En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 2 heures 53 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 5 heures 34 min
light > Sport
Légende du cyclisme
Mort de Raymond Poulidor, "l'éternel second" du Tour de France, à l'âge de 83 ans
il y a 7 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 9 heures 1 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 10 heures 25 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 56 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 12 heures 10 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 12 heures 42 min
décryptage > Santé
Données personnelles

Ce que nous réserve l’offensive des GAFAM sur le secteur de la santé

il y a 13 heures 15 min
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 5 heures 14 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 6 heures 20 min
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 8 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 8 heures 51 min
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 9 heures 14 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 10 heures 25 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 11 heures 50 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 12 heures 41 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 13 heures 1 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

il y a 13 heures 48 min
© Reuters
La valeur du diamant tient en grande partie de la vigueur des conventions sociales en cours.
© Reuters
La valeur du diamant tient en grande partie de la vigueur des conventions sociales en cours.
Decod'Eco

Les diamants sont éternels ? Pas si sûr

Publié le 14 octobre 2013
La plus glamour des pierres précieuses n'est pas forcément le meilleur investissement à faire... même pour une bague de fiançailles !
"Florent Detroy est journaliste économique, spécialisé notamment sur les questions énergétiques, environnementales et industrielles. Voir son site."  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florent Detroy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Florent Detroy est journaliste économique, spécialisé notamment sur les questions énergétiques, environnementales et industrielles. Voir son site."  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La plus glamour des pierres précieuses n'est pas forcément le meilleur investissement à faire... même pour une bague de fiançailles !

D’ici 2050, les hommes feront leur demande en mariage avec une bague de fiançailles en zyrconium. Et si vous regrettez ces diamants, si purs, si glamours, c’est que De Beers a bien fait son travail.

En effet, avant les années 1930, on n’offrait pas de bague en diamant pour se marier. D’ailleurs, la bague n’était en rien une obligation. Ce n’est qu’en 1938 que De Beers a introduit l’idée de la bague de fiançailles grâce à une campagne marketing particulièrement efficace. Il ne tient donc qu’à De Beers de voir en 2050 les bagues en zyrconium devenir le comble du chic.

Ce petit jeu d’économie-fiction me permet d’introduire une des spécificités du diamant qui m’a toujours intrigué, la déconnexion entre l’économie et la matière. La valeur du diamant tient en grande partie de la vigueur des conventions sociales en cours, elles-mêmes décidées par De Beers.

Bien entendu, l’équilibre entre l’offre et la demande a son mot à dire. Depuis que la bague de fiançailles est devenue incontournable dans les grandes villes chinoises, les prix sont orientés à la hausse. Comme j’avais pu le constater lors de mon voyage en Chine en 2012, les joailliers occidentaux avaient massivement pris pied dans l’Empire du Milieu.

Mais du fait de son importance sociale, le marché du diamant est par nature incertain. L’image fantasmatique que ce petit bout de carbone porte peut être à l’origine de bulle spéculative ou de déprime inexplicable pour le commun des mortels. A l’heure où le premier producteur de diamants au monde, Alrosa, ouvre son capital, il est temps d’explorer les pistes d’investissements sur ce marché chic et dangereux.

La demande des émergents progresse

Il ne fait pas de doute que De Beers est doté d’un bon service marketing, car les ventes de diamants en Chine explosent littéralement depuis 2008. “Le nombre de mariées vivant en ville qui se voient offrir une bague de fiançailles est passé de moins de 1% à plus de 50%” explique dans Les Echos Paul Zimnisky, fondateur du premier ETF sur l’industrie du diamant et des pierres précieuses.

Résultat, la banque BMO Capital Markets estime que les prix vont augmenter de 6% par an d’ici 2020. D’autant plus que d’autres analystes rappellent qu’aucun grand projet de mine diamantifère ne s’est ouvert depuis 10 ans. L’équation paraît simple. Il suffirait d’acheter des diamants et les cacher sous le matelas pour s’enrichir en dormant. Pourtant, il reste très risqué de miser sur la hausse de ce marché en se contentant d’acheter des diamants.

L’art diamantifère

Un diamant ressemble plus à une œuvre d’art qu’à un lingot d’or. Je m’explique. Prenez un lingot d’or d’un kilo. Découpez-le en lots d’une once, vous vous retrouverez avec 32 lots. A 1 310 $ l’once, vous voici à la tête d’un capital de 42 000 $. Découpez-les, fondez-les, faites-en un bijou ou dissimulez-les sous l’évier, l’or gardera quoi qu’il arrive sa valeur correspondant au prix de l’once sur le marché.

