En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

05.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

06.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

07.

La phrase terrible du président du CFCM : "il faut savoir renoncer à certains droits"...

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

il y a 7 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 8 heures 15 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attentat à Nice : l'assaillant serait un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa
il y a 11 heures 41 min
pépites > International
Multiples attaques
Arabie saoudite : un vigile du consulat français à été blessé au couteau à Djeddah
il y a 12 heures 36 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 13 heures 22 min
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 14 heures 20 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 16 heures 35 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 17 heures 22 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 18 heures 4 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 19 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Avant la retraite" de Thomas Bernhard : il est encore fécond le ventre…

il y a 8 heures 3 min
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 8 heures 39 min
pépite vidéo > Religion
Emotion
Attaque à Nice : le glas a résonné dans les églises de France en hommage aux victimes
il y a 12 heures 3 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 12 heures 57 min
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 13 heures 36 min
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 14 heures 42 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 17 heures 49 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 18 heures 43 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 19 heures 42 min
© Reuters
Un manifestant criant dans un mégaphone (vue de face).
© Reuters
Un manifestant criant dans un mégaphone (vue de face).
Au loup !

Abdelhakim Dekhar serait un militant d'extrême gauche… Mais où sont passés les bien-pensants qui criaient au péril fasciste ?

Publié le 25 novembre 2013
Abdelhakim Dekhar, le tireur fou de Libération, ne se trouve pas être celui que nombre de bien-pensants voyaient déjà comme l'incarnation d'un péril fasciste qui aurait pesé sur la France. Impliqué autrefois dans l'affaire Rey-Maupin, il serait un militant d'extrême gauche.
André Bercoff
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Bercoff est journaliste et écrivain. Il est l'auteur de La chasse au Sarko (Rocher, 2011), de Qui choisir (First editions, 2012), Moi, Président (First editions, 2013),  Je suis venu te dire que je m’en vais (Michalon, 2013), Donald Trump les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Abdelhakim Dekhar, le tireur fou de Libération, ne se trouve pas être celui que nombre de bien-pensants voyaient déjà comme l'incarnation d'un péril fasciste qui aurait pesé sur la France. Impliqué autrefois dans l'affaire Rey-Maupin, il serait un militant d'extrême gauche.

Il n’est pas inutile de revenir sur l’étourdissant concert qui accueillit la nouvelle des attentats contre Libération,  BFM TV et la Société Générale. Agressions lamentables que l’on sut très vite l’œuvre d’un seul homme qui blessa gravement un jeune assistant photographe du quotidien, et faillit faire d’autres victimes à l’accueil de la chaîne de télévision et devant la banque.

Il est devenu hélas coutumier qu’à chaque fois que survient un fait divers plus ou moins sordide qui touche à la politique, le "reductio ad hitlerum" fonctionne à plein rendement. Réaction aussi pavlovienne qu’intéressante qui rassemble des bonnes âmes qui savent, à chaque fois, d’instinct, qu’il s’agit d’un complot d’extrême droite contre lequel il importe de crier si l’on veut passer pour des vrais résistants. Marx disait à peu près que l’Histoire commence en drame pour se répéter en caricature. L’on se remémore la jeune fille qui s’était déclarée victime d’un attentat antisémite dans un RER, une femme voilée qui se serait faite violer par des islamophobes, voire beaucoup plus dramatiquement encore, Mohamed Merah qui, avant que l’on connaisse son identité et l’étendue de ses forfaits, passa 24 heures pour un serial killer néo-nazi.         

Et voici que, une fois de plus, certains intellectuels et politiques tirent plus vite que leur ombre, pressés de démontrer à l’infini que la France est, soit raciste, soit peuplée de comploteurs prêts à tout pour renverser la République et le régime, ou, pire encore, les deux à la fois. Nominalisme, quand tu nous tiens : un individu s’en prenant à des organes d’information, ne pouvait être évidemment que fasciste. Dès lors, de sénateurs et sénatrices emportés par un élan aussi martial qu’héroïque, de journalistes prêts à prendre le maquis jusqu’à quelques intellectuels s’en prenant à Internet, aux Twitters et au Facebookers, ces pelés, ces galeux, d’où nous vient tout le mal, puisqu’ils donnent la parole à des anonymes bavassant dans une totale impunité, sans la surveillance d’experts assermentés, ce fut une petite mobilisation générale. Quelques heures plus tard, le château de sable s’écroulait tranquillement. Apparemment, Abdelhakim Dekhar donnerait plutôt dans le brouillard militant où les médias serviraient objectivement le fascisme. La clarté continuait de triompher...

