En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

07.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 5 min 43 sec
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 56 min 35 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 1 heure 30 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 3 heures 40 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 4 heures 25 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 5 heures 54 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 6 heures 26 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 7 heures 33 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 7 heures 57 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 8 heures 25 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 29 min 39 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 1 heure 16 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 2 heures 12 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 4 heures 13 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 5 heures 43 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 5 heures 55 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 7 heures 28 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 7 heures 44 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 8 heures 4 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 8 heures 31 min
© Reuters
En 2011, 35 077 foyers fiscaux ont quitté la France.
© Reuters
En 2011, 35 077 foyers fiscaux ont quitté la France.
CQFD

Censure ? Les raisons du black out sur le nombre réel de Français qui quittent la France

Publié le 29 octobre 2013
Avec
Le président de la commission des finances du Sénat, Philippe Marini, a sonné l'alerte la semaine dernière sur le nombre de départs à l'étranger. En 2011, 35 077 foyers fiscaux ont ainsi choisi, pour des raisons professionnelles ou fiscales, de partir s'installer à l'étranger.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Marini est sénateur de l'Oise, maire de Compiègne et  président de la Commission des Finances du Sénat.Ahmed Henni est professeur d’université, ancien directeur général d’administration fiscale. Son dernier ouvrage paru est Le capitalisme de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la commission des finances du Sénat, Philippe Marini, a sonné l'alerte la semaine dernière sur le nombre de départs à l'étranger. En 2011, 35 077 foyers fiscaux ont ainsi choisi, pour des raisons professionnelles ou fiscales, de partir s'installer à l'étranger.
Avec

Atlantico : Les chiffres dévoilés par le sénateur (UMP) de l’Oise font état d’une hausse brutale de 62% (soit 13 431 foyers supplémentaires) du nombre de départs à l’étranger entre 2010 et 2011. Mais leur ancienneté pose d’abord question : pourquoi est-il impossible d’obtenir des chiffres plus récents ?

Philippe Marini : Ces données proviennent de l’exploitation des déclarations d’impôt sur le revenu, qui est acquitté avec un an de décalage. Il faut ensuite laisser à l’administration le temps de les exploiter. A l’avenir, je pense qu’il est réaliste de penser que nous disposerons des données de l’année n entre juin et septembre de l’année n+2.
 
Ahmed Henni :  Ces chiffres m'inspirent trois observations. D'abord, le système français d'impôt sur le revenu concerne tous les résidents. Dire qu'un foyer imposable a quitté le territoire fiscal ne préjuge pas de sa nationalité. Ces expatriés sont-ils tous Français ? Ensuite, les résidents qui changent de domicile fiscal ne sont pas tous des exilés fiscaux. Certains sont des étrangers qui quittent la France, d'autres des expatriés. Enfin, le système français est déclaratif : l'impôt sur le revenu de 2013 ne sera connu qu'en 2014. Il est donc normal qu'on ne puisse avoir des chiffres qu'avec au moins une année de décalage.
 

Comment sont obtenus ces résultats ? Sont-ils statistiquement si difficiles à calculer ?

Philippe Marini : La matrice a été conçue cette année, à la suite d’un travail conduit par la Direction générale des finances publiques, mais auquel j’ai été étroitement associé. Néanmoins, les statistiques tiennent compte de beaucoup de critères (âge des partants, type de revenus, pays de destination etc.). Il faut vérifier la fiabilité des déclarations, obtenir celles qui sont envoyées en retard, traiter l’ensemble des déclarations... Bref, tout ceci prend du temps et ne peut être obtenu en appuyant sur un bouton.
 
Ahmed Henni : L'administration fiscale publie un Annuaire statistique assez complet et accessible à tous. On ne peut pas dire qu'il y a rétention de l'information. Seulement, elle donne des chiffres globaux. Le nombre des foyers imposables est passé par exemple de 19.595.631 en 2010 à 19.707.241 en 2011. Soit une augmentation qui peut traduire une modification du barème, un enrichissement des ménages ou une immigration positive. Ce ne sont donc pas ces chiffres qui peuvent nous renseigner sur les départs, et plus particulièrement, sur les exilés fiscaux quand ils existent. Les députés, eux, peuvent, en commission ou par question écrite, obtenir des renseignements plus détaillés. On ne peut donc que se fier aux réponses que leur donne le ministère du Budget.
 

