En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 1 heure 48 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 1 heure 48 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 1 heure 50 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

il y a 1 heure 51 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 14 heures 52 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 16 heures 36 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 18 heures 28 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 21 heures 56 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 22 heures 33 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Au secours ? Amazon veut rendre Alexa intelligente en traitant nos données personnelles
il y a 22 heures 46 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 1 heure 48 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 1 heure 50 min
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 14 heures 21 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 15 heures 47 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 17 heures 4 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 18 heures 44 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 22 heures 10 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

La droite française est-elle maudite ? : les causes historiques de la malédiction de la droite

il y a 22 heures 33 min
décryptage > Environnement
Immobilité

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

il y a 22 heures 54 min
info atlantico
© REUTERS/Erik De Castro
"Le décrochage en termes de don est particulièrement marqué parmi les plus jeunes".
© REUTERS/Erik De Castro
"Le décrochage en termes de don est particulièrement marqué parmi les plus jeunes".
Sondage exclusif Atlantico-Ifop

26% des Français ont fait ou ont l’intention de faire un don pour venir en aide aux Philippins frappés par le typhon Haiyan

Publié le 15 novembre 2013
Seuls 26% des Français ont fait (6%) ou ont l’intention de faire un don (20%) pour venir en aide aux Philippins frappés par le typhon Haiyan, selon un sondage Ifop pour Limite diffusé en exclusivité sur atlantico. Un très net repli par rapport aux chiffres enregistrés il y a trois ans lors du tremblement de terre à Haïti.
L'Ifop est un institut de sondage français.Limite est une agence de communication sur les sujets d’intérêt général et les logiques d’engagement.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ifop pour l'agence Limite
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Ifop est un institut de sondage français.Limite est une agence de communication sur les sujets d’intérêt général et les logiques d’engagement.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Seuls 26% des Français ont fait (6%) ou ont l’intention de faire un don (20%) pour venir en aide aux Philippins frappés par le typhon Haiyan, selon un sondage Ifop pour Limite diffusé en exclusivité sur atlantico. Un très net repli par rapport aux chiffres enregistrés il y a trois ans lors du tremblement de terre à Haïti.

Seuls 26% des Français ont fait (6%) ou ont l’intention de faire un don (20%) pour venir en aide aux Philippins frappés par le typhon Haiyan. Ces chiffres s’inscrivent en très net repli par rapport à ceux enregistrés il y a trois ans,  lors du tremblement de terre à Haïti. A l’époque, 49% des personnes interrogées avaient donné ou avaient eu l’intention de donner, soit 23 points de plus qu’aujourd’hui. Le décrochage en termes de don est particulièrement marqué parmi les plus jeunes : - 31 points parmi les 18-34 ans contre une baisse de 18 points parmi les 65 ans et plus. Si le contexte de crise économique et de forte tension sur le pouvoir d’achat en France peut en partie expliquer cette moindre générosité, selon Laurent Terrisse qui dirige l'agence LIMITE, spécialisée en communication associative,  « ce sondage confirme surtout les tendances de dons constatées en France, tant en matière de catastrophes climatiques (rarement mobilisatrices sauf quand elles frappent durement en France) qu'en ce qui concerne les malheurs des Philippins, cause qui ne mobilise pas au-delà d'une cible très pointue ».

Selon l'agence LIMITE : « dans l'esprit de beaucoup de donateurs français, les Philippines cumulent deux freins aux dons : non seulement ce pays n'appartient pas à la sphère de générosité des Français, mais en plus, à l’instar de plus en plus de pays africains, les Philippines apparaissent comme un zone désespérée et désespérante (misère endémique, population passive, dirigeants corrompus, catastrophes à répétition), où le don va disparaître dans un puits sans fond. Par comparaison,  il y avait une vraie identification au sort des victimes du tsunami asiatique de 2004 (images familières de dépliants de vacances, pays en voie de développement économique, ...), Haïti fait partie de la sphère de responsabilité des donateurs français. Enfin, bien que paraissant désespérée et désespérante, la situation de la corne de l’Afrique pouvait encore susciter chez les donateurs réguliers français un certain sentiment de devoir d'aide en 2011. Ces éléments peuvent expliquer que malgré son ampleur et le nombre de victimes, l'ouragan philippin de 2013 n'est pas en train de provoquer une « bulle de générosité » comparable au tsunami asiatique de 2004 ou au tremblement de terre en Haïti de 2010 ».

Dans le détail, les intentions ou les dons déjà effectués sont plus fréquents parmi les seniors (41% de donateurs contre 20% seulement parmi les moins de 35 ans), tranche d’âge qui constitue toujours le cœur battant des donateurs, et auprès de laquelle, on l’a vu, le mouvement d’érosion et/ou de lassitude par rapport aux autres catastrophes a été moins marqué. Pour autant, ce mouvement d’attrition touche également le noyau dur des donateurs réguliers toutes causes confondues, puisque 56% d’entre eux n’envisagent pas de donner pour les Philippines. La mobilisation des donateurs occasionnels qui donnent lors de catastrophes naturelles permettra peut-être de limiter les pertes puisque 85% d’entre eux ont déjà donné (31%) ou ont l’intention de le faire (54%).    