Le diamant est tout l’inverse. Je vous épargne la valeur sentimentale que représente un diamant de fiançailles, mais on touche du doigt la particularité du diamant : un diamant tire sa valeur de sa rareté ET de sa valeur sociale. Il vous sera ainsi très difficile de revendre un diamant.

Comme l’explique Edward Epstein dans un article de 1982 qui fit date, “les bijoutiers au détail, spécialement les magasins de la prestigieuses Cinquième Avenue, préfèrent ne pas racheter les diamants de leurs clients, parce que le prix qu’ils offriraient seraient ridiculement bas. La hausse des prix [entre le grossiste et les détaillants] sur le diamant peut atteindre de 100% à 200%, en fonction de la politique du magasin. S’il rachète des diamants à ses clients, il devra le racheter au prix de gros”.

Il y a plusieurs explications. D’abord, les magasins ne veulent pas aller contre l’idée largement répandue que “les diamants prennent sans cesse de la valeur”. Ensuite, un diamant est forcément unique. Le prix dépendra des petits défauts de découpe ou de sa couleur. Or les diamants jaunes peuvent être à la mode un temps, avant que les diamants roses ne les surpassent parce que Scarlett Johansson en a porté un pour les Oscars. Souvenez-vous, la mode, c’est ce qui se démode rappelle Coco Chanel.

Une mauvaise arme contre l’inflation

Vous comprenez que le diamant est très différent de l’or ou de l’argent-métal. Mais ces différences n’empêchent pas certains producteurs de continuer à promouvoir l’achat direct. Comme l’expliquait Matt Manson, le CEO de Stornoway Diamond, la demande de diamant comme un objet de protection contre l’inflation pourrait représenter 15% à 20% de la demande.

Plusieurs articles cette année ont appelé à la prudence... parfois en termes vigoureux. Rohin Dhar, journaliste économiste iconoclaste, expliquait ainsi en mars dernier “que les diamants ne sont pas actuellement rares, sont un terrible investissement et sont valorisés comme le symbole d’un certain statut. Les diamants, pour le dire délicatement, sont merdiques”.

On ne peut pas nier que les prix ont augmenté fortement ces dernières années. Le prix d’un diamant de trois carats a augmenté de 145% depuis 2008, de 174% pour un cinq carats depuis 1999, rappelle Matt Manson. Mais là encore, la mode a dicté ses choix. Ainsi ce sont les diamants jaunes qui avaient la cote. Entre 2001 et 2011, les diamants jaunes cinq carats ont vu leur valeur progresser de 180%.

D’ailleurs, si l’on reprend le prix de rachat des diamants achetés au détail, les investisseurs qui auraient investi dans le diamant trois carats en 2008 resteraient perdants en revendant leur achat aujourd’hui.

[Diamant, or, argent, platine... Découvrez les coulisses du marché des ressources naturelles au quotidien avec L'Edito Matières Premières : il suffit de continuer votre lecture...]

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Diamantifère
- 20/10/2013 - 10:14
On peut pas laisser dire n'importe quoi !!!!!
Quelques réctificatifs sur votre article :

- "Depuis que la bague de fiançailles est devenue incontournable dans les grandes villes chinoises, les prix sont orientés à la hausse." Les chinois (classe moyenne) achètent généralement des diamants de 0,20 à 0,50 carat pour leur fiançailles ce n'est pas ces ventes là qui vont faire monter le prix des diamants de 3 ou 5 carats !

- "aucun grand projet de mine diamantifère ne s’est ouvert depuis 10 ans". C'est du grand n'importe quoi. La mine Diavik ouverte en 2003, la mine Snap Lake ouverte en 2007, la mine Victor ouverte en 2006... il y a d'inombrables projets miniers en cours au Canada, source http://www.rncan.gc.ca/mineraux-metaux/industrie-marches/3275

- "Il vous sera ainsi très difficile de revendre un diamant." Tout dépend du diamant que vous avez à vendre : un diamant marquise de 0,50 carat de couleur M et de pureté P1 sera effectivement invendable mais un diamant rond de 3 carats de couleur D et de pureté IF certifié par le GIA trouvera preneur à un bon prix !

- "Les diamants, pour le dire délicatement, sont merdiques" le CAC 40 a augmenté de 28% sur 10 ans, le diamant de 170% sur la même période, est-ce toujours merdique ?
wolfgangamadp
- 14/10/2013 - 18:18
Un diamand au feu se
Un diamand au feu se transforme en CO2.
Rien d'éternel.
zelectron
- 14/10/2013 - 11:04
et puis ...
et maintenant que dois-je faire des dix huit tonnes de diamants de l'astéroïde KY 256 ?