En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

02.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

05.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

06.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Enfin ?
Jean-Paul Delevoye démissionne
il y a 1 heure 40 min
Un EHPAD en folie !
Var : un strip-tease dans une maison de retraite fait d’heureux résidents
il y a 3 heures 30 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La victoire des Conservateurs de Boris Johnson: conjoncturelle ou structurelle ?

il y a 5 heures 15 min
décryptage > Media
On va où là ?

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

il y a 7 heures 57 min
décryptage > Economie
Bonne année !

Jerome Powell à la Fed et Christine Lagarde à la BCE nous souhaitent une bonne année 2020. Et voilà comment ils comptent nous la garantir

il y a 8 heures 5 min
décryptage > Santé
App santé

Grève : si vous marchez jusqu’au bureau, attention, vous pourriez devenir addicts au sport

il y a 8 heures 46 min
décryptage > Politique
A court ou long terme ?

Grèves : la semaine du tournant sur les retraites ?

il y a 9 heures 5 min
pépites > Défense
"Bring the soldiers back home"
Les Etats-Unis s’apprêteraient à retirer 4.000 soldats d'Afghanistan
il y a 11 heures 34 min
light > Culture
Actrice mythique
Disparition d’Anna Karina, l’icône de la Nouvelle Vague, à l’âge de 79 ans
il y a 12 heures 48 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Mars : de la glace détectée à 2,5 cm seulement sous la surface ; Science décalée : on boit plus d’alcool dans les pays froids et sombres
il y a 14 heures 38 min
pépite vidéo > Politique
Grève contre la réforme des retraites
Bruno Le Maire : "tous les trains doivent circuler"
il y a 2 heures 1 min
décryptage > Social
SOS

SOS modèle social français en danger ? 2 doigts de raison, une dose de névrose collective

il y a 5 heures 3 sec
décryptage > Politique
(Petite) guerre ?

Sites miroir : la guerre (sans espoir) du gouvernement contre l’internet français continu

il y a 7 heures 52 min
décryptage > Economie
Fibre sociale ?

Boris Johnson, l’homme qui voulait rendre une fibre sociale aux Conservateurs

il y a 8 heures 47 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
IA : pourquoi nous devrions songer à restreindre sérieusement les techniques de détection des émotions
il y a 8 heures 38 min
décryptage > Politique
Toxique ?

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

il y a 9 heures 3 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

il y a 9 heures 7 min
light > Justice
Triste nouvelle
Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin
il y a 12 heures 11 min
pépite vidéo > France
Emotion
Clémence Botino, Miss Guadeloupe, a été élue Miss France 2020
il y a 13 heures 44 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La Silicon Valley chinoise : Shenzhen, la ville d'adoption de Huaweï, véritable atout pour l'innovation, la stratégie et le rayonnement mondial de l'entreprise

il y a 17 heures 1 min
Bonnes feuilles

Cannabis : comment démonter l'argumentaire de ceux qui veulent en légaliser la consommation

Publié le 27 octobre 2013
Régulièrement, la question de la légalisation cannabis revient au devant de la scène, déclenchant des polémiques forcenées. Mais la plupart du temps, on en vient toujours à nier ou minimiser les effets de cette drogue, qui ne sont pas anodins. Serge Lebigot s’insurge contre cette illusion dangereuse. Extrait de "Le dossier noir du cannabis" (2/2, éditions Salvator).
Président de l'association Parents contre la drogue, Serge Lebigot est également l'auteur de l'ouvrage Le dossier noir du cannabis (éditions Salvator) et de Cannabis : ce que les parents doivent savoir (éditions Lethielleux).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Lebigot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président de l'association Parents contre la drogue, Serge Lebigot est également l'auteur de l'ouvrage Le dossier noir du cannabis (éditions Salvator) et de Cannabis : ce que les parents doivent savoir (éditions Lethielleux).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Régulièrement, la question de la légalisation cannabis revient au devant de la scène, déclenchant des polémiques forcenées. Mais la plupart du temps, on en vient toujours à nier ou minimiser les effets de cette drogue, qui ne sont pas anodins. Serge Lebigot s’insurge contre cette illusion dangereuse. Extrait de "Le dossier noir du cannabis" (2/2, éditions Salvator).

