En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

04.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

05.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 5 heures 39 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 12 heures 45 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 13 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 13 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 13 heures 40 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 14 heures 12 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 15 heures 15 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 16 heures 31 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 16 heures 53 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 17 heures 9 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 11 heures 41 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 12 heures 56 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 13 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 13 heures 37 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 13 heures 52 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 14 heures 34 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 16 heures 20 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 16 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 17 heures 3 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 17 heures 16 min
Bonnes feuilles

Richesses et patrimoine : comment les retraités français ont pris le pouvoir

Publié le 16 novembre 2013
L'auteur Hakim El Karoui démontre que la crise économique et financière que le monde connaît depuis 2008 est en réalité une crise démographique. Extrait de "La lutte des âges" (1/2).
Hakim El-Karoui
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Normalien (Fontenay), agrégé de géographie, Hakim El-Karoui a été conseiller technique de Jean-Pierre Raffarin et chargé des « études et prospectives » auprès de Thierry Breton, alors ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie. De...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'auteur Hakim El Karoui démontre que la crise économique et financière que le monde connaît depuis 2008 est en réalité une crise démographique. Extrait de "La lutte des âges" (1/2).

Les inactifs sont donc de plus en plus nombreux. Rien de très surprenant en fait, c’est une réalité connue et anticipée depuis de nombreuses années. Ce que l’on sait moins, c’est qu’au pouvoir du nombre, ils ont ajouté le pouvoir de l’argent.

Retraités et rentiers

Aujourd’hui, en France, le patrimoine est concentré chez les plus de 50 ans. Ils détiennent 68 % du patrimoine net alors qu’ils ne représentent que 37 % de la population. Selon l’INSEE, les plus de 65 ans possèdent la moitié de la capitalisation boursière et 75 % des retraités sont propriétaires de leur logement.

Aux États-Unis, les plus de 50 ans sont dans une position encore plus confortable puisqu’ils concentrent 74 % du patrimoine alors qu’ils ne représentent que 32 % de la population.

Surtout, et c’est le plus important, l’évolution du patrimoine a été très favorable ces dernières années aux plus de 60 ans. En France, selon les chiffres de l’INSEE, le patrimoine net d’un ménage dont le chef de famille a 30 ans est de 32 700 euros, soit onze fois moins que celui des Français âgés de 60 à 69 ans, en moyenne de 345 500 euros. Ce chiffre très important pourrait sembler logique de prime abord, les plus âgés ayant travaillé plus longtemps ont pu accumuler du patrimoine à l’inverse des jeunes qui démarrent à peine. Mais si on remonte dans le temps, on se rend compte que les inégalités générationnelles se sont accrues. Il y a vingt ans, en 1992, le patrimoine était seulement sept fois plus grand.

En vingt ans, on note un très net déplacement de la richesse vers les retraités. En 2010, la cohorte la plus riche est celle des 60-69 ans – pratiquement tous retraités – nés entre 1941 et 1950 qui possèdent un patrimoine 1,5 fois plus important que celui du reste de la population, alors que les actifs de 40-49 ans, nés entre 1961 et 1970, ont un patrimoine supérieur de 1,24 fois seulement au niveau médian de la population. En 1992, les mieux dotés étaient les 50-59 ans – presque tous actifs – qui avaient un niveau de vie médian 1,6 fois supérieur au patrimoine médian des ménages français.

Aujourd’hui, mieux vaut être rentier que travailleur acharné. Dans son ouvrage Le Destin des générations, le sociologue Louis Chauvel démontre que les changements sociaux massifs qui affectent la structure sociale (élévation du pourcentage de cadres supérieurs, croissance de la scolarité, des revenus, etc.) concernent moins la société dans son ensemble que certaines cohortes. En 1970, à l’âge de 25 ans, les titulaires du baccalauréat avaient 60 % de chance d’accéder à la catégorie de cadre ou profession intermédiaire. En 2005, le taux n’était plus que de 20 %. Trente ans après, la génération née en 1970 compte toujours 55 % de cadres et professions intermédiaires. La génération de 1970, elle, n’a pas progressé sur l’échelle sociale.