Les images, photos et reportages constituent et de loin les principaux « stimuli » du don (cités par 63% des personnes interrogées ayant donné ou envisageant de le faire) devant l’appel au don lancé par les ONG (21%), le fait que l’on se sente proche de ce pays ou de cette population (10%), ou l’appel au don effectué par le pape François – celui-ci ne recueillant que 6% de citations auprès des donateurs. Ce score est néanmoins significativement plus élevé parmi les catholiques pratiquants : 28% chez qui l’appel du pape a raisonné quasiment autant que les reportages et les images (31%). De la même façon, et sans doute en raison de l’identité catholique des Philippines, la proximité avec le pays et cette population est assez fortement ressentie parmi les pratiquants : 25% (contre 7% parmi les sans religion).

Assez logiquement, le stimulus spectaculaire que représentent les images, les photos et les reportages, a joué un rôle d’autant plus déterminant auprès des interviewés les moins ancrés dans la pratique régulière du don. Ainsi, 100% qui ne donnent jamais et 80% de ceux qui déclarent donner rarement citent cet élément comme principale motivation contre 65% des personnes donnant généralement lors de catastrophes et 55% des donateurs réguliers. A l’inverse, c’est parmi ces derniers que l’appel au don lancé par les ONG a le mieux fonctionné : 27% de citations, contre 14% parmi les donateurs lors des catastrophes et 11% auprès des donateurs occasionnels.

Méthodologie : Etude réalisée par l'Ifop pour l'Agence Limite du 13 au 15 novembre 2013, sur un échantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.  La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing).


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
martien
- 18/11/2013 - 10:36
Les Philippines sur le terrain
J'habite aux Philippines depuis 5 ans où je me démène à faire tourner ma petite entreprise et nourrir ma ribambelle de famille, et ça marche!
Faut dire qu'on est loin, très très loin du modèle français, pour le pire et le meilleur.
TYPHON: là où il est passé, pas besoin de vous faire un dessin, c'est insoutenable. Les aides sont bloquées et détournées à des fins politiques aux profits des barons et autres "grandes familles".
Arrêtez de donner, même aux ONG (elles sont déjà blindées) qui n'arrivent pas à briser le carcan de l'administration pourrie du pays.
On ne va pas sauver les Philippines, mais je fais parti d'un petit groupe de mercenaires (payés en sourire et en merci) d'une efficacité incroyable (plongeurs, infirmiers, camionneurs, et autres durs aux grands coeurs) qui sont dans l'actions..et l'abnegation, allant où personne ne veut aller pour rétablir eau, électricité, pour soigner reconstruire, former, informer...
Enfin bref, avec eux vous pouvez y aller, lâchez-vous ils ont besoin de moyens, ils vous enverrons des photos de ce qu'ils font...impressionnant.
Plus d'infos contactez-moi et faites circuler... gerardprudik@gmail.com
Ganesha
- 16/11/2013 - 09:53
Captalisme
Vous êtes, comme tous les soirs, affalés sur votre canapé, attendant la retransmission d'un match de football, vous nourrissant de pizza, de bière et de chips : arrive le Journal Télévisé, qui vous montre, encore et toujours, les Philippines !
Plusieurs possibilités s'offrent à vous :
-En profiter pour aller vite faire pipi : cela vous évitera ensuite de perdre quelques précieuses secondes au cours du match.
-Vous laisser attendrir et envoyer un chèque à le Croix-Rouge...
-Si votre taux d'alcoolémie vous le permet encore, réfléchir un petit peu !
Pensez, par exemple, à cette histoire de votre enfance : ''Les Trois Petits Cochons''
Aux Philippines, il y a un petit nombre de familles riches qui vivent dans des villas en béton, ce que vous voyez à la télé, ce sont les ruines des bidonvilles, construits en bois, avec des toits de tôles...
Et au Bangladesh, on vous a montré récemment les manifestations de travailleurs sous-payés.
L'usine qui s'est effondrée, il y a quelques temps, faisant mille morts : elle avait bien un riche propriétaire, et c'est lui qui avait ordonné à l'architecte de ''Construire léger'' !
Gégé Foufou
- 16/11/2013 - 08:50
Facile
Ils n'ont qu'a demander à Bernard Arnaut ou à Liliane Bétancourt de leur faire chacun un chèque de 500 000 € et hop plus de problème pour les Philippines et à ces deux là ça leur fera autant d'effet qu'à moi de faire un don de 5 € ....