La rareté de ces informations témoigne-t-elle d’une part de blocage de la part de l’administration ? Si oui, pourquoi ?

Philippe Marini : L’administration répond aux instructions qui lui sont données. Je constate que lorsque j’ai soumis l’idée d’exploiter les déclarations d’impôt sur le revenu, la réaction a été positive et l’administration a produit des chiffres en moins de six mois, sans que - à ma connaissance - le gouvernement en place ne la freine dans ses diligences.
 
Ahmed Henni : L'administration fiscale est contrainte par deux éléments : la loi qui interdit de publier un certain nombre de renseignements fiscaux et sa soumission à une autorité politique. Il faudrait donc changer la loi et rendre l'administration indépendante du politique, comme cela s'est fait chez nos voisins espagnols, par exemple.
 

Comment interpréter ces données en l’absence d’une mesure du nombre de retours ou d’informations qualitatives (motivations, etc..) ?

Philippe Marini : Cet échantillon de plusieurs dizaines de milliers de contribuables doit être comparé avec celui des départs de contribuables de l’ISF et de l’exit tax, pour mieux comprendre quels sont les départs liés à des raisons fiscales et ceux pour motif professionnel. Dans les années à venir, il faudra vérifier si la "géographie des départs" constatée pour la période 2007-2011 se confirme : départ vers les Etats-Unis et le Royaume Uni de contribuables jeunes disposant de revenus du travail assez élevés ; départs vers la Suisse ou la Belgique de contribuables aux revenus patrimoniaux importants. Mais il est exact qu’il faut aussi disposer d’informations aussi bien sur les retours que sur les installations en France de contribuables devenant résidents fiscaux français. J’ai formulé des demandes en ce sens.
 
Ahmed Henni : On n'a ni les chiffres des retours (et on sait qu'il y a des "exilés" qui reviennent), ni les chiffres des non-résidents qui deviennent résidents fiscaux en s'installant en France. Il faudrait, avant de trancher, pouvoir faire cette balance. La France est peut-être après tout un pays attractif.
 
Propos recueillis pas Pierre Havez
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (35)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
VOLTAIRE61
- 31/10/2013 - 06:08
UNE BONNE SOURCE D'INFORMATIONS
Demandez donc à des gestionnaires de comptes particuliers dans les banques et il vous donneront leur avis.
Jusqu'à présent l'exile fiscal concernait des personnes ayant d'importantes sommes à préserver, depuis Hollande et son orchestre ils voient s'exiler des cadres moyens et des personnes soucieuses d'avoir une retraite moins ponctionnée. Les retraités de l'état eux continuent de bénéficier de majoration de leur retraite en résidant en outre-mer DOM TOM et Territoire d'outre mer ou en plus la fiscalité est plu favorable.
Les statistique de l'état sont toujours en retard ou tellement compliquées que personne ni comprend rien il n'y a qu'à voir l'excuse du soit disant bug de SFR concernant les chômeurs, Pôle emploi a suffisamment de personnel pour donner des chiffres, sur les personnes suivis, à moins qu'elles ne soient pas vraiment suivis.
JanniV
- 30/10/2013 - 16:14
Un Disneyland en devenir
Ce n'est pas un scoop, sans virage en épingle à cheveux, la France est en droitebligne pour devenir un Disneyland de fonctionnaires, de retraités et de touristes en séjour temporaire. Comme naguère le Brésil, l'éternel potentiel... Dommage, intuitivement elle vaut mieux que ça non?
De France et de plus loin
- 30/10/2013 - 14:43
Es ce qu'en partant ils
Es ce qu'en partant ils renoncent à la sécu et aux études gratuites pour leurs enfants et pour eux mêmes? Non? Tu m'étonnes .
Courageux mais pas téméraires nos expatriés fiscaux