En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 2 heures 25 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 3 heures 14 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 4 heures 7 sec
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 5 heures 27 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 5 heures 46 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 9 heures 10 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 9 heures 49 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 10 heures 12 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 10 heures 13 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 10 heures 14 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 2 heures 49 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 3 heures 37 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 4 heures 52 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 5 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 8 heures 52 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 9 heures 38 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 9 heures 55 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 10 heures 12 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 10 heures 13 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 10 heures 14 min
Decod'Eco

Et l'air de rien, la Pologne commença à confisquer l'épargne retraite des Polonais

Publié le 25 septembre 2013
Dans l'indifférence générale, la Pologne a confisqué à ses citoyens leurs assurances-vie en euro. Etes-vous bien certain qu'il ne puisse pas se passer la même chose en France ?
Simone Wapler est rédactrice en Chef des Publications Agora (analyses et conseils financiers).Elle est l'auteur de "Comment l'Etat va faire main basse sur votre argent: ... et ce que vous devez faire pour vous en sortir !", paru chez Ixelles Editions en...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simone Wapler
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simone Wapler est rédactrice en Chef des Publications Agora (analyses et conseils financiers).Elle est l'auteur de "Comment l'Etat va faire main basse sur votre argent: ... et ce que vous devez faire pour vous en sortir !", paru chez Ixelles Editions en...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans l'indifférence générale, la Pologne a confisqué à ses citoyens leurs assurances-vie en euro. Etes-vous bien certain qu'il ne puisse pas se passer la même chose en France ?

Après Chypre et le vol partiel des dépôts bancaires, voici la Pologne et la confiscation de l’équivalent des assurances-vie en euro.

L’étau se resserre sur les épargnants et vous auriez tort de penser que "chez nous, ce n’est pas pareil".

La dépêche en anglais de Bloomberg du 4 septembre n’a pas été relayée par la presse française. En voici donc la substantifique moelle.

La Pologne va saisir et annuler les obligations d’État détenues par les fonds de pension sous gestion privée - cela afin d'accélérer l’opération de nationalisation du système pour infléchir la dette publique. Les fonds de pension conserveront les actifs investis en action et les futures contributions au système de capitalisation seront volontaires.

"Le système de retraite privé repose partiellement sur l’expansion de la dette ce qui s’avère très coûteux", a indiqué le Premier ministre Tusk lors de la conférence de presse. "L’effet sur la dette publique est dévastateur et nous a empêché de faire un nouveau bond dans notre développement".

Ce mouvement permettra de réduire la dette publique de 8 points de PIB, a chiffré Jacek Rostowski, le ministre des Finances. En effet, les rendements sur les obligations à dix ans émises en zloty ont augmenté de 13 points de base depuis octobre 2012, et atteignent 4,79%, le taux le plus haut depuis octobre 2012

L’État prendra le contrôle des obligations détenues par les fonds de pension et les transformera en retraites du système public. 

Les sociétés dépositaires de ces fonds de pension polonais sont des filiales des grands noms de la finance européenne : Aegon NV, Allianz, MetLife, Aviva, AXA, Assicurazioni Generali, ING Groep et Nordea Bank.

Transposé à la France, voici ce que cela donnerait : vos contrats en assurance-vie en euro (qui sont des obligations principalement françaises) sont saisis. Vos contrats en unités de compte (les supports en actions) resteraient intouchés. En lieu et place, vous obtenez des droits supplémentaires à l’assurance vieillesse (CNAV). Tout ceci, vous expliqueraient messieurs Ayrault et Moscovici (ou leurs successeurs), pour le bien de la France qui doit contrer une brutale remontée de ses taux d’emprunt. Une attaque sauvage de la Finance Sans Visage. Il est normal que, vous, détenteur d’une assurance-vie et jouissant de privilèges fiscaux, veniez au secours de votre pays.

La Pologne et la France : une troublante ressemblance

Pensez-vous que la situation des finances publiques de la Pologne soit beaucoup plus désespérée que celle de la France ? Absolument pas et en plus son dernier taux de croissance a été de 0,8% (contre 0,3% en France).

Un coup d’œil sur Eurostat vous apprend que le ratio dette/PIB de la Pologne n’est que de 57,3%, contre 91,9% pour la France. Par ailleurs, la dynamique de la Pologne est comparable puisqu’en un an, la dette de la Pologne ne s’est accrue que de 1,7% de PIB, exactement comme la nôtre.

Les taux d’emprunt de la Pologne ont certes monté, mais pas d’emballement comme au Portugal, en Espagne, en Grèce, en Italie …

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

A dire vrai, la similitude avec les taux français est également troublante.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Passer de 3% à 4,5% c’est une augmentation de 50%, un peu comme passer de 1,7% à 2,5%, me semble-t-il... Or c’est ce qui est récemment arrivé à nos OAT.

Tout ceci n’est pas rassurant et confirme les scénarios que je décris dans mon livre, Main basse sur votre argent. On ne peut que conseiller aux détenteurs de contrats d’assurance-vie en euro de prendre leurs dispositions en profitant de l’amendement Fourgous. C’est facile, mais encore faut-il s’y prendre à temps…

[Et si vous avez besoin d'un mode d'emploi pour y parvenir, suivez la stratégie de Simone Wapler : elle vous en livre toutes les clés ici même...]

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
lsga
- 26/09/2013 - 15:07
@Vautrin : l'immobilier va s'effondrer
La plupart des épargnants en 2008, en tout cas ceux qui étaient sur le marché action, on perdu 50% de leur épargne. Ce n'est pas l'État qui leur a pris pour investir, non, cet argent à disparu dans la fumée de la crise.
 
De même, il y a une bulle immobilière qui va crever, et au moins 25% de la valeur des biens va disparaître.
 
L'épargne n'existe pas, et la valeur est un concept flou. Croire que vous pouvez mettre des économies à l'abri est un leurre. La seule chose qui existe, c'est la force de production d'un pays. Vos économies n'en sont qu'une expression.
Vautrin
- 26/09/2013 - 14:58
Révoltant
C'est une mesure totalitaire, dans toute son horreur, que de s'en prendre aux biens des personnes. Et, oui, cela nous pend au nez.
Quand à investir dans la pierre... N'oublions pas que des crânes d’œufs pourris de chez Tartes sur Câble et Terra Nova (deux officines fascistes) ont susurré dans les oreilles sales du gouvernement d'imposer des loyers virtuels !
Nous sommes faits comme des rats, à moins d'un sursaut insurrectionnel...vainqueur !
lsga
- 26/09/2013 - 14:31
Confiscation de l'épargne, expropriation des biens immobiliers
Il y a deux manières de procéder :
 
- Soit l'État s'en occupe personnellement
- Soit c'est la crise qui s'en occupe.
 
Quoi qu'il en soit, l'épargne et la valeur immobilière ne repose sur rien de réel, rien de concret. Au moindre soubresaut économique, tout peut disparaître ou s'effondrer. L'argent n'existe pas.