En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

05.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

ça vient d'être publié
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 11 heures 12 min
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 15 heures 33 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 16 heures 35 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

il y a 16 heures 38 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

il y a 16 heures 41 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute
il y a 16 heures 55 min
décryptage > International
Donne moi ton signe, je te dirai ce que tu vas faire

Année du rat de métal : voilà comment les dirigeants chinois pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs horoscopes

il y a 17 heures 42 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français fragilise la crédibilité des études d’impact

il y a 18 heures 55 min
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 1 jour 3 heures
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 1 jour 7 heures
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 12 heures 35 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 16 heures 33 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 16 heures 36 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

il y a 16 heures 39 min
décryptage > Politique
Debout les morts

Miracle à Jérusalem : Emmanuel Macron va rencontrer Yasser Arafat !

il y a 16 heures 46 min
décryptage > Economie
Raréfaction des ressources

Une économie beaucoup plus économe en matières premières : l’idée présentée à Davos par Ellen Mac Arthur qui pourrait vraiment faire la différence

il y a 17 heures 24 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 18 heures 31 min
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 19 heures 23 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 1 jour 6 heures
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 1 jour 8 heures
Double bug

Chômage en hausse dans l'informatique : symptôme d'une aggravation profonde de la situation de l'économie française ?

Publié le 03 novembre 2013
Le nombre de personnes sans emploi dans le secteur informatique a atteint son plus haut niveau depuis huit ans, selon les données de Pôle emploi.
Didier Demazière est chercheur CNRS au laboratoire Printemps. Ses travaux portent sur le chômage et les politiques publiques d'emploi et sur les transformations du travail et les dynamiques des groupes professionnels.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Didier Demazière
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Didier Demazière est chercheur CNRS au laboratoire Printemps. Ses travaux portent sur le chômage et les politiques publiques d'emploi et sur les transformations du travail et les dynamiques des groupes professionnels.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le nombre de personnes sans emploi dans le secteur informatique a atteint son plus haut niveau depuis huit ans, selon les données de Pôle emploi.

Atlantico : Les derniers chiffres du chômage montrent une nette augmentation dans la catégorie "système d’information et de télécommunication" qui regroupe désormais 40 700 demandeurs. Alors que ce secteur est souvent considéré comme attractif, notamment en matière d’embauche, qu’est-ce qui explique cette situation ? Quels sont les domaines les plus touchés ?

Didier Demazière : Depuis le mois de juin, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi dans ce domaine a effectivement augmenté de 4000 environ, soit une progression de 10%. C’est une variation conjoncturelle très rapide. Mais l’explication n’est pas simple car les variations du chômage peuvent s’expliquer par des entrées plus nombreuses ou par des sorties plus lentes. Or, nous n’avons pour l'instant pas de données assez précises et complètes pour l’informatique et les télécommunications. 

On sait néanmoins que dans l’informatique plusieurs situations salariales coexistent : certains salariés sont stabilisés dans la durée et sont peu mobiles, d’autres changent régulièrement d’employeurs pour progresser dans leur carrière, d’autres enfin travaillent de manière temporaire sur des missions et sur des projets à durée limitée. On peut supposer que c’est ce dernier cas de figure qui a alimenté le chômage du secteur : le faible rythme de l’activité économique et la volonté des entreprises de réduire leurs coûts externes ont pu conduire à diminuer ou décaler dans le temps, le recours à des prestataires informatiques. 

Le domaine des télécommunications se trouve dans une situation différente, avec une intensification de la concurrence, qui mène tendanciellement à une réduction du nombre de salariés. Mais cette évolution n’est pas toute récente, et n’explique guère la forte croissance du chômage ces derniers mois. 

Cette baisse préfigure-t-elle la fin de la situation préférentielle de l’informatique dans le marché du travail ? Quel avenir pourrait-on imaginer dans et pour cette branche ?

A propos de l’informatique, on a longtemps parlé, plus que d’une situation préférentielle, d’une certaine exceptionnalité, caractérisée par des difficultés de recrutement, autrement dit des pénuries de main d’œuvre. Il est toujours difficile d’interpréter ces phénomènes de pénurie, mais pour ce qui concerne l’informatique des études montrent qu’ils sont associés à des manières spécifiques de faire carrière, que l’on a pu appeler des "carrières nomades". C'est-à-dire des carrières organisées autour de mobilités volontaires, autour de changements successifs d’employeurs assortis de progression dans les fonctions occupées et dans les rémunérations perçues. 

Ce type de carrière peut, en théorie, coexister avec une croissance du chômage : dans un secteur comme les TIC (technologies de l'information et de la communication, ndlr) où les cycles de vie des produits sont courts et où les besoins en compétences techniques de très haut niveau sont constants, certains salariés, les mieux formés, ont la possibilité de négocier leur emploi et leur mobilité. Mais cela n’exclut pas que, dans le même temps, d’autres salariés, aux compétences moins pointues, moins recherchées, ou plus anciennes, éprouvent des difficultés à se maintenir dans l’emploi. En ce sens, la progression du chômage n’implique pas la perte de spécificité du secteur.