Je suis sûr que vous avez entendu les interventions de politiques, d'artistes ou de journalistes connus qui aimeraient bien vous faire croire que tout irait mieux si on légalisait le cannabis. Il existe différents groupes avec des messages légèrement différents. Certains veulent légaliser le cannabis uniquement pour des raisons médicales, certains veulent le légaliser uniquement pour les adultes, d'autres veulent le légaliser pour tout le monde. Souvent, ils diffusent leur message ensemble, et par pure idéologie, il semble que la majorité des médias les soutienne. Heureusement, le commun des mortels entend souvent ces messages mais n'est pas dupe. Selon un sondage Ifop de juin 2012, 70% des Français restent opposés à la dépénalisation des drogues comme le cannabis.

Ci-après une liste de quelques affirmations les plus fréquentes diffusées par ces groupes.

1. Ils disent qu'ils veulent légaliser le cannabis et le réglementer comme l'alcool et le tabac.

2. Ils disent que cela permettra de prélever de nouveaux impôts et qu'ils emploieront tout l'argent de ces impôts pour la prévention et le soin.

3. Ils disent qu'ils contrôleront la pureté du cannabis vendu dans des magasins légaux.

4. Ils disent que la légalisation permettra de se débarrasser des dealers.

5. Ils affirment que la légalisation éliminerait la production illégale de cannabis.

6. Ils disent que moins de jeunes en consommeraient s'il était légal.

7. Ils disent que la légalisation créerait des emplois.

8. Ils disent que l'alcool et le tabac sont légaux, pourquoi pas le cannabis.

9. Ils disent que les lois sont plus dangereuses que l'utilisation du cannabis.

Ces affirmations vous semblent-elles raisonnables ? Est ce que cela aurait un effet ? Comment pouvons-nous le savoir ? Nous apprenons à nos enfants qu'il est important de prendre le temps d'examiner les conséquences possibles de nos actions avant de prendre la décision d'entreprendre quelque chose. Alors, avant de décider de changer les lois relatives au cannabis, nous devrions prendre en considération toutes les conséquences potentielles d'un tel changement. Pour vous aider dans ce processus, j'ai énuméré quelques questions pour chacune de ces affirmations, qui, je pense doivent être abordées.

(...)

5. Ils affirment que la légalisation éliminerait la production illégale de cannabis.

• Qu'est ce qui pousserait ceux qui en produisent actuellement à s'arrêter (reportez vous aux questions des sections précédentes) ?

• Même si on est capable de fournir une qualité équivalente à un prix inférieur dans les magasins légaux, en quoi cela les empêcherait d'en produire pour l'exporter dans d'autres pays ?

• En quoi les dangers actuels concernant les opérations de production changeraient ils dans le cadre des nouvelles lois et réglementations ?

6. Lorsqu'ils vous diront que moins de jeunes en consommeraient s'il était légal, demandez-leur:

• Quel sera l'âge légal pour acheter du cannabis dans les points de vente légaux ?

• Quelles lois ferez-vous pour empêcher les plus jeunes d’en acheter ?

• Comment pourrez-vous empêcher des jeunes de vendre du cannabis à d'autres jeunes ? (En supposant qu'il y ait un âge limite pour en acheter légalement)

• Comment pourrez-vous appliquer ces nouvelles lois ?

• Comment la légalisation du cannabis changera-t-elle la perception du risque d’en fumer ?

- De nombreuses études à travers le monde montrent que lorsque les risques perçus décroissent, l’usage augmente.

• En quoi la légalisation de la vente par les adultes conduirait-elle à une utilisation moindre par les jeunes ?

• En quoi la légalisation de la détention par les adultes conduirait-elle à une utilisation moindre par les jeunes?

• Le cannabis légal sera t-il moins addictif pour les Jeunes ?

- Dans le monde, il y a plus de jeunes en traitement pour dépendance au cannabis que pour toutes les autres drogues combinées (y compris l'alcool).

• Pourquoi la légalisation du cannabis serait-elle différente de celle concernant l’alcool et le tabac ?

- A ce jour, plus de jeunes consomment de l’alcool et fument du tabac que du cannabis.

7. Lorsqu'ils vous diront que la légalisation du cannabis créerait des emplois, dites-leur:

• Il faut vraiment avoir l’esprit tordu pour penser que l'on peut créer des emplois en vendant un poison.

8. Lorsqu'ils vous diront que l'alcool et le tabac sont légaux, pourquoi pas le cannabis, demandez-leur:

• Suggérez-vous que l'alcool soit le modèle que nous devrions utiliser pour le cannabis ?

- Environ 45 000 personnes meurent chaque année des conséquences de l’alcool en France.

• Comment arriverez-vous à contenir la généralisation de la consommation de cannabis de la même manière que celle de l'usage de l'alcool à la fin de la prohibition ?

• Comment contrôlerez-vous la conduite sous l'emprise du cannabis ?

- Si le cannabis est légalisé, est-ce que les consommateurs conduiront moins sous l'emprise du cannabis ?

• Quand au tabac, est-ce que sa vente libre le rend moins dangereux pour les fumeurs ?

- Le tabac tue environ 60 000 personnes par an en France.

- Fumer du cannabis, c’est comme boire et fumer du tabac en même temps. Cela affaiblit comme l’alcool et peut causer des cancers et des problèmes respiratoires comme le tabac.

• Combien de cannabis pouvez-vous fumer sans planer ?

- On peut boire un petit peu d’alcool sans être saoul, le but de fumer du cannabis c’est de planer.

• Voulez-vous vraiment reproduire les mêmes erreurs avec le cannabis que celles qui ont été faites avec l'alcool et le tabac ?

- Notre objectif ne doit-il pas être d'essayer de réduire l’usage et les dommages conséquents associés à toutes les drogues (y compris l'alcool) ?

9. Lorsqu'ils vous diront que les lois sont plus dangereuses que l'utilisation de cannabis, demandez-leur:

• Cela va-t-il aider à consoler les parents dont les enfants fument du cannabis de leur expliquer qu'il est maintenant légalisé ?

- Que direz-vous à ces parents inquiets qui appellent quand leurs enfants ont quitté l'école, n'ont plus de motivation et sont en difficulté parce qu'ils fument du cannabis ?

• Est ce que les problèmes en rapport avec des jeunes qui fument du cannabis seront moindre si ceux-ci fument du cannabis légalement ?

• N'avons-nous pas trop de jeunes qui consomment du cannabis, cela menant à tout un tas de décisions préjudiciables concernant l'école, le travail, la conduite automobile, les rapports sexuels non-protégés et tout autres comportements problématiques ?

- Plus il y aura de consommateurs de cannabis, plus on arrivera à des problèmes résultants de cette consommation.

• N'êtes-vous pas inquiets concernant la consommation d'autres drogues, comme la cocaïne ?

-   Il y a une corrélation forte entre la consommation de cannabis et celle d'autres drogues comme la cocaïne, plus les jeunes fumeront du cannabis, plus il y en aura qui se convertiront à la consommation d'autres drogues.

- Si nous voulons empêcher les enfants de consommer de la cocaïne et d'autres drogues, nous devons nous rapprocher d'eux tôt, avant même qu'ils ne consomment du cannabis et nous devons les aider à prendre les bonnes décisions pour éviter ou retarder la première utilisation.

• Que feront les promoteurs de la légalisation pour aider à prémunir les jeunes des maux résultants de la consommation de cannabis ?

- Le risque de préjudices est significativement plus élevé pour la maturité d'un jeune de moins de vingt et un ans.

- Une étude récente de l'Université Dalhousie au Canada montre clairement que les jeunes adolescents ne comprennent pas la réduction des risques (en France, le fameux slogan " savoir plus pour risquer moins ! " s'est souvent traduit sur le terrain par " savoir plus pour consommer plus en croyant risquer moins ! "). A cet âge, ils ont besoin qu'on les aide à assimiler les connaissances et l'information qui les aideront à prendre la décision de ne pas consommer.

- Dire que le cannabis n'a jamais tué personne est comme dire que le tabac n'a jamais tué personne. Vous ne pouvez décéder par overdose ni de l'un ni de l'autre, mais les effets de leur utilisation continue peuvent être mortels.

- On ne connait pas assez le cannabis pour dire combien de temps cela peut prendre, mais on sait qu'il contient les mêmes substances cancérigènes que le tabac. Les consommateurs peuvent en fumer moins, mais ils inhaleront plus profondément et maintiendront la fumée dans leurs poumons plus longtemps.

• Y aura t-il moins d'accidents (auto, industriel ou autre) si le cannabis était légal ?

- Le cannabis, qu'il soit légal ou non, affecte la capacité à conduire et, lorsqu'il est consommé avec de l'alcool, est encore plus nuisible qu'utilisé seul.

• Est-ce que des lois concernant la consommation de cannabis par des personnes exerçants dans des secteurs sensibles seront instaurées ? (pilotes de ligne, chauffeurs de bus, policiers, gendarmes, dentistes, médecins, chirurgiens, etc.)

•   Les consommateurs prendront-ils de meilleures décisions sous l'emprise de cannabis légal, qu'ils ne le font sous l'emprise de cannabis illégal ?

- La consommation de cannabis affecte la capacité à prendre de bonnes décisions. Il y a un grand nombre de personnes en prison qui admettent qu'elles étaient sous l'emprise de la drogue quand elles ont commis leur délit et qu'elles ne l'auraient peut-être pas commis si elles n'avaient pas été sous l'emprise de celle-ci.

- Plus les personnes fument de cannabis, plus elles prennent de mauvaises décisions.

Peut-être comprenez-vous la frustration des partisans de la légalisation du cannabis. Cependant, quand vous vous poserez toutes ces questions, vous ne verrez tout simplement pas l'intérêt de soutenir la légalisation comme étant le meilleur choix.

Personnellement, lorsque j'examine la situation, je ne vois pas en quoi la légalisation du cannabis serait un meilleur choix. Je ne vois pas comment cela pourrait mener à moins de problèmes pour nos enfants. Ne serait-il pas mieux d'aider nos enfants à prendre de bonnes décisions et à résister à la pression de consommer du cannabis, de l'alcool et du tabac ?

Plutôt que de choisir de laisser tomber (légaliser), pourquoi n'essayons nous pas la prévention ? La prévention fonctionne si elle est faite correctement. Elle est efficace, si on s'y prend de la bonne manière. Des exemples de préventions efficaces telles que celles sur la ceinture de sécurité, sur certains cancer, etc. ont prouvé leur efficacité.

Ces stratégies exhaustives, de long terme (dix ans et plus) ont toutes réduit l'incidence et les méfaits collatéraux. Elles incluent toutes une multitude de programmes d'éducation et des messages cohérents sur les médias, coordonnés au niveau national et régional.

Comparativement, qu'avons-nous fait pour la prévention contre le cannabis ? On a un manque de coordination, très peu de programmes de prévention, et rien sur les médias pour aider les jeunes à connaître les conséquences potentielles de la décision de prendre de la drogue.

Au lieu de cela, on entend des artistes, des associations (financées à 100% par les pouvoirs publics, c'est-à-dire par le contribuable) et quelques élus parler des bénéfices de la légalisation du cannabis. Il n'est donc pas surprenant que certains jeunes ne sachent plus quoi penser au sujet du cannabis et prennent de mauvaises décisions.

Aucune stratégie réelle de prévention globale à long terme n'a jamais existé en France (appelée " guerre des drogues " par certains activistes favorables aux drogues). Tant que nous n'en avons pas eu, on ne peut pas dire qu'elle ait échoué. Plutôt que d’abandonner avant même d'avoir essayé, commençons quelque chose. Montrons à nos enfants que nous nous inquiétons !

Extrait de "Le dossier noir du cannabis", Serge Lebigot (Editions Salvator), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

02.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

05.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

06.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Bleubleu
- 28/10/2013 - 13:07
suite de mon post
...Pour les personnes un peu raisonnables, il faudra regarder avec attention les expériences de légalisation dans le Colorado et en Uruguay (ce sont les premières du genre puisqu'il ne s'agit pas de dépénalisation ou de légalisation partielles), et faire des propositions en conséquence. Mais la législation Française n'évoluera que d'ici 10 ou 15 ans, au mieux, et quand tous les autres pays auront changé la leur.
Bleubleu
- 28/10/2013 - 13:03
Débat inutile
La France aujourd'hui, est totalement incapable d'avoir un débat serein et rationnel sur ce genre de question. Par exemple, l'auteur de cet article dénonce les dangers du cannabis, mais il défend bec et ongles la législation actuelle, qui a largement démontré son inefficacité totale en termes de santé publique. Quand aux arguments des pros, ils sont souvent déconnectés de la réalité. Allez donc trouver un juste milieu dans tout ça. Donc le cannabis continuera à être interdit, les Français continueront à le consommer largement et un peu n'importe comment, et vogue la galère! Pour les personnes un peu raisonnables, il faudra
Daimonax
- 27/10/2013 - 23:59
OUI, MAIS SOYONS COHÉRENTS !
Tous les jours des accidents, des morts dus à l'alcool au volant ! Interdisons l'alcool comme le cannabis - mêmes motifs, mêmes punitions, mêmes arguments, mêmes problèmes, mêmes réponses, même régime -, et arrachons toutes les vignes en France comme on arrache les plants de cannabis!

Le jour où je verrai les thuriféraires de prohibition du cannabis cohérents, réclamer le même régime pour l'alcool et le cannabis, je serai d'accord avec eux, totalement. Moi, je m'en fous, je bois pas une goutte d'alcool, je n'aime pas ça et ça me retourne dès les premières gorgées, je ne bois que de l'eau et du lait.