En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 13 min 4 sec
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 1 heure 25 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 4 heures 8 sec
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 5 heures 7 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 6 heures 25 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 8 heures 54 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 10 heures 13 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 11 heures 46 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 12 heures 16 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 57 min 57 sec
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 3 heures 31 min
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 4 heures 31 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 5 heures 46 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 8 heures 42 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 9 heures 38 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 11 heures 3 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 11 heures 59 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 12 heures 29 min
Compromis

Gaz de schiste : un compromis est-il possible ?

Publié le 27 avril 2011
Avec Max Falque
Le rapport provisoire de la mission d'inspection sur les gaz de schiste a été rendu jeudi dernier. Il préconise la poursuite des forages expérimentaux, afin d'évaluer les ressources disponibles dans le sous-sol français. Face à la levée de boucliers, un compromis sur l'utilisation de ces ressources est-il possible ?
Max Falque est consultant, spécialiste des problèmes d'environnement, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Il a notamment publié un ouvrage sur la régulation de la consommation d'eau par l'échange de droits, L'eau entre...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Max Falque
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Max Falque est consultant, spécialiste des problèmes d'environnement, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Il a notamment publié un ouvrage sur la régulation de la consommation d'eau par l'échange de droits, L'eau entre...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le rapport provisoire de la mission d'inspection sur les gaz de schiste a été rendu jeudi dernier. Il préconise la poursuite des forages expérimentaux, afin d'évaluer les ressources disponibles dans le sous-sol français. Face à la levée de boucliers, un compromis sur l'utilisation de ces ressources est-il possible ?
Avec Max Falque

La mission vient de rendre son rapport provisoire tout à fait satisfaisant en ce qui concerne l’état des lieux et les préconisations techniques. Pour simplifier, il s’agit d’être prudent, de poursuivre les recherches notamment par l’autorisation de l’exploration uniquement à titre expérimental et de porter une attention particulière à l’impact sur la qualité et la quantité des eaux souterraines. De mauvais esprits pourraient traduire par « il est urgent d’attendre » !

Sur le plan institutionnel les auteurs du rapport ont bien perçu que l’opposition au gaz de schiste pouvait être atténuée par une "modernisation  de la fiscalité pétrolière et gazière en amont en supprimant la redevance tréfoncière et en la rendant plus lisible et plus favorable aux communes directement concernées par les opérations d’extraction". En bon français il s’agit « d’arroser » les communes afin de les transformer d’opposants en alliés.
Cette solution a d’ailleurs parfaitement réussi pour l’implantation des centrales nucléaires dont les communes d’accueil ont connu des retombées financières considérables grâce à la taxe professionnelle. Par ailleurs les propriétaires des quelques dizaines d’hectares nécessaires aux installations étaient expropriés au prix fort tandis que la promesse de nombreux emplois faisait tomber les dernières résistances. Ainsi communes et populations locales, loin de s’opposer, se comportèrent en allié objectif d’EDF.

En revanche l’implantation des lignes de transport d’énergie à haute tension a connu une opposition très vive allant d’ailleurs jusqu’à des attentats mortels. L’indemnisation des propriétaires ne portait que sur l’expropriation des surfaces nécessaires aux pylônes (quelques dizaines de m2) et ne portait pas sur le survol des terrains traversés. En revanche les communes étaient bénéficiaires d’une généreuse redevance. Autrement dit et contrairement à la politique d’implantation des centrales nucléaires, celle concernant les lignes à très haute tension, si elle atténuait l’opposition des élus, elle mécontentait les habitants.

En fin de compte, EDF et le gouvernement signèrent le 25 août 1992 un protocole  définissant les modalités d’indemnisation des propriétaires et exploitants agricoles en raison des servitudes imposées par l’implantation des lignes d’énergie électrique, dérogeant ainsi au principe de non indemnisation des servitudes réglementaires généralisé en juin 1943 par le Gouvernement de Vichy.

Ce rappel historique est pertinent si on considère que l’exploitation de gaz de schiste entraînera des nuisances comparables à celles des lignes à très haute tension, à savoir quelques tours à emprise foncière très faible mais fort impact visuel.

Si l’on veut atténuer l’opposition à l’exploration puis l’exploitation des gaz de schiste, le rapport devrait préconiser une indemnisation des propriétaires pour le foncier et le tréfonds, une redevance aux communes et aux associations de défense pour préjudice visuel et la responsabilité civile illimitée des opérateurs pour tous dommages, y compris aux ressources en eau.

Une fois de plus, on constate que les atteintes au droit de propriété, si elles permettent pour un temps aux pouvoirs publics de confondre arbitraire et efficacité, aboutissent in fine à peser de plus en plus lourdement sur l'environnement et l'écono mie. Il est grand temps que nous prenions au sérieux la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, quitte à faire évoluer une législation et une jurisprudence désuètes et inadaptées aux réalités présentes et futures.

Les problèmes environnementaux et économiques posés par l’exploitation des gaz de schiste constituent l’occasion de s’interroger sur la nécessité d’une évolution de nos institutions.

Puisse le rapport définitif faire preuve d’imagination juridique et économique !

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Moonray
- 27/04/2011 - 20:34
Et pourquoi pas...
faire preuve d'imagination pour améliorer les process d'extraction du GdS ? Cela n'exclut d'ailleurs pas l'imagination écologiste : l'essentiel est de ne rien exclure, car quand l'essence et le gaz seront à 10€ le litre, il faudra bien faire feu de tout bois, ou de tout gaz..
caod4444
- 27/04/2011 - 14:20
et pour quoi pas ...
...faire preuve d'imagination ecologiste...