En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

06.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

07.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 29 min 1 sec
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 2 heures 7 min
décryptage > Religion
Tribune

Combattre l’hydre islamiste, oui. Mais aussi l’auto-censure des débats publics

il y a 2 heures 32 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 3 heures 38 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 17 heures 50 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 19 heures 4 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 20 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 21 heures 45 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 1 heure 39 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 2 heures 26 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 2 heures 47 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 3 heures 1 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 3 heures 31 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 3 heures 44 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 18 heures 26 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 19 heures 43 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 20 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 22 heures 20 sec
© Reuters
Le Premier ministre a annoncé une "remise à plat" du système fiscal, en appelant à la mise en place de règles "plus lisibles".
© Reuters
Le Premier ministre a annoncé une "remise à plat" du système fiscal, en appelant à la mise en place de règles "plus lisibles".
Table rase

Remise à plat fiscale : ce que préconisait Piketty, ce qu'il pourrait en rester

Publié le 01 décembre 2013
"Le système fiscal français est devenu très complexe, quasiment illisible, et les Français, trop souvent, ne comprennent plus sa logique ou ne sont pas convaincus que ce qu'ils paient est juste, que le système est efficace", a reconnu Jean-Marc Ayrault.
Manon Sieraczek-Laporte est avocate fiscaliste spécialisée dans le contentieux fiscal. Elle a notamment collaboré au livre de référence Le contrôle fiscal (avec Olivier Fouquet, Lamy, 2010).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Manon Sieraczek-Laporte
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Manon Sieraczek-Laporte est avocate fiscaliste spécialisée dans le contentieux fiscal. Elle a notamment collaboré au livre de référence Le contrôle fiscal (avec Olivier Fouquet, Lamy, 2010).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Le système fiscal français est devenu très complexe, quasiment illisible, et les Français, trop souvent, ne comprennent plus sa logique ou ne sont pas convaincus que ce qu'ils paient est juste, que le système est efficace", a reconnu Jean-Marc Ayrault.

Atlantico :  La "remise à plat" fiscale voulue par Jean-Marc Ayrault devrait s'inspirer des propositions de Thomas Piketty, Camille Landais et Emmanuel Saez durant la campagne présidentielle. Que proposaient-ils exactement ? Comment envisageaient-ils de s'y prendre dans l'idéal ?

Manon Sieraczek-Laporte : La "révolution fiscale" préconisée par Piketty, Landais et Saez reposerait sur la création d’un nouvel impôt fusionnant l’impôt sur le revenu et la CSG. Il s’agit de supprimer l’impôt sur le revenu et de créer un nouvel impôt qui serait une extension de la CSG en instaurant un barème progressif.

Il s’agissait de créer un impôt dont le prélèvement s’effectuerait à la source sur les revenus du travail et du capital en suivant un barème progressif comme c’est le cas aujourd’hui pour l’impôt sur le revenu. Cependant, dans leur proposition, il s’agissait d’un barème à taux effectif allant de 2 à 60 % directement applicable à la totalité du revenu et non à taux marginal en supprimant les niches fiscales.

De plus, l’impôt serait prélevé chaque mois à la source, c’est-à-dire par l’employeur ou l’institution d’où les sommes imposables proviennent. Cet impôt serait un impôt individuel (déclaration individuelle), sans quotient familial mais avec un crédit d’impôt remboursable pour chaque enfant, quel que soit le revenu des parents et partagé entre eux. Cette réforme aurait pour conséquence une simplification de l’impôt.

Ces mesures visaient surtout à instaurer plus de lisibilité et de justice fiscale alors qu'aujourd'hui c'est surtout la pression fiscale qui est remise en cause. Quelles sont les mesures alors proposées qui seraient aujourd'hui réalisables étant donné la situation économique mais aussi l'état de l'opinion ? Et lesquelles faut-il laisser de côté ?

Ce n’est pas uniquement la pression fiscale mais le principe même du consentement à l’impôt, car depuis de nombreuses années la lisibilité, la transparence, l’affectation, l’efficience et la prévisibilité des taxes et impôts divers sont remis en cause. Les français ne comprennent plus la fiscalité, se sentent noyés et ne savent plus à quoi sert l’impôt.

Les contributions sociales (destinées à financer la protection sociale) ont fortement augmenté ces dernières années (15,5 %) et sont applicables à tous les revenus. Il faut donc revenir à un niveau raisonnable de taux d’imposition et surtout éviter le cumul des impôts.

Les niches inefficaces (selon la Cour des Comptes) doivent être totalement supprimées.

L’impôt doit être incitatif, c’est-à-dire favorable à l’investissement et à la prise de risque. Il doit être compétitif au niveau international, une convergence européenne est donc nécessaire.

Que penser à cet égard du prélèvement à la source ou de la fusion CSG-Impôt sur le revenu ? Ces options sont-elles réalistes ? Dans quel contexte Piketty et consort les imaginaient-ils ?

Le projet de retenue à la source date de 2009 et sa mise en œuvre semble donc compliquée, puisqu’elle ne cesse d’être retardée. La retenue à la source permet de compenser les difficultés d’une année à l’autre. La retenue à la source n’est qu’un mode de prélèvement et n’a donc aucune conséquence sur l’assiette de l’impôt. Ce mode est pratiqué par de nombreux pays européen, il est indolore et n’est donc pas ressenti comme une "punition". Cependant, la retenue à la source est conditionnée par une imposition individuelle.

Pour autant, il peut être source de complication car il doit être collé à la réalité des contribuables et chaque changement doit être pris en compte, ce qui nécessité des régularisations.

Une réorganisation des services des finances publiques serait nécessaire, ce qui peut poser des difficultés.

Le système français est trop complexe actuellement et présente trop de particularités (comme le quotient familial) pour introduire un tel mécanisme.

La fusion de l’impôt sur le revenu et de la CSG pose des problèmes en ce qu’il s’agit de deux impôts totalement différents.

Cette opération se révèle d’autant plus complexe que les syndicats sont formellement opposés au prélèvement à la source de l’IRPP pour des raisons de vie privée. En effet, selon eux, les données fiscales doivent rester confidentielles et ne doivent pas être communiquées aux entreprises.

La complexité de cette opération pourrait  également venir du fait que ces deux impôts ne financent pas les mêmes organismes. En effet, la CSG finance la Sécurité sociale alors que l’IR alimente les caisses de l’État. Quid alors de la répartition des recettes en cas de fusion de ces deux impôts ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

06.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

07.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (27)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ignace
- 02/12/2013 - 01:15
il veut nous ruiner
il veut non seulement prendre nos économies, livrer notre pays La FRANCE a des hordes affamées, et en plus nous affamer en modifiant les impôts
supprimons les aides, passons le chômage indemnisé a 6 mois avec 1100 euros maximum
le chômage n’étant pas une période travaillée, il faut décompter les trimestres a valider pour retraite

enfin bientôt la FRANCE retrouvera son image d'autrefois, respectée et libre
vangog
- 01/12/2013 - 23:08
@Rolstone54 Le PS et l'UMP sont pour l'augmentation de TVA...
le FN est contre!
lapin
- 01/12/2013 - 20:33
Piketty aime torturer les chiffres...
Allez, un petit article qui nous exlique comment Piketty a triché.
http://www.contrepoints.org/2013/12/01/148273-inegalites-que-valent-les-chiffres-de-thomas-piketty