En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

05.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

07.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 1 heure 34 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 4 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 5 heures 46 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 6 heures 23 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 8 heures 19 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 9 heures 37 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 11 heures 43 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 12 heures 14 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 12 heures 55 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 13 heures 44 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 1 heure 49 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 5 heures 49 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 6 heures 1 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 7 heures 28 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 8 heures 58 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 10 heures 16 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 12 heures 33 sec
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 12 heures 29 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 13 heures 16 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 14 heures 8 min
© Reuters
Hervé Novelli.
© Reuters
Hervé Novelli.
L'interview Atlantico Business

Hervé Novelli : "Il ne faut pas créer un Big Brother de l'auto-entrepreneuriat"

Publié le 07 octobre 2013
65% des auto-entrepreneurs n'ont pas l'intention de transformer leur activité en société classique. C’est ce que révèle un sondage OpinionWay en réponse au projet de réforme du statut initié par Sylvia Pinel, la ministre du Commerce. Cette dernière envisage d’abaisser le plafond maximal de chiffre d’affaire et de limiter la durée du statut dans le temps. Pour Hervé Novelli, ancien ministre et créateur du statut, ce chiffre illustre ce qu’attendent les auto-entrepreneurs : de la liberté.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
65% des auto-entrepreneurs n'ont pas l'intention de transformer leur activité en société classique. C’est ce que révèle un sondage OpinionWay en réponse au projet de réforme du statut initié par Sylvia Pinel, la ministre du Commerce. Cette dernière envisage d’abaisser le plafond maximal de chiffre d’affaire et de limiter la durée du statut dans le temps. Pour Hervé Novelli, ancien ministre et créateur du statut, ce chiffre illustre ce qu’attendent les auto-entrepreneurs : de la liberté.

Atlantico Business : Selon un sondage, 65% des auto-entrepreneurs ne veulent pas basculer leur activité dans une société classique. Qu'est-ce que ce chiffre révèle selon vous ?

Hervé Novelli : Je crois que ce chiffre révèle une chose : que ce statut est très utile. On voit ainsi que toutes les discussions actuelles qui consistent à dire qu'il faut rapidement passer sous d'autres régimes n'ont pas beaucoup de sens. Cela fait 18 mois que le gouvernement nous dit qu'il veut réformer le statut mais à part avoir augmenté les charges il n'a pas fait grand chose. Réglementer un statut qui avait été conçu pour donner au gens un maximum de liberté, c'est contradictoire : il ne faut pas créer un big-brother de l'auto-entreprenariat.

Ce chiffre veut-il aussi dire que le régime ne remplit pas son rôle de tremplin vers entrepreneuriat ?

Il le fait, mais pas dans les proportions que certains pensent. Il y a la moitié des auto-entrepreneurs qui perçoivent leur activité de manière complémentaire. Ceux là, ils veulent juste arrondir leur fin de mois, ils ne veulent pas créer leur boite et n'ont pas envie de la développer. L'étudiant qui fait du e-commerce sur internet pour payer son loyer, il n'a pas forcement envie de créer Google ou Amazon. Donc l'avantage de ce statut, c'est qu'il répond aux deux questions : D'une part, comment je peux arrondir mes fins de mois et, d'autre part, comment je peux me lancer dans l'entrepreneuriat sans trop de risques.

Les chefs d’entreprises s’en cachent de moins en moins, ils préfèrent travailler avec des auto-entrepreneurs que de salarier pour éviter le flot de charges sociales. Le gouvernement n’a-t-il pas raison quand il explique que le régime n’est pas créateur d’emploi ?

Ce régime il est créateur d'activité, donc il est créateur d'emploi. Notre gouvernement est spécialisé dans la création d'emplois sans activité avec les emplois aidés, les auto-entrepreneurs c’est tout l’inverse, ils créent eux-mêmes leur propre emploi. Je rappel que le régime génère tout de même entre cinq et six milliards d'euros et qu'il rapporte plus d’un milliard de rentrée fiscale dans les caisses de l'État. En revanche, qu'il y ait un besoin réel d'accompagnement et d'explications, la réponse est oui. Les pouvoirs publics feraient mieux de donner leurs chances aux associations comme l'ADI ou le Réseau Consulaire et aller dans ce sens-là.

>> Retrouvez Atlantico Business sur Twitter
>> Retrouvez Atlantico Business sur Facebook

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jerem
- 10/10/2013 - 07:35
Seulement 9% d'auto entrepreneurs sont des chomeurs
on le reecrire .
Seuls 9% des auto entrepreneurs , selon opinion way , sont des chomeurs la moitié sont des indemnisés , l'autre non indemnisés ....

donc la complainte sur le travail au noir porterait sur des fraudeurs qui ont des revenus par ailleurs et souhaitent profiter d'un systeme dont les avantages fiscaux (car il y a bien un niche fiscale dument identifié en 2011 par l'inspection générale des finances à la demande de fillon).

il y a déjà 5 milliards de niches pour les 50% de credit d'impots pour les emplois a domicile (et qui ne concernent pas uniquement - loins de là- memère et sa mobilité mais aussi le coach sportif, le jardinier et meme l'installateur Orange de la box)
jerem
- 10/10/2013 - 07:31
@ jean fume - 08/10/2013 - 00:04
alors que vous qui connaissez l'entreprise comme un chef, letravail au noir vous savez exactement ce que c'est .

la fraude aux cotisations aussi ?
jean fume
- 08/10/2013 - 00:04
65% ? Moi j'aurais proposé au moins 80%.
Parce les chiffres d'affaires ne le justifient pas.
A part quelques rares cas, qui en font une activité à plein temps pour tester une idée avant de passer à un stade supérieur, la majorité ne voit là qu'une activité complémentaire, qui ne dégage pas assez de marge pour justifier de changer de statut.
Diminuer les seuils et la durée n'aura pas d'autre effet que de relancer le travail au noir.
Mais pour comprendre ça, il faut savoir ce qu'est une entreprise.
Une notion qui échappe pas mal à ce gouvernement !