En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > International
Résolution ?

Fin de crise en Israël

il y a 2 heures 8 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 7 heures 55 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 8 heures 46 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Contes de la rue Broca

il y a 9 heures 29 min
pépites > France
Un transfert pas comme les autres
Coronavirus: le transfert de patients s'accélère, l'épidémie aussi
il y a 9 heures 58 min
pépite vidéo > Insolite
"Pour Corona"
Les hymnes du confinement
il y a 10 heures 49 min
décryptage > France
En finir avec les pythies de mauvaises aventures

Étatisation et protectionnisme : les deux maux qui nous menacent probablement plus qu’une répétition de 1929

il y a 11 heures 23 min
décryptage > Economie
En espérant en tiré des leçons

COVID-19 : la pandémie sanitaire et financière en 5 tableaux

il y a 12 heures 6 min
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 12 heures 49 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 13 heures 44 min
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 7 heures 11 min
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 8 heures 7 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 9 heures 23 min
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 9 heures 41 min
light > Insolite
Une perte musicale
Alan Merrill, auteur-compositeur " I Love Rock 'N' Roll '', décède du coronavirus à 69 ans
il y a 10 heures 29 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Les applications qui peuvent vous aider à supporter le confinement
il y a 11 heures 18 min
décryptage > France
Coronavirus

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Economie
Contre-intuitif

Coronavirus : pourquoi la mondialisation est le meilleur remède pour nous sortir de la crise

il y a 12 heures 41 min
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 13 heures 12 min
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 14 heures 9 min
© Reuters
Les produits alimentaires ont augmenté de 7,6% sur un an en France.
© Reuters
Les produits alimentaires ont augmenté de 7,6% sur un an en France.
Dans le caddie des Français

Produits frais, électricité, électroménager... Les prix qui vont augmenter et ceux qui vont baisser dans les prochains mois

Publié le 27 septembre 2013
Alors que l'économie française montre des signes de reprise, les prix des produits frais devraient poursuivre leur augmentation, tandis que la chute observée dans le secteur des télécoms devrait s'atténuer.
Cédric Audenis est chef du département de la conjoncture à l'Insee.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cédric Audenis
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cédric Audenis est chef du département de la conjoncture à l'Insee.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que l'économie française montre des signes de reprise, les prix des produits frais devraient poursuivre leur augmentation, tandis que la chute observée dans le secteur des télécoms devrait s'atténuer.

De manière générale, il faut noter que l'inflation (la hausse générale des prix, ndlr) est plus basse aujourd'hui qu'il y a un an. En 2012, celle-ci tournait aux alentours des 2% alors que nous sommes sur une augmentation des prix de l'ordre de 0,9% en août, soit moitié moins. Les prix augmentent donc toujours mais à un niveau plus faible.

Même si nous constatons une amélioration de la conjoncture économique française ces dernières semaines avec la publication de bons indicateurs, le niveau d'activité reste relativement faible et le chômage élevé, ce qui exerce mécaniquement une pression sur les salaires et une plus faible demande. Les prix augmentent donc moins vite. Ceci est vrai en France mais nous le constatons également au niveau mondial, notamment en ce qui concerne les matières premières.

Au niveau des grandes masses, les produits manufacturés, industriels (dont les prix dépendent plus fortement des importations, des gains de productivité...) voient leurs prix en baisse sur un an (-0,6%) en moyenne alors qu'ils ont augmenté dans les services (qui sont davantage influencés par les niveaux de salaire dans le domaine en question). En regardant plus dans le détail :

  • Les télécoms : nous observons une baisse des prix qui a commencé en 2012 suite à l'arrivée de Free mobile. Les opérateurs concurrents ont abaissé leurs prix en réaction, un phénomène qui a pesé sur l'inflation.
 
  • Les prix des médicaments : ils devraient poursuivre leur baisse des prix grâce aux efforts effectués pour inciter à l'achat de génériques pour réaliser des économies. Pour les ménages, les prix à charge des consommateurs devraient continuer de baisser.
 
  • Les produits high-tech (informatique, appareil photo...) : une baisse des prix est attendue et ne devrait que confirmer cette tendance lourde dans ce secteur.
 

