En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

04.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

07.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Jeune homme à la Mule" : quand Michel Orcel chausse la lorgnette de Stendhal…

il y a 2 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Raymonda" de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa : la perfection classique pendant trois heures d’horloge… Et on en redemanderait…

il y a 2 heures 47 min
pépite vidéo > Religion
Huit mois après
Chantier de Notre-Dame de Paris : France 2 dévoile des images de l'intérieur de la cathédrale
il y a 4 heures 34 min
pépites > France
Fortes perturbations
Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro
il y a 8 heures 21 min
light > France
Mauvaise camaraderie ?
Miss France 2020 : les ultimes heures de la compétition avant le sacre auraient été marquées par des tensions entre les candidates
il y a 9 heures 36 min
pépites > Social
Prévisions
Grève SNCF : Edouard Philippe exige un "plan de transport" pour les fêtes
il y a 11 heures 41 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Comment Daech est né sur les décombres de l'Etat irakien

il y a 12 heures 47 min
rendez-vous > Politique
Zone Franche
Mélenchon et les élections britanniques : le grand rabbin, le Crif et le Likoud ont-ils fait chuter la gauche ?
il y a 13 heures 22 min
décryptage > Education
Négociations

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

il y a 14 heures 43 min
décryptage > Europe
Le retour de l'ennemi héréditaire

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

il y a 15 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois" de Catel Muller : un parcours tendre et souriant aux sources de l'inspiration du père d'Astérix et Obélix

il y a 2 heures 37 min
pépites > Défense
Solidarité et soutien envers nos soldats
Emmanuel Macron sera avec les militaires français en Côte d’Ivoire pour les fêtes de fin d’année
il y a 4 heures 2 min
light > France
"Nipple Gate"
Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct
il y a 5 heures 31 min
pépites > Politique
Confiance
Edouard Philippe considère que la "bonne foi" de Jean-Paul Delevoye est "totale"
il y a 8 heures 56 min
pépite vidéo > Sport
Valeurs du sport bafouées
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a été huée et menacée par des supporters lors d'un match du Red Star
il y a 10 heures 59 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La genèse de Huaweï : comment le génie et les idées de Ren Zhengfei ont révolutionné les télécoms et l'industrie en Chine

il y a 12 heures 25 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Lutte et prévention contre le terrorisme : l'impérieuse nécessité d'adopter une vision globale afin d'éviter l'impression du pansement sur une jambe de bois

il y a 13 heures 50 sec
décryptage > Santé
Avancées médicales

Un nouveau traitement capable de prévenir la moitié des cancers du sein produit des effets même longtemps après avoir été pris

il y a 14 heures 11 min
décryptage > Politique
Répartie

Retraites : on peut être de droite et préférer la répartition

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Politique
Déclaration d’intérêt

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

il y a 16 heures 2 min
© Littlefrench
Le gouvernement continue de vouloir gérer les 53 000 écoles françaises de manière uniforme : une erreur.
© Littlefrench
Le gouvernement continue de vouloir gérer les 53 000 écoles françaises de manière uniforme : une erreur.
Bonnet d'âne

Rythmes scolaires : histoire d'un cafouillage

Publié le 12 novembre 2013
Entre la grève du périscolaire ce mardi et celle des enseignants prévue jeudi, la semaine s'annonce mouvementée dans les écoles. En cause : une réforme des rythmes scolaires qui ne peut s'appliquer uniformément et dont le coût se révèle parfois très élevé pour les communes.
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Entre la grève du périscolaire ce mardi et celle des enseignants prévue jeudi, la semaine s'annonce mouvementée dans les écoles. En cause : une réforme des rythmes scolaires qui ne peut s'appliquer uniformément et dont le coût se révèle parfois très élevé pour les communes.

Atlantico : La commune de Boves dans la Somme a annoncé récemment qu'elle décidait de repasser à la semaine de quatre jours suite aux difficultés engendrées par le bouleversement de l'emploi du temps. Plus généralement, l'opposition à la réforme des rythmes scolaires prend de l'ampleur et une série de manifestations débutera le 14 novembre prochain. Peut-on dire que ce qui devait être l'une des grandes réformes du quinquennat est d'ores et déjà un échec ?

Erwan Le Noan : Il n’y a malheureusement pas que la réforme des rythmes scolaires qui est un échec : c’est l’ensemble de la Refondation promise par Vincent Peillon qui est morte. Ce n’est pas par hasard que le ministre a déjà annoncé son départ pour les européennes.

Politiquement, c’est un désastre : Vincent Peillon est arrivé au ministère avec un potentiel sympathie énorme (enseignant, caricature de l’intellectuel de gauche) et un cadeau en or (60 000 postes, ce qui n’est vraiment pas rien dans le contexte des finances publiques de la France)… et il s’est aliéné presque immédiatement les enseignants, les familles et maintenant les élus locaux. Belle perf !