Ainsi, en s’intéressant à l’évolution du revenu disponible 2 des jeunes actifs et des baby-boomers encore actifs sur une période de vingt-six ans entre 1979 et 2005, il démontre que le revenu des 35-39 ans a diminué d’environ 12 % par rapport à la moyenne nationale, tous âges confondus, tandis que celui de la classe d’âge des 55- 59 ans a progressé de 11 % par rapport à la moyenne nationale. Il était 4 % en dessous de la moyenne nationale ; il se situe maintenant 7 % au-dessus. En conséquence, les jeunes actifs qui ont la trentaine ont perdu 23 points relativement à leurs aînés de vingt ans. Autant que les inégalités de revenu entre hommes et femmes ! En 2010, les ménages des personnes âgées de 65 à 74 ans disposaient d’un revenu disponible 1,04 fois supérieur à celui des 25-34 ans. Mais le plus surprenant, c’est que le revenu de cette tranche d’âge inactive progresse plus vite que celui des ménages des jeunes actifs. Situé à 32 560 euros en 2010, il a progressé de 25 % en quinze ans alors que celui des ménages de 25-34 ans n’a augmenté que de 12 % pour atteindre 31 250 euros, les revenus du capital progressant plus vite que les revenus du travail.

La conclusion de Louis Chauvel est limpide sur ce sujet : « Les générations nées dans les années 1940 apparaissent ainsi comme surfant sur une vague montante qui se brise derrière eux . »

Dans le même temps, la pauvreté a changé de camp. Alors qu’hier elle frappait d’abord les plus âgés, la pauvreté est devenue le problème de la jeunesse. Les courbes par âge de la pauvreté se sont renversées. Au début des années 1970, le taux de pauvreté des plus de 60 ans dépassait la barre des 30 %. Nées avant 1925, ces générations frappées de plein fouet par la guerre n’avaient guère pu épargner ni accumuler des droits sociaux. Quarante ans après, le taux de pauvreté des seniors a fortement diminué grâce notamment à la généralisation des systèmes de retraite. Désormais, c’est chez les jeunes que la proportion de pauvres est la plus élevée. En 2008, le taux de pauvreté des 18-29 ans a atteint 15 % contre environ 10 % pour les plus de 60 ans.

Extrait de "La lutte des âges : comment les retraités ont pris le pouvoir", Hakim El Karoui (Editions Flammarion), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
passparla
- 17/11/2013 - 10:54
@legaulois
Un député en activité 5 ans:1500,00 euros de retraite à vie
un ouvrier avec 44 ans de cotisation :1200,00 euros de retraite à vie( a quelques francs prêt).......et on doit être content de bosser.... pour la gloire?(en ce qui me concerne c'est ce qui reste) nous sommes tous dans un système à revoir.
legaulois
- 17/11/2013 - 08:48
arrêtons de culpabiliser les retraités
surtout que 60% DES PENSIONS sont en dessous de 1600 euros mois complémentaire comprise mon cas personnel 1650 euros net tout compris pour 44 ans de cotisation plus 18 mois de service militaire avec des semaines entre 45 et 65 h de travail et de trois semaines à cinq semaines de congé sans RTT allez voir le statut de nos élus du haut là silence totale
la saucisse intello
- 17/11/2013 - 02:16
Cher monsieur l'auteur........
Mais oui nous vivons bien. Mais oui nous avons du patrimoine, de l'argent de côté (pas à la banque). Mais nous n'avons RIEN volé. Nous avons travaillé, contribué (et nous continuons), élevé notre fils sans recevoir le MOINDRE centime d'argent public (tant mieux, ça nous évite d'avoir à dire merci !). Au nom de quoi devrions-nous nous sentir responsables de quoi que ce soit ? Nous avons rempli le tonneau et fait notre devoir. D'autres l'ont transvasé dans leur poche. Qui est à blâmer ?