En ce qui concerne l'alimentation, les données sont très volatiles. Tout confondu, ils ont augmenté de 1% sur les 12 derniers mois. Mais il faut entrer dans le détail et distinguer deux types de produits phares :

  • L'alimentation en produits frais : l'augmentation a été de 7,6% sur un an. Les produits frais en moyenne n'ont pas de raison particulière d'augmenter plus fortement, mais leurs prix sont très sensibles aux variations météorologiques. Or au printemps, les conditions climatiques ont été particulièrement mauvaises (récoltes en retard...) ce qui a entraîné une poussée des prix des produits frais en avril, mai et juin. En juillet et août il y a eu une baisse saisonnière (habituelle) puisque les récoltes sont à leur maximum, mais celle-ci ne permet pas de compenser les hausses précédentes. La grande question est de savoir si la hausse des prix du printemps va être compensée ou non. Si ce n'est pas le cas, les prix des produits frais pourraient rester sensiblement plus élevés que précédemment. Nous nous attendons à un apaisement même si rien n'est encore sûr.
 
  • L'alimentation hors produits frais : l'augmentation a été de 1% seulement sur les 12 derniers mois.
 
  • Les produits pétroliers : les prix se sont stabilisés depuis un an et demi et aucune baisse ou hausse n'est attendue, sauf si la reprise économique mondiale se révèle plus forte et plus généralisée que prévu - ce qui pourrait entraîner une tension à la hausse.
 
  • L'électricité et le gaz : une forte hausse des prix a été constatée en août (+4%) mais aucune augmentation n'est prévue dans les prochains mois (même si le facteur pétrole peut jouer).
 
  • Les loyers : ils sont plus ou moins indexés sur l'inflation. Leur progression a ralenti et il n'y a aucune raison apparente pour que le prix des loyer s'accélère. Mais des variations saisonnières sont possibles (ex : augmentation des tarifs due aux vacances).


Enfin, n'oublions pas qu'une hausse de la TVA est prévue pour le 1er janvier. Cette augmentation dont nous ne connaissons pas encore les contours exacts aura un effet à la hausse sur l'inflation.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Anemone
- 28/09/2013 - 11:04
@Cédric Audenis
Je me demande si vous faites les courses régulièrement. Vous savez, celles où on pousse un caddy que l'on doit remplir pour manger, faire le ménage, la lessive....
.
Pour ma part, dans la mesure où je ne me nourris pas avec des écrans plats, des ordinateurs ou des abonnements téléphoniques, mais de produits qui -vous me l'avez confirmé dans cet article- ont vu leur prix bondir de 7%, je n'ai franchement pas l'impression -(subjective pour les tenants du socialisme à la sauce économiste) - que l'inflation ne soit QUE de 0,9%
.
Et encore, je n'y ajoute ni les impôts sur le revenu, ni les cotisations sociales et autres broutilles socialistes qui m'ont obligée à racler les fonds de tiroir et de me priver non pas d'écran TV, mais de certaines "gâteries" genre tablette de chocolat...
.
Nous ne devons pas vivre dans le même monde ni sur la même planète.
Brondillant
- 28/09/2013 - 06:53
vous je sais pas
mais moi je fais le marché toutes les semaines. Eh ben j'vais vous dire, les prix y z ont pas besoin d'augmenter tellement y sont haut. Un exemple: le melon charentais. 2€ 50 LE MELON. 13 balles d'avant l'euro. Est ce que quelqu'un aurait acheté un melon 13 francs y a 13 ans? On y aurait pas cru, on se serait frotté les yeux, on se serait pincé pour y croire.
je pose une question . Si le maraîcher s'en sort pas, si le transporteur s'en sort pas, si le revendeur s'en sort pas, il est où le pognon.
Perso je m'en sors pas alors j'achète plus de melons charentais à 2€50 /pièce. J'achète plus de tomates non plus. Trop cher pour bouffer de la flotte. Je suis quand même un veinard avec mon pote Jacquot qu'à un jardin.
Glop Glop
- 27/09/2013 - 20:47
Parler d'un taux...
... qui baisse est une gageure qui ne montre en rien que la courbe des augmentations est moindre puisque la valeur de référence pour l'augmentation, quant à elle, monte au fur et à mesure.
Exemple simple: Partons de 1 et allons à 8, coefficient multiplicateur de 8, augmentation de 7 en valeur. Maintenant, partons de 8 et allons à 15, coefficient multiplicateur de 1,875, augmentation de 7 en valeur. Donc, augmentation constante et c'est cette augmentation que le consommateur paie à la caisse et non pas le coefficient ou le taux. Ce principe nous était enseigné en "gestion et finance" pour masquer une certaine réalité des augmentations à la clientèle qui elle est informée par des observatoires qui ne s'expriment qu'en taux... en vérité, il y a une certaine complicité entre observatoire officiel et unité de gestion: frapper fort à l'aube d'une forte inclinaison pour donner le sentiment d'un affaiblissement de la courbe alors que rien ne change.
(Du vécu... du vécu...)