En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

02.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

03.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

04.

Pourquoi Israël va annexer la vallée du Jourdain

05.

Du chaos syrien au chaos libyen, entretien exclusif avec Randa Kassis

06.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

07.

Une étude du MIT découvre que les villes ne sont les plus pourvoyeurs d’opportunités économiques qu’elles ont longtemps été

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

06.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

ça vient d'être publié
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 8 heures 32 min
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 10 heures 4 min
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 11 heures 58 min
pépites > France
Sécurité
En déplacement à Dijon, Jean Castex dénonce des comportements "inadmissibles"
il y a 13 heures 40 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le rouge se met à fumer et quand la cible a du plomb dans l’heure : c’est l’actualité caniculaire des montres
il y a 16 heures 42 sec
décryptage > Politique
Sale temps pour Paris

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

il y a 16 heures 50 min
décryptage > Economie
Des villes et des désavantages

Une étude du MIT découvre que les villes ne sont les plus pourvoyeurs d’opportunités économiques qu’elles ont longtemps été

il y a 17 heures 16 min
décryptage > France
Nouveau Gouvernement : vieilles lâchetés

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le flambeur de la Caspienne" de Jean-Christophe Rufin : une enquête captivante menée par un, désormais fameux, vice-consul décalé et fin limier

il y a 1 jour 10 heures
light > Economie
Couple bio-bobo
Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio
il y a 1 jour 11 heures
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 9 heures 34 min
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 11 heures 32 min
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 12 heures 22 min
pépite vidéo > France
Reconnaissance
Lors du défilé du 14 juillet, l'armée de l'air rendra hommage aux personnel soignant
il y a 14 heures 17 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Du chaos syrien au chaos libyen, entretien exclusif avec Randa Kassis
il y a 16 heures 30 min
décryptage > Politique
Vieille recette

Vers un nouveau haut commissaire au plan : singer De Gaulle ne peut tenir lieu d’action

il y a 17 heures 2 min
décryptage > France
Vie politique

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

il y a 17 heures 28 min
pépites > France
Hommage
La gendarme tuée par un chauffard reçoit la légion d'honneur à titre posthume
il y a 1 jour 10 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chained / Beloved" de Yaron Shani : un dyptique dramatique passionnant autour d’un couple en difficulté…

il y a 1 jour 10 heures
pépites > Justice
À coeur ouvert
L'enquête au centre du don des corps s'ouvre pour "atteinte à l’intégrité du cadavre"
il y a 1 jour 11 heures
Christophe Praud, président du CJD.
Christophe Praud, président du CJD.
L'interview Atlantico Business

Christophe Praud - CJD : "Avec les entreprises, l'administration publique est dans une posture de défiance et pas d'accompagnement"

Publié le 31 octobre 2013
Selon un sondage BVA publié cette semaine, 63 % des entreprises estiment que les services publics "ne sont pas à l’écoute" des entreprises. Un résultat qui n'étonne pas le président du Centre des Jeunes Dirigeants (CJD), Christophe Praud.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un sondage BVA publié cette semaine, 63 % des entreprises estiment que les services publics "ne sont pas à l’écoute" des entreprises. Un résultat qui n'étonne pas le président du Centre des Jeunes Dirigeants (CJD), Christophe Praud.

Atlantico Business : Les deux tiers des chefs d'entreprise estiment que les services publics "ne sont pas à l’écoute" à leur écoute. Que pensez-vous de ce résultat ?

Christophe Praud : Je ne suis pas étonné par ce résultat, c'est globalement ce que l'on entend de la part des chefs d'entreprise membres du CJD. Ceci étant, je pense que ça ne sert à rien de taper sur l'administration. Elle a toujours été construite pour se mettre dans une posture de défiance et de contrôle et non pas dans une posture de confiance et d'accompagnement. Donc chez eux, c'est culturel. On va vous contrôler sur quelque chose mais il n'y a pas de service qui vous aide à faire en sorte de ne plus avoir besoin d'être contrôlé. C'est donc un peu facile de dire que l'administration n'aide pas les entreprises, évidement car on ne lui a jamais demandé.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE ÉDITION ATLANTICO BUSINESS]
[ATLANTICO BUSINESS SUR TWITTER]    [SUIVEZ LA PAGE FACEBOOK]

Pour l'entreprise, où se situent les difficultés ?

Sur tout ce qui va être social et fiscal, toute les activités parapubliques. Il y a une opacité de l'information à ces niveaux-là. Si vous n'avez pas les moyens d'avoir un DRH pour optimiser tout cela, vous êtes seul. C'est un constat ressenti par nos entrepreneurs. Récemment, le gouvernement a lancé une sorte de laboratoire de réflexion sous une thématique "dites-le nous une fois". Ce programme voudrait que l'on ne donne qu'une seule fois à l'administration nos informations pour ne plus avoir à les redonner de toute l'année. Nous avons des entrepreneurs membres du CJD qui font partie de ces groupes de travail, mais là encore c'est lent à venir.

Le "choc de simplification" promis par François Hollande peut-il aller dans votre sens ?

Je crois que le choc de simplification c'est une attention louable, mais aujourd'hui les entrepreneurs sont globalement assez absents des instances qui permettent de dire concrètement ce qui nous complique la vie. Il ne faut pas se tromper de combat et commencer tout d'abord par s'occuper de simplifier toute les tâches récurrentes d'un chef d'entreprise. Par exemple, un groupe travaillait récemment sur les moyens de simplifier un permis de construire quand un entrepreneur bâtit de nouveaux locaux. C'est bien mais ce truc arrive une fois ou deux dans la vie d'un patron, ce sont des non-sujets. Je suggère que l'on commence plutôt par simplifier la fiche de paie par exemple. A l'heure actuelle aucun entrepreneur ne peut s'occuper de ça s'il n'a pas quelqu'un dans son équipe qui est spécialisé. Tous les mois ça change, les catégories, les barèmes... C'est ça le "vrai" choc de simplification.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jmpbea
- 31/10/2013 - 21:55
Flamby
Encore des bla bla....les socialistes détestent les entreprises qui pensent ,agissent, créent et réussissent sans l'assistance de l'état .....car ils n'ont pas de prise sur elles alors qu'ils essaient de tout contrôler en distribuant leurs prébendes ....
yavekapa
- 31/10/2013 - 14:51
je dirais même
sectaire