En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

06.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 4 min 5 sec
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 26 min 45 sec
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 1 heure 22 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 2 heures 45 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 4 heures 11 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 5 heures 17 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 5 heures 53 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 19 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 19 heures 45 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 20 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 11 min 53 sec
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 48 min 11 sec
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 2 heures 26 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 3 heures 13 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 6 heures 4 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 19 heures 59 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 21 heures 9 min
Bonnes feuilles

Pourquoi il vaut mieux rire des pauvres que des riches

Publié le 29 septembre 2013
Peut-on rire... du physique des gens, du malheur des autres, des pauvres, des riches, des vieux, des jeunes, des arabes, des juifs, des politiques, des autres, de soi-même, du pape... ? Extrait de "Peut-on rire de tout ?" (2/2).
Philippe Geluck est l’héritier de l’humour noir et iconoclaste de ses maîtres (Siné, Cavanna, Choron, Gébé, Chaval…). Il a créé Le Chat en 1983, mais aussi Lollipop, Docteur G, Le Jeu des Dictionnaires et La Minute du Chat. Ses derniers livres, Geluck...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Geluck
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Geluck est l’héritier de l’humour noir et iconoclaste de ses maîtres (Siné, Cavanna, Choron, Gébé, Chaval…). Il a créé Le Chat en 1983, mais aussi Lollipop, Docteur G, Le Jeu des Dictionnaires et La Minute du Chat. Ses derniers livres, Geluck...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Peut-on rire... du physique des gens, du malheur des autres, des pauvres, des riches, des vieux, des jeunes, des arabes, des juifs, des politiques, des autres, de soi-même, du pape... ? Extrait de "Peut-on rire de tout ?" (2/2).

«Avouons-le sans mollir, les sans-abri feraient bien de balayer devant leur porte avant de nous jeter la pierre, à nous autres, couches aisées de la population.»

Oui, il faut rire des pauvres comme de tout autre moins chanceux que soi. D’abord parce que s’ils étaient à notre place, ils feraient pareil. Les pauvres ne sont pas des anges. Le pauvre est souvent envieux et geignard (comme je l’explique si bien dans un texte limpide intitulé « Faut-il sauver le monde ? », in Geluck enfonce le clou, éditions Casterman, 2011). La motivation du pauvre est de devenir riche et si ce n’est l’appât du gain qui le guide, c'est en tout cas l’envie de pouvoir rire de plus pauvre que lui.

Sans a priori et sans vouloir dire du mal de lui, avouons que le pauvre est souvent ridicule.

Le pauvre ne s’attife jamais à son avantage : chaussures bon marché et pulls même pas en cachemire (je pouffe). Le pauvre boit tellement qu’il est régulièrement obligé, tant il est ivre, de dormir sur du carton en pleine rue car il ne retrouve pas les clés de sa demeure.

Mais, me diront certains communistes aux cheveux longs, ce que vous dites est antisocial et carrément inhumain. Pourquoi les riches auraient-ils seuls le droit de péter dans la soie et de se moquer des défavorisés en buvant du champagne sans que les autres finissent par venir leur foutre leur poing dans la gueule et la main dans le coffre ?

Eh bien, si les pauvres trouvent cela tellement inadmissible qu’on rie d’eux, qu’ils se fassent payer pour le service, ça les rendra un peu moins pauvres. Je suis certain que les nantis n’hésiteront pas à verser une obole aux impécunieux pour les avoir divertis. Driiiing… Driiing…

– Excusez-moi un instant. Allô ?

– […]

– Oui, c’est moi.

– […]

– Quoi, c’est déjà le cas ? Les riches donnent de l’argent ?

– […] – Sous forme d’impôts ? Ah oui, mais pas de leur plein gré, quand même. OK , je comprends mieux ce que vous voulez dire. Merci d’avoir appelé.

On me signale que, dans nos sociétés, les personnes les plus fortunées versent de l’argent à l’état sous forme d'impôt pour pouvoir continuer à se moquer des pauvres en toute tranquillité (contrairement aux Basques qui, eux, versent de l’argent à l’ET A parce que s’ils ne le font pas, on viendra incendier leur maison).

Le système a l’air d’être bien rôdé, mais en réalité il y a plusieurs couilles dans le potage, ce qui le rend un peu dur à avaler. Contrairement au show business où plus on rit plus on paie et où la cote des amuseurs ne cesse de grimper selon le taux d’hilarité du public, ici, plus il y a des pauvres, moins les riches qui rient sont prêts à les subsidier.

Alors, on ponctionne l’épargne des moyennement riches pour pouvoir continuer à rire. Et ça fonctionne : les classes moyennes s'appauvrissent et ça augmente le nombre de fauchés et du coup, les riches, de plus en plus riches, se roulent par terre en essuyant leurs larmes dans des mouchoirs précieux.

Cependant, même s'ils croulent sous le pognon, les nantis répugnent à débourser plus que leur quote-part, alors, ils placent leurs avoirs à l’étranger pour aller rigoler dans des paradis fiscaux. Et là-bas, ça les éclate pareil.

Comme quoi le riche arrive toujours à voir le bon côté des choses. Et c’est ça qui rend le riche si sympathique : il a toujours envie de rire. Et quand il voit ça, le pauvre, il fait une tête jusque par terre. Ah, il a de ces mimiques, le pauvre, il est impayable !

Et pour conclure sur ce chapitre, disons-nous simplement que se moquer des pauvres nous offrira de bien plus nombreuses occasions de nous marrer que de railler les riches (qui sont sensiblement moins nombreux sur cette terre que leurs homologues démunis).

Extrait de "Peut-on rire de tout ?", Philippe Geluck (JC Lattès éditions), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
En savoir plus
Peut-on rire des juifs ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

06.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
anguerrand 1
- 29/09/2013 - 22:48
Humour sur les juifs et musulmans
Tout est permis contre les français, le pape, mais contre les juifs et la vous etes antisémites, contre les musulmans vous etes raciste et nos médias ont bien trop peur d'une fatwa et de risquer leur vie. Souvenez vous de Salman Rushdi
En un mot les français fermez votre g......subissez et surtout bossez pour tout ce beau monde.
gliocyte
- 29/09/2013 - 21:42
@Laurentso (suite)
Qui pourrait-être honoré d'être défendu par vous? Personne sauf à être masochiste.
gliocyte
- 29/09/2013 - 19:30
@laurentso
Ou le Grand Inquisiteur réincarné. C'est l'extrémiste de gauche type dont la capacité intellectuelle niveau zéro se trouve compensé par l'emploi d'insultes à chacun de ces commentaires. "Connard" est son mot de prédilection et résume, somme toute, sa personnalité. Ah, c'est sur, la grande précarité intellectuelle est source de violence verbale et d'emploi de mots excessifs inappropriés. Bravo Laurentso, vous nous faites là une belle démonstration de ce qu'il n'y a pas plus facho qu'un antifa.