Comment expliquer un tel cafouillage ? La conception même du projet était-elle déjà faussée sur le plan politique ?

Réformer le ministère de l’Education nationale n’est pas une mince affaire, tant il y a d’intérêts, de parties et de complexités en jeu. En outre, la question des rythmes scolaires est particulièrement tendue, entre les familles, les enseignants, les professionnels du tourisme, etc.

Politiquement, il me semble que l’erreur de Monsieur Peillon a été de faire croire qu’après les dix années de pouvoir UMP, la seule arrivée de la gauche au pouvoir marquerait le début d’une ère nouvelle, faite de bonheur, d’harmonie et de réformes faciles. En critiquant tout ce qu’ont fait ses prédécesseurs (alors qu’il y avait aussi de bonnes idées), le ministre s’est lié les mains et a généralisé la logique de la critique frontale et des blocages systématiques.

L’autre erreur, c’est que le gouvernement continue de vouloir gérer les 53 000 écoles françaises de manière uniforme. Il est totalement absurde de vouloir organiser les rythmes d’une telle diversité de la même manière. La solution de la droite, qui avait imposé la semaine de quatre jours à tout le monde de manière obligatoire (en continuant de payer les enseignants de la même manière, d’ailleurs…), n’était pas plus intelligente et a elle aussi posé de nombreux problèmes sur le terrain. Ce genre de problèmes subsistera si le ministère de l’Education nationale ne se décentralise pas davantage.

Qu'en est-il sur le plan de la mise en application ? A-t-on pu constater des dysfonctionnements majeurs lors de l'instauration du nouveau calendrier ?

Sur le terrain, les communes sont dans leur ensemble totalement désemparées. La réorganisation des rythmes représente deux enjeux pour elles.

Le premier, c’est que les enfants vont finir plus tôt en semaine et avoir une demi-journée de cours en plus. Il faut donc les occuper, organiser des activités, prévoir des repas supplémentaires… Les communes les plus déterminées prévoient des activités pédagogiques ; d’autres se contentent de faire de la garderie, ce qui n’a aucun intérêt pour les enfants.

Le second enjeu, c’est que tout cela a un coût, parfois énorme ! Les communes ont donc le choix entre couper ailleurs dans les dépenses ou augmenter les impôts pour financer cette réforme. Ce n’est pas par hasard si beaucoup de communes ont repoussé l’application à la rentrée 2014, après les municipales : les maires ne veulent pas assumer les mauvaises nouvelles avant le scrutin !

L'opposition à cette réforme peut-elle évoluer vers un épisode plus directement politique ?

Les enseignants sont déçus du gouvernement de François Hollande. Il leur avait promis le changement en jouant sur l’image positive dont bénéficie la gauche dans les milieux éducatifs. Vincent Peillon a échoué. A cet échec s’ajoute l’inquiétude grandissante des parents, qui comprennent seulement maintenant que leurs bouts de choux vont être boutés hors des écoles en milieu d’après-midi et qui ne voit rien changer dans le champ de ruines éducatif français. Si on ajoute que les élections municipales approchent et qu’elles vont être la première occasion pour les électeurs de dire leur mécontentement de la politique socialiste, il y a là un potentiel pour que la colère s’exprime, en effet.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

04.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

07.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lémovice
- 13/11/2013 - 03:55
PIERRE PHILOSOPHALE INVERSÉE
VINCENT PEILLON OU L'ALCHIMISTE QUI TRANSFORME L'OR EN PLOMB...
Oui, M. Le Noan, vous avez raison de le souligner: il avait tiré le bon numéro à l'Éducation Nationale, où il arrivait en collègue de gôche, chargé d'un cadeau de 60.000 postes...
Fronde enseignante + fronde des parents + fronde des élus...
Du grand art !
Il pourrait sans doute écrire maintenant un manuel de transmutation inversée...
Et voulez-vous savoir pourquoi Hollande baissera encore de deux points dans les sondages à cause de cette affaire??
Parce qu'il va permettre à l'incompétent de se recaser discrètement au Parlement Européen après son échec.
Les Français en ont marre de ces politiques jamais sanctionnés pour incompétence, alors qu'eux le sont tous les jours...
Mais que peut comprendre un Flanby à ceci?
Vincent34
- 12/11/2013 - 21:48
rectificatif
Grossière erreur de l'auteur qui affirme que la droite avait éliminé le samedi matin sans toucher au salaire des enseignants: ces heures devant la classe ont été remplacées par des heures d'aide personnalisée afin d'aider les élèves en difficulté. Oui le salaire n'a pas été touché, mais c'est normal vu qu'ils travaillent autant qu''avant .Arrêtons un peu de taper sur les profs et de les faire passer pur des nantis, même si la mode actuelle est de monter tout le monde contre tout le monde....
evans94
- 12/11/2013 - 11:43
Et ou est l'égalité dans cet réforme ...
entre un élève de Paris et un élève d'un village en Creuse ???
Scandale, mensonge et enfumage