Il serait peut-être temps d’arrêter ce délire unijambiste. Il y a, à l’extrême gauche comme à l’extrême droite, chez les intégristes comme chez tout fanatique, des gens prêts à passer à l’acte pour des motifs soi-disant politiques, religieux ou idéologiques, mais qui ne sont que l’alibi de leurs pulsions de mort. Il serait, dès lors, d’autant plus urgent que les hommes et les femmes qui font profession de penser, prennent le temps, non seulement de réfléchir un peu – ce qui est, après tout, la justification de leur existence – mais de ne pas, à chaque fois, en profiter pour soigner leur fonds de commerce et essayer si c’est possible, de se rappeler que l’équité la plus élémentaire consiste à ne pas faire automatiquement corps avec son camp, mais à regarder tout l’horizon, car nul, de n’importe quel bord, n’échappe à la tentation de l’abîme.

A lire de l'auteur de cet article : "Je suis venu te dire que je m’en vais",  André Bercoff et Deborah Kulbach, (Michalon Editions), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (61)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
VeLiVoS
- 26/11/2013 - 15:07
et puisque j'excuserai cette incendie en expliquant les …
motivations de ceux qui l'ont perpétré (étrange raisonnement mais bon si cela vous fait du bien de prendre pour salauds tous vos détracteurs, si cela vous rassure d'être un héros contre un méchant pseudo), pourriez-vous de votre côté nous donner votre avis et vos explications, je répète sur
"les horreurs commises par vos condisciples :
• les massacres de vos copains de la révolution :
décapitations, mariages républicains, massacre d'enfants, femmes brûlées à Clisson pour se servir de l'huile de leur corps dans les hôpitaux de la région, tanneries de cuir humain dont Saint-Just notamment se vantait d'être vêtu …
• l'association sans honte aucune du PS avec un parti, le parti communistes, qui a soutenu les pires régimes de notre époque, nazisme inclus d'ailleurs.
■ Cautionnez-vous donc cela ?"
 
C'est la deuxième fois que je vous pose cette question sur un sujet qui donne lui, véritablement la nausée ‼
■ Y a t-il des excuses à commettre de tels crimes ou à les justifier en pactisant avec ceux qui les ont soutenus ?
Je comprends que toute excuse serait mal venue de votre part. Je ne doute donc pas que vous les récusez ainsi que ceux qui ont voulu les fêter, il y a 25 ans.
VeLiVoS
- 26/11/2013 - 14:55
Concernant le mot de "fascisme", vous ne l'avez certe pas cité
mais avez mentionné le terme “d'extrême-droite”. Or :
 
• Je répète que ces gens qui ont commis un incendie au nom de leur religion ne l'ont pas fait au nom d'une quelconque politique d'extrême-droite même si l'article que vous proposez tente de créer l'amalgame. Comme vous avez la fâcheuse tendance justement à amalgamer dans l'extrême-droite les cathos traditionnalistes avec le fascisme, je note qu'ici vous admettez qu'il n'y a pas de lien entre les deux puisque vous n'aviez jamais mentionné ce terme de fasciste (le nouvel-obs non plus). Très amusant de votre part quand on lit juste après votre démonstration sur Mussolini et les accords de Latran. Comme quoi, avec vous, on n'est pas à une contradiction près ‼
 
• Mussolini provenait du parti socialiste, il suffit d'un peu de lecture pour en convenir. Ce n'est pas parce que votre parti permet à des petits TOTALITAIRES de prendre le pouvoir sans respect du bien commun et d'un droit naturel contraignant, de prendre le pouvoir au dépens même parfois de certains membres de leur propre parti (voir aussi Staline) que vous devez nier ensuite leur appartenance idéologique à votre mouvement ‼ C'est bien lâche, bien trop facile.
ヒナゲシ
- 26/11/2013 - 12:15
Htler était juif, homo et marxiste. Il paraît…
Mussolini athée. Bien sûr…
C'est sans doute pourquoi en 1929 il signe les accords de Latran, très favorables, en termes financiers, au Vatican, et qui instituent le catholicisme religion d'État en Italie !
Des athées comme ça, je leur préfère encore les raëliens !
 
Et puis il était tellement socialiste qu'il a fait dissoudre en 1925 le Parti Socialiste Italien (envoyé ses dirigeants en taule, et même fait assassiner le député socialiste Matteotti, qui dénonçait le Parti Fasciste)…
Pfff, mon pauvre VeLiVoS, vous fûtes drôle parfois, vous devenez fatigant.