 

Le chiffre de demandeurs d’emploi dans le domaine informatique n’a jamais été aussi haut depuis 8 ans. Faut-il voir ici le symptôme d’une aggravation de la situation en général ? Et jusqu'où peut elle aller ?

C’est le chômage dans sa globalité qui a augmenté dans les huit ou les dix dernières années. Sur cette période, le domaine informatique a été plutôt épargné, parce que la santé économique de ce secteur n’a pas été mauvaise. Les produits et les services en matière de TIC se sont fortement développés, et le renouvellement rapide des technologies a contribué à tirer la croissance du secteur, notamment dans les services (commerciaux et techniques, en direction des entreprises comme des particuliers) puisque les productions industrielles sont peu localisées dans l’hexagone. 

On voit bien que chaque secteur a sa propre dynamique, sa propre trajectoire. Néanmoins un fléchissement durable du pouvoir d’achat des ménages et une dégradation persistante de la situation économique des entreprises ne manqueront pas d’avoir des répercussions sur le domaine de l’informatique. Aussi peut-on s’attendre à une aggravation de sa situation dans un avenir proche. A plus long terme, les évolutions sont imprévisibles, notamment parce qu’elles apparaissent de plus en plus étroitement liées à la conjoncture plus générale. 

Propos recueillis par Pierre Havez

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

05.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
polo75
- 05/11/2013 - 08:30
Analyse très partielle...
Cet article aborde de manière très superficielle les problèmes de l'emploi dans le secteur informatique...

Primo, la catégorie « systèmes d'information et de télécommunication », à laquelle se réfère cet article, ne couvre PAS tous les codes ROME et donc PAS tous les demandeurs d'emploi de nos professions (il manque notamment le code ROME I1401 Maintenance informatique).
En réalité, POLE-EMPLOI dénombre fin juin 2013 environ 57 000 (et non pas 40 000) demandeurs d'emploi dans l'IT (dernier chiffre connu), ce qui correspond à un taux de chômage dans les métiers IT compris entre 8% (cat.A) et 9.8% (cat.ABC). Cf. http://munci.org/Evolution-du-chomage-des-informaticiens-sources-Dares-Pole-emploi-Insee

Enfin, il y a d'autres raisons qui expliquent la hausse continue du chômage dans nos professions, et notamment le très fort JEUNISME dans la profession : 70% des recrutements portent sur des candidats ayant moins de 6 ans d'expérience (source : APEC 2013)... malheur aux autres !

A LIRE CETTE EXCELLENTE SYNTHÈSE SUR LA FACE CACHÉE DE L'EMPLOI IT : http://munci.org/emploi-informatique.pdf
lsga
- 04/11/2013 - 15:20
Problème de formation, avant tout
En France, les écoles informatiques sont totalement dominées par des "vieux", développeurs d'applications type bureaux plutôt que d'application Web.
 
Résultat, la majorité des ingénieurs français bossent sur .NET ou J2EE, et sont à l'aise avant tout sur Windows. Or, le monde d'internet est largement dominé par l'Open Source, les langages de scripts type Python, Perl, PHP, et les serveurs Linux (et don Bash).
 
Les très grosses entreprises peuvent se permettre d'assumer les sur-coûts d'un développement web from scratch en C# ou en Java. En revanche, les StartUps et les PME ont besoin de s'appuyer sur l'environnement logiciels extrêmement riche de l'Open Source, qui pour le Web repose avant tout sur PHP.
 
Quand on aura en Français des livres de cette qualité là :
http://www.amazon.com/Objects-Patterns-Practice-Experts-Source/dp/143022925X
 
ça ira déjà beaucoup mieux.
 
Ganesha
- 04/11/2013 - 06:23
Fonctionnaires
Travail titanesque que de répondre sans relâche aux commentateurs qui viennent expliquer naïvement et gentiment que les fonctionnaires sont le problème...il y a même quelques habitués qui ne sont pas encore passé par ici !
Allez donc au cinéma et voyez que les caissières sont remplacées par des bornes informatiques distributrices de billets. Même si votre cerveau est rongé par l'artériosclérose, faites l'effort d'enfin réaliser que les vrais emplois sont en diminution inexorable, continue, justement à cause de l'informatique, et même dans la fonction publique : vous ne déclarez pas vos revenus (feuille d’impôts) sur internet ?
La société du futur, pour lutter contre le chômage, inclura donc de plus en plus d'emplois '' inutiles'', et pour ceux qui travaillent réellement, il faudrait bien entendu commencer par rétablir la ''préférence nationale'' : cela fera remonter les salaires et les rendra plus attractifs...