastille de l’adoption de la loi Taubira ? Les unes de Libération s’évertuaient à transformer cette vaguelette en raz-de-marée, les militants et militantes de LGBT devenant sous la plume inspirée de Nicolas Demorand l’avant-garde éclairée du progrès en marche. On fermait des usines, on annonçait des licenciements ? Libération, n’écoutant que François Hollande, ou Montebourg, ou Ayrault, clamait qu’il ne fallait pas désespérer et que les emplois seraient sauvés. Curieusement, ni les chômeurs ni les ouvriers de Florange ou de Goodyear, ni même les homosexuel(le)s ne sont venus grossir les rangs des lecteurs de Libé.

Vous connaissez le principe de Peter ? Il postule qu’un employé compétent à un poste donné sera promu à un niveau hiérarchique supérieur où il deviendra incompétent. Ce seuil, celui de l’incompétence, a été atteint très rapidement, en 17 mois (le temps qui s’est écoulé depuis l’arrivée de François Hollande au pouvoir) par la direction de Libération. Aujourd’hui, et à cause d’elle, le journal peut ambitionner d’être publié à Tulle, la préfecture du département de la Corrèze. C’est de là-bas que vient François Hollande.

A lire du même auteur : Le gauchisme, maladie sénile du communisme, Benoît Rayski, (Atlantico éditions), 2013. Vous pouvez acheter ce livre sur Atlantico Editions.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (69)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ABCD
- 06/12/2013 - 20:57
A gauche la théorie est juste parce que les faits ont tort.
A ヒナゲシ .
Comme les faits ne vous intéressent pas (pas même les dénombrements arithmétiques, encore moins les statistiques), concentrez-vous sur tout le reste et lisez Libération...
Collectionnez-y les faux-témoignages et les mini-détails qui alimentent vos rêvasseries de morale laïque, de philosophie maçonnique, d'idéologie gauchiste, de religion athée, de musique des révolutions du Grand Soir …
ヒナゲシ
- 06/12/2013 - 14:31
Bla bla bla…
Des faits !
ABCD
- 06/12/2013 - 14:23
Libération aliène la capacité critique
A ヒナゲシ
Merci de reconnaitre votre paresse. Je reconnais que mon post n’était pas aisé à déchiffrer pour vous car l’homophobe et le pédophilophobe «de circonstance», désignés, étaient bien sûr VOUS, personnellement, PUISQUE vous déniez à certaines catégories de population le droit à des orientations sexuelles statistiquement identiques à celles des heureux élus de la gauche plurielle-universelle.
Mais votre paresse est sélective: votre zèle est infatigable pour empiler les bûches exogènes sur votre petit feu personnel, sans jamais réfléchir PAR VOUS-MEME.
Dépendant (comme fonctionnaire, journaleux, leader syndicaliste, tribun médiatique, etc) du système de gauche, vous avez démissionné de votre capacité critique PERSONNELLE. Un mental de fanatique aliénant TOUT aux conclusions fournies en kits par les médias autorisés, est bon pour la paresse, très mauvais pour l’estime de soi.
La totalité des associations shootées aux fonds publics est forcément dans la mouvance gauchisante étatique UMPS (et même bientôt FN), celles citées pour la MPT sont en général hors pognon facile. La gauchosphère repue s’en gausse à bon compte.
Reste que 1,3 M manifestants n’a rien à faire des associations.