En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

03.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 5 min 37 sec
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 59 min 20 sec
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 2 heures 15 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 2 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 3 heures 26 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 4 heures 17 sec
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 4 heures 41 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 5 heures 31 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 6 heures 19 sec
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 6 heures 7 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 24 min 9 sec
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 1 heure 49 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 2 heures 26 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 3 heures 22 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 3 heures 56 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 4 heures 18 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 4 heures 53 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 5 heures 38 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 6 heures 4 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 18 heures 58 min
Decod'Eco

Un bateau plus grand que la tour Eiffel... une vision de l'avenir du secteur énergétique

Publié le 21 novembre 2013
Avec Byron King
Laissez tomber les Google glass et autres montres intelligentes, la véritable révolution est énergétique et n'est autre qu'un bateau. Mais un bateau plus grand que la tour Eiffel capable de forer partout dans le monde.
Byron King
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Byron King est diplômé de l'Université de Harvard et exerce actuellement la profession d'avocat à Pittsburgh, en Pennsylvanie. Il contribue régulièrement à l’édition américaine de La Chronique Agora, le Daily Reckoning. On peut également...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laissez tomber les Google glass et autres montres intelligentes, la véritable révolution est énergétique et n'est autre qu'un bateau. Mais un bateau plus grand que la tour Eiffel capable de forer partout dans le monde.
Avec Byron King

A moins que - et même si - vous viviez sur une île déserte, vous devez être au courant de la grande révolution énergétique qui a lieu en Amérique du Nord. Grâce aux nouvelles technologies, on tire à nouveau des bénéfices impressionnants d’anciens sites de forage. Oui, vous avez déjà entendu cette histoire…

Mais l’aviez-vous déjà considérée ainsi ?

Source : Shell
Six fois la taille d’un porte-avions américain.

Le géant Shell est sur le point d’achever la plus grande plate-forme offshore flottante jamais construite : le premier tanker de gaz naturel liquéfié (GNL) au monde.

Et pour bien comprendre à quel point il est "gros", il suffit de le comparer aux plus grands bâtiments de la planète…

Source : Shell

D’autres grandes compagnies pétrolières talonnent Shell, avec des plans semblables pour construire leur propre unité flottante de production de GNL. Ces entreprises sont ConocoPhillips, le Français GDF Suez et la compagnie nationale pétrolière malaisienne Petronas.

Une longueur d’avance pour Shell

Toutefois, Shell a l’avantage non seulement parce qu’elle est la première à lancer son unité flottante de production de GNL mais aussi parce qu’elle a déposé pas moins de 3 500 brevets pour sa propre technologie, ce qui en fait le leader de l’industrie. Cela signifie que probablement dans les années à venir Shell devrait en savoir plus à propos de ce nouveau territoire de marché qu’aucun autre de ses concurrents.

L’entreprise n’investirait pas dans une véritable ville flottante si elle n’attendait pas un retour sur investissement appréciable. Comme l’explique Frank Curzio dans la lettre The Growth Stock Wire :

"Jusqu’ici, Shell a consacré 600 de ses meilleurs ingénieurs et plus de 1,6 millions d’heures à construire ce navire. Il aura la longueur de quatre terrains de football et pèsera 600 000 tonnes. C’est six fois plus lourd que le plus grand porte-avions au monde. C’est pratiquement une ville flottante".

"Il est capable de forer du gaz naturel quasiment partout en offshore. Le carburant propre est ensuite transformé en GNL sur le navire en étant refroidi à -127°C, ce qui le liquéfie. Ce processus réduit de 600 fois le volume du gaz — permettant ainsi le transport d’une plus grande quantité de gaz naturel".

En outre, l’environnement réglementaire est plutôt en faveur du GNL. Il y a quelques mois, le gouvernement américain a approuvé la construction de quatre terminaux d’exportation de gaz naturel, et 15 autres sont en attente d’approbation. D’ici quelques années, les Etats-Unis pourraient avoir atteint leur objectif d’exporter massivement ce carburant plus propre vers l’Europe et l’Asie, où les entreprises américaines peuvent le facturer plus cher. Voilà quelque chose que beaucoup de nos amis au Moyen-Orient et ailleurs — des endroits dont dépendent les Etats-Unis pour le pétrole — n’apprécient guère.

Pour autant… n’investissez pas dans Shell !

Autre probabilité qui confère une certaine crédibilité à l’idée que les compagnies de GNL seront réellement "capables de forer du gaz naturel quasiment partout en offshore" : pour le meilleur ou pour le pire, même si les politiques nationales changent, cela n’affectera sans doute pas les lois dans les eaux internationales.

Selon Reuters il y a cinq semaines : 

"La vitesse à laquelle la dernière approbation a été accordée - seulement cinq semaines après le projet précédent - laisse penser que le département de l’Energie statuera sur plusieurs autres projets avant la fin de l’année".

On pourrait penser que tout cela est bel et bon. Mais qui voudrait investir dans Shell Oil ?
L’entreprise est trop grosse pour avoir en retour un rendement décent rapidement. Même les dividendes ne sont pas intéressants.

Cela nous amène aux acteurs "pioche et pelle" dans lesquelles il serait intéressant d’investir. Lorsque les grosses compagnies comme Shell ont besoin de quelque chose pour l’une de leurs immenses plate-formes, elles s’adressent à des entreprises comme FMC Technologies pour les équipements et les matériels — FMC est une entreprise leader dans le domaine de la technologie sous-marine, de l’extraction aux réseaux de collecte et de transformations, et j’en passe.

Ces entreprises sont grosses mais elles sont plus dynamiques que Shell. Ce n’est pas parce qu’on est gros qu’on ne peut pas devenir plus gros encore. Ainsi, FMC Technologies a fait quatre fois mieux que Shell au cours des cinq dernières années. Plus récemment, sur une année, Shell est en baisse de 1% tandis que FMC a gagné 37%.

L’entreprise est bien implantée en Amérique du Nord, en Amérique du Sud (en particulier au Brésil), en Europe, en Asie et en Afrique. Elle peut encore gagner des parts de marché alors que la ruée mondiale vers une production en eaux profondes se développe rapidement.

Autre entreprise semblable qui vaut la peine qu’on s’y intéresse : Oceaneering International. Elle fabrique des véhicules sous-marins télécommandés et a bien performé ces deux dernières années – et ce n’est pas fini.

En résumé, dans ces nouvelles eaux, lorsqu’une grosse entreprise travaille en symbiose avec une méga-grosse entreprise… investissez dans la plus petite des deux. 

[Pour retrouver régulièrement les analyses de Byron King, cliquez ici : c'est gratuit !]

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires