En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne

04.

Nous aurons la Chine de nos mérites

05.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

06.

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

07.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

04.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
pépites > International
Poudrière
Violents affrontements au Haut-Karabakh : l'Arménie et l’Azerbaïdjan au bord de la guerre
il y a 12 heures 22 min
pépites > International
Etats-Unis
Cour suprême : Donald Trump nomme Amy Coney Barrett
il y a 13 heures 43 min
décryptage > International
Suprêmement explosif

Trump a nommé à la Cour suprême une juge extrêmement conservatrice : normal, les États-Unis sont le pays des extrêmes

il y a 15 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Tel est sur toi le sceau de ma haine, ou les possédés

il y a 17 heures 20 min
décryptage > Economie
Business

Bourse : les nouveaux gagnants et perdants post-Covid

il y a 17 heures 38 min
décryptage > International
Géopolitique

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

il y a 17 heures 53 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Poser des plaques de verre sur la banquise pourrait-il sauver les glaces de l’Arctique ?
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Société
La responsabilité du gouvernement… et la nôtre...

Covid-19 : à quelles libertés sommes-nous réellement prêts à renoncer pour enrayer l'épidémie ?

il y a 18 heures 42 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces soutiens vitaux au quotidien pour les personnes âgées et dont la France aura cruellement besoin face au vieillissement de la population

il y a 20 heures 6 min
décryptage > Politique
Il a lu attentivement le Coran

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

il y a 20 heures 6 min
pépites > Economie
Votation
Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne
il y a 13 heures 9 min
pépites > International
Crise
Bélarus : Loukachenko "doit partir", affirme Emmanuel Macron
il y a 14 heures 20 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Débris spatiaux : la Station spatiale a évité la catastrophe pour la 3e fois cette année ; Un détecteur de vie extraterrestre qui tient dans une boîte à chaussures !
il y a 15 heures 54 min
décryptage > Politique
Biographie

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

il y a 17 heures 30 min
décryptage > International
Relever le nez du guidon

Nous aurons la Chine de nos mérites

il y a 17 heures 44 min
décryptage > Politique
Claque en vue

Sénatoriales : petit panorama des enjeux à surveiller

il y a 17 heures 59 min
décryptage > Science
Inventées ou découvertes ?

Mais au fait, c'est quoi les maths ? Et la petite question candide posée par une ado sur Tik Tok déclencha un grand débat entre scientifiques et philosophes

il y a 18 heures 23 min
décryptage > Economie
Pensée magique

Relance made in France : les impasses du techno-colbertisme

il y a 18 heures 50 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

il y a 20 heures 6 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron où l'art de la mondialisation heureuse

il y a 20 heures 6 min
J'voulais vous dire...

De l'utilisation des "vrais gens" à la TV comme bêtes de foire

Publié le 20 octobre 2013
C'est vrai qu'ils font grimper l'audimat. Et ils ne servent qu'à ça.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'est vrai qu'ils font grimper l'audimat. Et ils ne servent qu'à ça.

Le Monde vient de publier un long et élogieux portrait d’Isabelle Maurer ! Cette dame est chômeuse précaire - donc pauvre en français normal - et survit péniblement avec quelques centaines d’euros par mois. Lors de l’émission "Des paroles et des actes" elle a, comme on dit dans le jargon professionnel, crevé l’écran en criant sa détresse et sa colère face à un Jean-François Copé estomaqué. Tellement estomaqué, le pauvre, qu’il n’a pas eu la présence d'esprit de lui faire observer qu’il y avait eu une élection présidentielle en 2013 et que - en bonne logique - sa diatribe devait plutôt s’adresser à MM. Hollande, Ayrault, Moscovici ou Sapin...

Isabelle Maurer est ce qu’on appelle - toujours dans le même jargon professionnel - un "vrai gens". Ou peut- être (car le français de la télé permet tout ), une "vraie gens" ? La représentante par excellence du cœur de cible de TF1 ou de France 2 dans un pays qui compte des millions et des millions de chômeurs et de pauvres. Ces derniers, en effet, pour tuer le temps ou calmer leur faim, passent beaucoup plus de temps devant la télé que les riches... C’est pourquoi les chaines de télévision sont pleines de sollicitude à leur égard ce qui ne les empêchent absolument pas de passer des pubs pour des produits high tech et de somptueuses automobiles tout à fait inaccessible aux porte-monnaie des pauvres .

Ainsi fonctionne la machine à fabriquer de l’audience. Un homme ou une femme politique en termes de part de marché c’est nul. Un "vrai gens" qui l'apostrophe et l'engueule, ça c’est bon pour l’audimat ! Et voilà comment ça se passe. "La semaine prochaine j’ai Copé. Trouve-moi quelqu’un pour lui rentrer dedans." "C’est fait, patron, j’ai. Elle est chômeuse. Mère de famille. Et en plus elle est proche de MNCP (Mouvement National des Chômeurs et des Précaires) marqué à gauche." "Génial ! Je prends." Et ainsi, Isabelle Maurer est devenue reine d’un jour. Et même d’un peu plus grâce au sympathique article du Monde.

Et voilà comment les choses devraient continuer à se passer dans cette belle et implacable logique de l’audimat télévisuel. Marine Le Pen est-elle invitée pour une émission quelconque ? "Vite, trouve moi un déçu du Front National qui a reprit sa carte du PCF !" "Oui, patron, mais là il faut un peu de temps." Harlem Désir est-il prévu pour un débat ? "Vite déniche moi un ancien de SOS Racisme, passé à droite, qui dira comment cette organisation a été lancée avec l’argent de l’Elysée et de Pierre Bergé !" "Très difficile, patron, la plupart sont devenus des hiérarques du PS ou membres de cabinets ministériels." 

Samia Ghali, sénatrice PS et Marianne des quartiers Nord de Marseille, est-elle conviée sur un plateau ? "Allez trouve-moi une jeune Arabe de préférence jolie qui vote à droite !" "Pas de problème, patron, je vais demander à Gaudin." Valls est-il invité à s’expliquer à  20 heures ? "Allez, il me faut un Rom persécuté et un jeune de banlieue victime de la police !" "Aucun problème, patron, les associations, on en a des centaines sous la main." Sarkozy va faire sa rentrée politique en prime-time ? "Je veux un électeur filloniste qui le fera ch... avec Karachi." "Oui, patron."

Et voilà comment les télés font, pour quelques instants surgir les "vrais gens" du néant dans lequel ils retombent aussitôt après. Pauvres, pauvres "vrais gens" qu’on exhibe, qu’on dresse et qu’on maquille. Pour le spectacle. Rien que pour le spectacle. Mais ceux et celles qui viennent sur les plateaux, exposés comme bêtes de foire, ne sont pas coupables. Juste malheureux. 

Si les grands manitous des chaines avaient un peu de courage, ils prendraient Isabelle Maurer comme invitée par exemple dans "Des paroles et des Actes". Et en face d’elle des représentants du monde politique qui seraient, pour une fois, les empêcheurs de tourner en rond. Ce serait peut être bon pour l’audimat ? Mais ça ne se fera pas. Car les grands de la télé qui ont une antenne à la place du coeur aiment bien fréquenter pour déjeuner ou dîner les Copé, les Fillon, les Désir, les Moscovici, les Sarkozy, les DSK, les NKM et les Hidalgo. Il leur arrive certes d’inviter, pas trop souvent quand même, les "vrais gens". Et quand ils les reçoivent dans leurs châteaux ils les font manger à l’office avec le petit personnel de maison.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (27)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
lsga
- 22/10/2013 - 20:45
Ceux qui sont fans des théories du complot de Raysky
adorent également les théories du complot dans ce genre là :
 
http://www.voltairenet.org/article179106.html
 
Bravo Rayski !
Ludo1963
- 21/10/2013 - 00:17
@jaco 25
100%. d accord pujadas et giesbert l écœurent .
Le premier carpette du ps le second catin de l audimat.
Ils ne se rendent même pas compte qu ils vont bientôt couler avec les gens qu ils ont aidés à accéder au pouvoir
jaco25
- 21/10/2013 - 00:02
pujadas
On peut remarquer que les gens de gauche invité à l'émission à pujadas ne sont pas bousculés par des invités "surprise" pour gèner leur tranquillité avec des questions gentilles .dailleurs m.copé aurait dû réagir et dire que depuis 18 mois c'est la gauche qui dirige la france donc il est certain que cette dame a été invitée pour gèner un homme de droite.mme taubira n'a pas été perturbée par une chomeuse. Puis en fin d'èmission avez vous remarqué avec quelle haine m.gisbert du point a traité m.copé :par 3 fois :Vous êtes nul vous avez vu les sondages vous êtes au fond du trou vous pensez être un chef? ?etc etc......c'est ça du journalisme ? chercher à humlier l'homme politique de droite et caresser celui de gauche? Si degaulle était là il ferait comme en 1968 à l'ortf une bonne razzia de tous ces journaleux socialoscocos.