En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

"Faut ce qu'y faut !" : la réponse à Stéphane Hessel

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Peur de la science et règne de l’émotionnel : les deux mamelles de la panne du progrès

il y a 1 heure 31 min
décryptage > Politique
Illusion ?

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

il y a 1 heure 59 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 15 heures 35 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 16 heures 22 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 17 heures 38 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 18 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 21 heures 38 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 22 heures 24 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 22 heures 40 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Société
Insécurité

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 1 heure 37 min
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 15 heures 11 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 16 heures 17 sec
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 16 heures 45 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 18 heures 12 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 18 heures 31 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 21 heures 56 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 22 heures 35 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 22 heures 57 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 22 heures 59 min
© Reuters
Le New York Times a publié un papier dont le titre plagiait la conclusion de Marx et Engels : "esclaves d’Internet, unissez-vous !".
© Reuters
Le New York Times a publié un papier dont le titre plagiait la conclusion de Marx et Engels : "esclaves d’Internet, unissez-vous !".
Le buzz du biz

"Esclaves d'Internet, unissez-vous"... contre les législations désuètes qui empêchent l'individualisation du travail

Publié le 07 novembre 2013
La rubrique du buzz du biz s’intéresse aux "nouveaux entrants" sur le marché, à leurs dynamiques innovantes et aux obstacles qu’ils rencontrent. Aujourd'hui, focus sur la nécessité de repenser le CDI grâce aux outils du numérique.
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La rubrique du buzz du biz s’intéresse aux "nouveaux entrants" sur le marché, à leurs dynamiques innovantes et aux obstacles qu’ils rencontrent. Aujourd'hui, focus sur la nécessité de repenser le CDI grâce aux outils du numérique.

Fin octobre, le New York Times publiait un papier dont le titre plagiait la conclusion de Marx et Engels : « esclaves d’Internet, unissez-vous ! ». Le texte lançait un appel à tous ces contributeurs qui nourrissent gratuitement des sites de leurs contenus (dont l’auteur de ces lignes), les encourageant à ne plus collaborer à ces pratiques jugées indignes.

Evidemment, la tribune a suscité de nombreuses réactions, sur twitter ou sur divers sites internet. Celle de Derek Thompson, éditorialiste pour The Atlantic, est intéressante. Celle de Mathew Ingram sur Gigaom, l’est encore plus. Elle explique bien que les internautes sont "rémunérés" (même si la transaction n’est pas pécuniaire) et montre comment Internet abaisse les barrières à l’entrée sur les marchés et révolutionne les façons de faire.

C’est justement le cas sur le marché du travail, qui est particulièrement révélateur de cette "disruption" qu’amène l’économie numérique en accélérant les évolutions sociétales mais aussi des blocages auxquels elle se heurte.

Le premier point, c’est qu’Internet accélère les évolutions contemporaines – sans en être pour autant la source, comme on tend à le croire souvent. Comme le montre très bien Denis Pennel dans son excellent Travailler pour soi, qui vient de paraitre, l’individualisation du travail est une tendance lourde des dernières décennies. De plus en plus, les actifs veulent un contrat de travail à la carte, un contexte professionnel adapté, une carrière personnalisée : « jusqu’à une date récente, les gens devaient s’adapter au travail. Aujourd’hui, ils veulent rester eux-mêmes au travail », explique-t-il. La révolution d’internet favorise ces tendances : télétravail, emails, utilisation du cloud et autres outils numériques permettent d’individualiser le travail…

Le second point, c’est que le numérique permet de rationaliser les process traditionnels. Dans le monde du travail, ses instruments favorisent une rationalisation absolue des recrutements : c’est à base d’algorithmes que Google recrute, c’est grâce à des jeux virtuels que knack.it décèle les qualités et les talents, c’est aussi grâce à Linkedin ou Vault que se font les recrutements et les débauchages. Tout comme la politique (voir Obama) et la distribution sont entrés dans l’ère du big data, le marché de l’emploi entre dans une nouvelle dimension de l’hyper-rationalisation. Le numérique révolutionne le monde bien souvent uniquement en augmentant l’efficacité des pratiques traditionnelles.

Ces évolutions et ces pratiques se heurtent cependant aux cadres réglementaires construits au siècle dernier.

Demain, l’économie mettra de plus en plus en relation des travailleurs indépendants, pour des missions reposant des contrats ad hoc et plus souples. En fait, elle le fait déjà : c’est d’ailleurs pour cela que se développent des dispositifs périphériques plus flexibles, comme les auto-entrepreneurs qui connaissent un succès non démenti (ils viennent de dépasser le cap des 900 000).

Le problème c’est que les législations actuelles ne permettent souvent pas ces souplesses nécessaires. Le régulateur n’entend d’ailleurs pas les permettre : aux Etats-Unis, l’Attorney General de l’Etat de New York (qui aime bien réguler internet) s’est mis en tête de prendre ces questions de front. Récemment, il a décidé de s’attaquer au site AirBnB à coup de demandes d’informations titanesques. Il semble partager avec quelques autres la conviction que la sharing economy est une économie de l’exploitation : l’individualisation des prestations et l’autonomisation des producteurs conduiraient à un délitement des protections sociales. Pour Evgeny Morozov, dans le Financial Times, il s’agit de « néolibéralisme dopé aux stéroïdes ».

Cette vision, caricaturale et pessimiste, est dépassée – qu’on le regrette ou l’applaudisse. Les modèles du 20ème siècle reposaient sur une période de forte croissance permettant la généralisation de CDI généreusement protecteurs, conçus de manière uniforme. Au 21ème siècle, cette taille unique ne correspond plus tellement aux besoins des employeurs ni aux attentes des salariés. Il faut les repenser, dans le sens de l’individualisation et grâce aux outils du numérique.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

"Faut ce qu'y faut !" : la réponse à Stéphane Hessel

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lennart
- 08/11/2013 - 05:00
Tu as raison
D'ailleurs on se demande si ça vaut encore le coup de travailler vu le nombre de parasites qui profitent du travail des autres, d'ailleurs toi que fais tu à 16h01 sur Atlantico tu es en retraite ou abonné au pole emploi car trop intelligent pour les jobs qu'on te propose.
lsga
- 07/11/2013 - 17:16
qui dit travaille gratuit, dit abolition de la propriété
et devinez quoi ? C'est le modèle le plus efficace dans les newtechs.
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_publique_g%C3%A9n%C3%A9rale_GNU
Visiteuse
- 07/11/2013 - 17:12
Travail : mode d’emploi:
On en parle de + en + ; déjà cette semaine à la radio avec Stéphane SOUMIER dans BFM Business.
Cela ne sert à rien de vitupérer et de s’arc bouter contre les faits, contre l’évolution/révolution, le monde change avec ou sans nous. C’est sûr qu’avec les cocosos réactionnaires au pouvoir on va prendre encore du retard.
Déjà en jetant à la poubelle ce code du travail contenant plus de 3000 pages et qui constitue la justification du boulot de ces technocrates de députés à la solde des syndicats.

En complément, je recommande cet entretien avec Denis Pennel DG de la confédération mondiale des agences privées pour l’emploi :
https://www.manpowergroup.fr/travailler-pour-soi-12-un-nouveau-monde-du-travail-respire-deja-d-pennel/?utm_source=Newsletter+de+l%27Atelier+de+l%27Emploi&utm_campaign=5294c54350-20130820&utm_medium=email&utm_term=0_0515082b1d-5294c54350-16893869